Le Bubble Pop est l'invention d'un couple d'Israélien grâce à un rêve prémonitoire

Actualités, Alyah Story, Antisémitisme/Racisme, Culture, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Le Bubble Pop est l'invention d'un couple d'Israélien et d'un rêve prémonitoire

Si vous connaissez de jeunes enfants ou des adultes agités, il y a de fortes chances que vous ayez vu, entendu ou convoité un morceau de silicone à alvéoles portable connu sous le nom de Bubble Pop ou « pop-it ».

Le jouet incontournable a été créé à l'origine dans les années 1970 par un couple israélien ayant un penchant pour les jouets, selon un rapport de la BBC qui qualifie le pop-it de « Une révolution du jour au lendemain alors qu'il a été créé il y a  40 ans ! ».

Theo et Ora Coster ont créé plus de 150 jouets et jeux par le biais de leur entreprise, Theora Design, dont certains sont immédiatement devenus populaires dans le monde entier, tels que « Devine qui ? » et "Zingo".

D'autres sont devenus populaires en Israël, où Theora a d'abord fabriqué des produits promotionnels pour des banques et d'autres entreprises, selon le site Web de la société.

Le pop-it , Bubble Pop a été inspiré par un rêve qu'Ora Coster, sa femme, a eu après la mort de sa sœur d'un cancer du sein, selon le reportage de la BBC.

« Theo, imagine un grand champ de seins, des seins de dame, que tu puisses pousser le téton.' Elle était très ouverte, elle disait tout ce qu'elle pensait, à n'importe qui », a déclaré Boaz Coster, leur fils, à la BBC.

Elle lui a dit, fais un tapis de tétons que tu peux presser d'un côté à l'autre. Et c'est exactement ce qu'il a fait.

Ce n'était pas la seule fois où Ora a convaincu Theo de créer quelque chose qui allait devenir une renommée internationale.
Après avoir imaginé un disque en plastique incrusté de dés rotatifs, elle a créé un prototype à la main pendant que son mari, le « modéliste en chef » de Theora, servait dans la réserve de l'armée israélienne ; le jeu mathématique Magimizer est devenu l'un des premiers succès de l'entreprise.

Plus tard dans sa vie, elle l'a encouragé à documenter ses souvenirs de son enfance à Amsterdam, où il était un camarade de classe d'Anne Frank, qui, comme la moitié de leur classe dans une école juive, a été assassinée par les nazis. (Coster a survécu en étant envoyé vivre avec des non-Juifs ; ses parents ont également survécu en se cachant.)

Ses efforts se sont transformés en un documentaire, "Anne Frank's Classmates", puis un livre de 2009, "We All Wore Stars".

Mais revenons au Bubble Pop . En partie parce que le caoutchouc était cher, le jouet conçu par Costers dans les années 1970 n'a jamais été produit à grande échelle – jusqu'à il y a quelques années à peine, lorsque Boaz Coster et son frère Gideon ont concédé l'idée à une entreprise canadienne de jouets. 

Cette société, Foxmind, en a vendu 7 millions au cours des 18 derniers mois, contre seulement 700 000 en 2019 – une explosion que la société attribue à un singe nommé Gaitlyn qui a joué avec une Bubble Pop dans un TikTok qui est devenu viral l'année dernière.

Theo et Ora Coster ont parlé à Haaretz en 2015 , peu de temps après avoir cédé leur license de Bubble Pop à Foxmind.  « Theo a fait exactement ce que j'ai demandé – des seins avec des mamelons magnifiques ! Elle a eu une prémonition de ce qui rendrait le Bubble pop si populaire.

Bubble Pop , Pop it, Israel, juif, Anne Frank, Nazis

 

Vous cherchez à communiquer efficacement sur vos services ?
Communiquez sur Alliancefr.com, le premier magazine juif sur le net 
Plus qu’un magazine, Alliance est une plateforme à destination de la communauté juive francophone concernée par Israël et le monde juif
Son ADN  : offrir  une information dans tous les domaines sur Israël 
Contactez-nouspour découvrir la formule de communication qui vous convient.
tel : 01 70 00 75 75,, 

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi