Claudine Douillet

Claudine Douillet parisienne et juive de naissance de parents profondément sionistes (un père sur l’Altaléna ça laisse des traces).

Fondatrice du premier magazine Juif sur le net, Alliance, en 1997, avant Google !
220 000 lecteurs uniques par mois à son actif.

En 1999 création Alliance-Hosting LLC , une "Web Agency » conceptrice de sites internet pour les entreprises et leur migration sur le net. Formation d’internet pour chefs d’entreprise.

Alliance-Hosting LLC a permis grâce ses moyens techniques la retransmission en directe des 4 radios juives de France 94.8 FM sur le net ,dés 2000, pendant 12 ans.

Experte en communication digitale avec Alliancefr.com, et radiophonique avec "Internet sans prise de tête" sur judaïques FM 94.8 depuis 2000, ma passion est née de la découverte, dés 1996, du plus important moyen de communication avec le monde, internet.

Mon expérience est le résultat de 17 années au service des entreprises désireuses de migrer sur le net et des médias.

Rendre réel ce monde virtuel c’est l’alliance du savoir faire et du faire savoir.

Les articles de Claudine Douillet

La technologie va permettre d’identifier les victimes de l’Holocauste

La technologie va permettre d’identifier les victimes de l’Holocauste

Un logiciel permet d’identifier des visages sur des photos datant de l’époque de la Shoah.

Pour rappel, l’Holocauste, ou “Shoah”, définit la période de la persécution et de l’assassinat systématique de 6 millions de Juifs de 1933 à 1945. L’État nazi et ses collaborateurs en sont les responsables et organisateurs.

Trouver des réponses au passé

David Patt est un ingénieur logiciel de 40 ans. Il travaille aujourd’hui pour Google.
Trois de ses quatre grands-parents sont des survivants de l’Holocauste en Pologne. Une de ses plus grandes hantises est de croiser des membres de sa famille sur les photographies d’archives de l’Holocauste sans les reconnaître.
La mère de l’ingénieur a été tuée par balle lors de l’invasion nazie, et le frère de sa grand-mère a subi le même sort lorsqu’il est revenu la secourir. “Le reste de la famille a survécu et a émigré à New York après la guerre”, raconte-t-il

C’est ainsi qu’il s’est attelé à la création et au développement de From Numbers to Names (N2N). Il s’agit d’une plateforme de reconnaissance faciale capable de scanner des photos et de les relier à des personnes vivant aujourd’hui. Les photos concernées sont celles de l’Europe d’avant-guerre et de l’Holocauste.

Identifier des visages

À la base, David Pratt travaillait seul, désormais, une équipe d’ingénieurs et de scientifiques l’accompagne. C’est ainsi qu’aujourd’hui, en plus des photos et des vidéos actuellement disponibles sur la plateforme, le créateur s’est fixé pour objectif d’obtenir l’accès à 700.000 photos supplémentaires de l’époque pré-Holocauste et de l’Holocauste.

From Numbers to Names (N2N) est un projet à but non lucratif gratuit. Pour le moment, le logiciel ne propose à ses utilisateurs que les dix meilleures correspondances potentielles qu’il trouve dans sa base de données. Cela peut être des descendants de survivants ou encore des célébrités. Par exemple, le United States Holocaust Memorial Museum (USHMM) a déjà utilisé N2N pour rechercher et identifier des visages dans des centaines de milliers de photos.

À noter que les résultats ne sont pas fiables à 100% mais peuvent tout de même aider de nombreuses familles. Et ce, car “les derniers survivants sont en train de mourir, et de nombreuses connexions pourraient encore être établies”, insiste le créateur.

Le fonctionnement

Concrètement, il suffit de cliquer sur “sélectionner une image” pour lancer la technologie. L’utilisateur doit ensuite choisir un fichier sur son ordinateur ou son téléphone “contenant la photo recadrée d’un seul visage”, explique David Patt

L’utilisateur doit ensuite cliquer sur “rechercher” et attendre que le logiciel affiche 10 photos contenant les visages les plus similaires à celui qu’il a fourni. L’ingénieur précise que “le logiciel fonctionne mieux lorsque la recherche s’effectue à partir de photos datant approximativement de la même époque”.

Vous cherchez à communiquer efficacement sur vos services ?
Communiquez sur Alliancefr.com, le premier magazine juif sur le net 
Plus qu’un magazine, Alliance est une plateforme à destination de la communauté juive francophone concernée par Israël et le monde juif
Son ADN  : offrir  une information dans tous les domaines sur Israël 
contactez-nouspour découvrir la formule de communication qui vous convient.
tel : 01 70 00 75 75

Le secret de la réussite internationale des séries israéliennes

Le secret de l'explosion internationale des séries israéliennes

Dafna Prenner est la productrice de la série israélienne"La reine de beauté de Jérusalem", parle du travail qu'elle aime et explique pourquoi Israël vend plus de séries télévisées que tout autre pays, à l'exception du Royaume-Uni.
Les séries télévisées israéliennes sont devenues mondiales.

"Y compris les États-Unis ? Hollywood ?"  Elle  acquiesce d'un air détaché.

"Expliquez nous pourquoi  ?" "Notre talent est si évident par notre histoire et nos parcours atypique" dit Dafna Prenner.

"Les Juifs ont toujours été de bons conteurs d'histoires.
Et regardez toutes les histoires que nous avons. Israël est entouré de gens qui nous détestent ou qui ne nous aiment pas vraiment. Nous sommes constamment confrontés à des guerres potentielles et au terrorisme. Nous avons des Juifs religieux et des Arabes, des Russes et des Éthiopiens, une source continuelle d'informations et de pression. Mettez tous ces ingrédients dans une marmite et il en sort quelque chose de délicieux".

"Les séries israéliennes  ne sont pas en noir et blanc. Fauda montre les gens sous un jour humain. Personne n'est bon, personne n'est mauvais. C'est compliqué et c'est ce qui le rend fascinant."
Une série comme "Shtisel", est une autre série israélienne populaire dans le monde, douce et respectueuse dans son approche de son monde religieux orthodoxe.

Et "La reine de beauté de Jérusalem" est aussi attrayante parce qu'il s'agit d'un drame familial sur l'amour.

"L'ensemble de ces séries sont là pour enseigner l'histoire de la région, et comment les Juifs étaient là bien avant l'Holocauste".

"Beaucoup ne savent pas qu'un pogrom a eu lieu en 1929 à Hébron, au cours duquel des Arabes ont tué plus de 65 Juifs, un incident qui apparaît dans "La reine de beauté de Jérusalem.Lles gens comprendront mieux à travers des séries"déclare-telle

Dafna estime que les séries israéliennes devraient bénéficier de plus de soutien de la part du gouvernement, à la manière dont le gouvernement sud-coréen offre des subventions pour aider à exporter la culture coréenne.

"Les séries israéliennes sont nos meilleures émissaires, a-t-elle dit, car elles présentent Israël dans toute sa complexité."

La télévision est un divertissement et sert également d'outil pédagogique puissant.
Il n'est pas surprenant que sa mère, Johanna Prenner, était un professeur de biologie qui s'est fait connaître comme la "première dame" de la télévision israélienne.

"En 1963, alors que la télévision israélienne venait de démarrer, on avait besoin d'enseignants pour présenter des leçons aux enfants à l'antenne. Les producteurs recherchaient des enseignants jeunes et énergiques et ma mère a été choisie."

"Ma mère était là dès le premier jour et a rapidement accédé au poste de responsable de la programmation. Les gens la regardaient parfois de haut et disaient qu'elle n'était "qu'une enseignante", mais elle était très intuitive et a ensuite été responsable d'émissions révolutionnaires, dont certaines des émissions comiques les plus longues."

Dafna a passé beaucoup de temps avec sa mère dans son bureau, "un endroit magique", et a su dès l'âge de 11 ans qu'elle voulait elle aussi faire de la télévision, "comme ma mère."

Après avoir obtenu son diplôme de l'école de cinéma de l'université de New York, Dafna est retournée en Israël et a commencé à travailler comme secrétaire dans la société de télévision israélienne qui est devenue HOT. Elle passe ensuite à la chaîne israélienne Documentary Channel, puis à la chaîne 10, où elle est responsable des émissions dramatiques et directrice de la programmation.

Lorsque sa mère décède en 2005, elle quitte la télévision, qui "était mon lien avec elle".
Quelque temps plus tard, on lui a demandé d'aider une petite entreprise, qui est devenue une grande société de production prospère.

Aujourd'hui, Artza Productions a produit 11 formats qui se sont vendus à l'international, et produit des documentaires, des films, des émissions pour enfants et des émissions non scénarisées comme "Guys in Disguise" et "Street Justice".

Dafna  est mère de trois enfants et mariée à Samuel Miller, qui enseigne la littérature dans un lycée après avoir quitté la haute technologie. Elle aime nager ("Cela me rend inspirée et me rajeunie") et entre tout le reste, elle essaie de regarder le plus possible la télévision.

Les Israéliens aiment les comédies "parce que les gens aiment s'évader de la vie et rire", dit-elle

Elle explique pourquoi Israël ne fait pas de "grands films de guerre" avec des effets spéciaux.
Dans un film américain, disons qu'il y a un pont qui explose, le pont explose , mais dans un film israélien, parce que nous n'avons pas ce genre de budget, un acteur passera un coup de téléphone et dira : "Le pont vient d'exploser".

Jusqu'à "The Beauty Queen of Jerusalem", elle n'avait jamais produit de film d'époque.
Bien que l'histoire se déroule à Jérusalem, elle est tournée à Safed (Tzfat), où les ruelles tortueuses et les bâtiments anciens ont été préservés et sont similaires à la Jérusalem historique.

"C'est la première moitié du 20e siècle et nous devons rendre le film authentique, faire en sorte que tout ait l'air réel et que l'on sente la réalité."

"Israël est une grande pépinière d'idées et nous avons ici des conteurs uniques. Je pense que nous verrons une croissance non seulement dans le nombre d'émissions qui sortiront du pays, mais aussi dans l'ampleur des productions, ce qui donnera lieu à des émissions de plus grande envergure et plus polyvalentes", dit-elle.

"Il y a actuellement un grand nombre de thrillers et de fictions d'action en production et en développement, et la chaîne publique a donné un coup de fouet au genre des fictions sociales. Mon souhait personnel est de voir davantage de séries qui procurent de la joie de vivre, car la vie n'est pas toujours facile ici."

Son objectif est de réaliser davantage d'émissions à l'étranger en coopération avec d'autres sociétés de production, afin d'étendre son champ d'action.
Les sociétés de production internationales lorgnent sur les sociétés de production israéliennes et plusieurs ont été achetées.

Tout comme les gens du monde entier investissent dans les start-ups israéliennes de haute technologie, ils investissent également dans ses entreprises créatives.

"Les gens ne comprennent pas toujours une startup de haute technologie, mais ils comprennent le divertissement" dit-elle

Vous cherchez à communiquer efficacement sur vos services ?
Communiquez sur Alliancefr.com, le premier magazine juif sur le net 
Plus qu’un magazine, Alliance est une plateforme à destination de la communauté juive francophone concernée par Israël et le monde juif
Son ADN  : offrir  une information dans tous les domaines sur Israël 
contactez-nouspour découvrir la formule de communication qui vous convient.
tel : 01 70 00 75 75

Les solutions pour mettre fin au chaos de l'aéroport Ben-Gourion en Israël

Les solutions pour mettre fin au chaos de l'aéroport Ben-Gourion en Israël

La saison touristique d'Israël devrait culminer pendant les mois d'été et pendant les vacances de Tichri, le jour de l'an juif  ce qui pourrait exacerber la forte congestion qui afflige l'aéroport Ben Gourion depuis quelques semaines.

La commission spéciale d'enquête publique s'est réunie hier mardi pour une discussion en urgence sur la question et a proposé d'agir pour recruter de nouveaux salariés, et veiller au maintien des salariés en place. La présidente du comité, la députée Yael Ron Ben Moshe  : " Le gouvernement doit mettre la main à la poche et résoudre le problème à la racine."

"Nous avons choisi de longues files d'attente pour ne pas annuler des vols"

"Ce n'est pas le niveau de service que nous sommes censés offrir aux passagers qui cherchent à quitter les frontières de l'État d'Israël", a déclaré Zakai.

Pour que les prix soient bas, choisir entre de longues files d'attente à l'aéroport Ben Gourion et annuler vols, nous avons choisi la première option au profit du consommateur israélien. Les avions partent en retard parce que nous les retardons. Je préfère qu'un vol soit en retard  pour attendre tous les passagers qui font la queue pendant des heures."

Ce n'est pas la première fois que Zakai présente ses excuses aux passagers . En mars dernier, Zakai a déclaré dans une interview : "Ça ne devrait pas ressembler à ça, je m'excuse. Le monde a changé et nous devons nous habituer à la nouvelle réalité."

Comme mentionné, en janvier 2022, seuls 400 000 passagers sont passés par l'aéroport Ben Gourion, et d'ici la fin juin, 1,7 million de passagers devraient passer par l'aéroport Ben Gourion.

« Selon Dan Bachar, vice-président du commerce pour les sociétés de services au sol, le coût d'embauche des travailleurs de l'aviation a considérablement augmenté par rapport à la même période l'an dernier, ce qui n'aide pas à recruter de nouveaux travailleurs.

« Nous continuons à recruter des employés  et de distribuer des subventions pour encourager les employés qui sont déjà en place à rester. »

: "Nous avons recruté 400 employés à l'Autorité des aéroports qui ne viennent pas des métiers de la sécurité et les avons formé pour devenir des inspecteurs de sécurité."

"J'ai donné l'autorisation de recruter des jeunes pour les services au sol de l'aéroport et nous sommes également en train de recruter des travailleurs du secteur ultra-orthodoxe", a-t-il ajouté.

"Nous demandons au ministère des Finances d'approuver notre participation aux frais de scolarité universitaires pour les étudiants qui travaillent pour nous afin de préserver le personnel existant et de recruter davantage d'étudiants.."

La présidente de la commission spéciale des enquêtes publiques, la députée Yael Ron Ben Moshe  a également évoqué l'urgente nécessité d'augmenter les budgets qui seront transférés pour faire face au problème et a déclaré :

« Il y a un vrai chaos à Ben Aéroport Gourion. Les gens attendent environ une heure et demie juste au point de contrôle de sécurité et à l'enregistrement. Malheureusement, on craint que la situation n'augmente l'agressivité et la violence des citoyens.

Enregistrement à Haïfa

Une autre proposition soulevée au cours de la discussion est de fournir un service pré-vol pour les citoyens vivant dans le nord. Dans ce service, les résidents du nord s'enregistreront et remettront leurs bagages la veille de l'embarquement, évitant ainsi les longues files d'attente à l'aéroport Ben Gourion, ce service devrait être gratuit. ", A déclaré Zakai.

Recommandations de l'aéroport Ben Gourion pour voyager pendant les mois d'été

    1. Arrivez à l'aéroport Ben Gourion seulement 4 à 3 heures avant le décollage.
    2. Familles avec enfants, personnes âgées, femmes enceintes et personnes exemptées de la file d'attente - veuillez contacter les représentants en faveur d'une réduction de la file d'attente.
    3. Il est recommandé d'effectuer un enregistrement en ligne et un service pré-vol un jour avant d'arriver à l'aéroport.

Vous cherchez à communiquer efficacement sur vos services ?
Communiquez sur Alliancefr.com, le premier magazine juif sur le net 
Plus qu’un magazine, Alliance est une plateforme à destination de la communauté juive francophone concernée par Israël et le monde juif
Son ADN  : offrir  une information dans tous les domaines sur Israël 
contactez-nouspour découvrir la formule de communication qui vous convient.
tel : 01 70 00 75 75

Israël : trois jours avant la fin de l'année scolaire, grève des enseignants

Israël : trois jours avant la fin de l'année scolaire, grève des enseignants

Le syndicat des enseignants profite de la fin de l'année scolaire pour faire pression sur le ministère des Finances, mais Avigdor Lieberman considère cette décision inutile qui ne sert pas le public .
Selon le Trésor public "Les propositions faites par le gouvernement font honte à la corporation enseignante"

Pénuries d'enseignants et de salaires, les parents en paient le prix : il ne reste que trois jours avant le début des grandes vacances scolaire, et le syndicat des enseignants profite du peu de temps qu'il reste à l'année scolaire pour faire pression sur le ministère des Finances afin de recruter des enseignants avec des salaires et des conditions d'emploi du temps  améliorés.

Par conséquent, le syndicat des enseignants a décidé de durcir les sanctions et de suspendre la scolarisation aujourd'hui mardi dans les écoles et les jardins d'enfants.
Dans les établissements d'enseignement spécialisé, les études se dérouleront comme d'habitude.

Le syndicat des enseignants affirme qu'il s'agit d'une "impasse dans les négociations avec le ministère des Finances" qui refuse d'accepter leurs requêtes .

Des désaccords ont été constatés entre les parties concernant le niveau de salaire d'un enseignant débutant. Le ministère des Finances a proposé d'augmenter le salaire de l'enseignant débutant de 1700 NIS à 8 600 NIS mais la Histadrut exige 10 500 NIS.

Les enseignants refusent d'accepter la raison selon laquelle les budgets sont limités du fait de la période électorale.

Hier soir, Ben-David a appelé le vice-Premier ministre Lapid et le ministre des Finances Lieberman à intervenir personnellement dans les négociations et à "s'assurer que les responsables des finances prennent conscience de l'importance cruciale du système éducatif en Israël après deux années de pandémie", a-t-il déclaré.
"Il ne fait aucun doute que les salaires des enseignants devraient être augmentés de manière significative. »

Vous cherchez à communiquer efficacement sur vos services ?
Communiquez sur Alliancefr.com, le premier magazine juif sur le net 
Plus qu’un magazine, Alliance est une plateforme à destination de la communauté juive francophone concernée par Israël et le monde juif
Son ADN  : offrir  une information dans tous les domaines sur Israël 
contactez-nouspour découvrir la formule de communication qui vous convient.
tel : 01 70 00 75 75

Innovation israélienne : pourquoi l'odorat sera la prochaine étape technologique

Innovation israélienne : pourquoi l'odorat sera la prochaine étape technologique

L'un des effets secondaires les plus surprenants du Covid-19 pour de nombreuses personnes a été la perte de l'odorat et du goût - qui peut durer parfois pendant des mois.

Alors que la technologie israélienne n'a pas résolu ce problème, les startups du pays sont à l'avant-garde de la modification de notre relation avec les odeurs.

Qu'il s'agisse d'applications pour le grand public dans des salles de cinéma à odeur améliorée, ou des dispositifs comprenant des renifleurs non invasifs capables de détecter des maladies ; ou des nez artificiels conçus pour identifier les explosifs, la technologie de l'odorat sera certainement la prochaine grande bouffée d'oxygène.

"Le problème est de savoir comment distinguer une odeur spécifique avec tous ses composants autour,  qui permet d'obtenir un signal solide sur lequel s'appuyer", explique le professeur Technion Hossam Haick , qui est crédité pour avoir lancé son renifleur pionnier du cancer du poumon.

"Prenons l'exemple de l'éthanol. N'importe qui peut détecter cela, c'est très facile », dit Haick. "Mais ici à Haïfa, nous avons un millier d'autres composés dans l'air,des fluctuations d'humidité et de température, d'autres contaminants. Ainsi, le défi n'est pas de détecter l'éthanol en soi mais de le distinguer des autres composantes."

Le propre du travail de Haick s'étend maintenant au-delà du cancer pour détecter la maladie d'Alzheimer, la tuberculose, la maladie de Crohn et plus encore - un total de 17 maladies.

La dernière innovation d'Haick et de son équipe du Technion est encore plus étrange : sentir le sang pour détecter le cancer.

"Nous pouvons détecter une seule cellule cancéreuse dans 20 ml de sang", a-t-il déclaré  « Nous n'avons pas à faire de « raffinage du sang » spécial. Nous prenons simplement le sang tel quel et le sentons. Le cancer change l'odeur du sang."

Vient ensuite l'urine. "Nous avons testé cela maintenant sur 2 000 patients", note-t-il.

Il ne s'agit pas seulement de santé. La détection de la détérioration des aliments est un autre cas d'utilisation croissant.

"Aujourd'hui, cela se fait par un humain qui le sent. Ce n'est pas toujours une décision
objective », note Haick. Un nez électronique serait plus cohérent. Et, même si les connaisseurs ne l'apprécient peut-être pas, un algorithme informatique peut analyser un verre de vin rouge ou blanc plus efficacement qu'un sommelier ."

Vous trouverez ci-dessous les percées technologiques et les recherches liées aux odeurs les plus incroyables de la Startup Nation.

  1. Détection du cancer

Des chercheurs de l'Université Ben Gourion (BGU) et du Technion ont chacun des projets pour détecter le cancer avec un nez artificiel.

Le projet Technion, NaNose, est basé sur la recherche de Haick, qui a déjà détecté avec succès un cancer du poumon et de l'estomac à un stade avancé dans des études cliniques.

Au BGU, les chercheurs ont pu détecter le cancer du sein avec une précision de plus de 95 % en utilisant deux nez électroniques différents qui identifient des schémas respiratoires chez les femmes atteintes d'un cancer du sein.

La sensibilité de la mammographie se situe généralement entre 75 % et 85 %.
Les résultats de BGU ont été publiés dans la revue Computers in Biology and Medicine .

  1. Sentir le Covid-19

NanoScent a annoncé en 2021 qu'il travaillait à adapter sa technologie pour "sentir" le Covid-19 dans l'air soufflé dans une paille par le nez d'une personne.

Un capteur dans la «boîte» NanoScent recherche une «signature» de COV (composé organique volatil) dans l'air expiré et peut renvoyer un résultat de test en 30 à 60 secondes.

NanoScent s'est associé à G42 Healthcare , basé à Abu Dhabi,  pour valider et fabriquer l'appareil, baptisé ScentCheck.

  1. Détendez-vous avec des senteurs

Adi Wallach a commencé à avoir des crises de panique alors qu'elle poursuivait ses études de premier cycle en génie biomédical au Technion. Elle a tout essayé sauf les médicaments – thérapie, yoga, biofeedback. Elle a changé son alimentation, pris des suppléments, essayé l'acupuncture. Finalement, Adi Wallach a développé sa propre solution, CalmiGo.

CalmiGo est un appareil portatif ressemblant à un inhalateur pour asthmatiques.
À l'aide d'une touche tactile, il invite les utilisateurs à respirer lentement et méthodiquement. Pendant que les utilisateurs se calment, l'appareil dégage une agréable odeur de lavande, de menthe poivrée ou de bergamote. Vous pouvez acheter CalmiGo sur Amazon.com.
L'administration américaine des anciens combattants offre l'appareil pour les anciens militaires .

  1. Smell-o-vision au cinéma

Avez-vous déjà souhaité sentir les délicieux plats dans un film ou une émission de cuisine ?
Ou profiter du parfum des feuilles mouillées sous une pluie torrentielle dans une
scène de film ?

L'appareil de la startup israélienne iRomaScent libère des bouffées très ciblées, soit à la demande, soit en synchronisation avec une vidéo.

L'appareil peut être chargé avec jusqu'à 45 parfums différents et peut stocker plus de 5 000 "bouffées" à l'aide d'un faisceau étroit qui dirige les odeurs vers un spectateur spécifique. Ce n'est pas seulement pour les films :
Cet appareil pourrait aider les consommateurs à humer un parfum dans une parfumerie sans s'y rendre physiquement.

  1. Éliminer les odeurs désagréables des voitures de location

La startup israélienne Moodify  développe des parfums pour remplacer les désodorisants parfumés au pin que les agences de location de voitures utilisent pour masquer les odeurs.

La technologie, basée sur une décennie de recherche en neurobiologie à l'Institut Weizmann des sciences, affecte temporairement la façon dont le cerveau interprète l'odeur, de la même manière qu'une machine à bruit blanc atténue les sons désagréables en saturant l'espace avec un fond audio neutre.

Le petit appareil de Moodify peut être placé sous les sièges d'une voiture ou dans le système de ventilation. Les futurs parfums feront plus que neutraliser les odeurs – un deuxième produit en développement peut vous tenir éveiller tandis qu'un troisième est destiné à réduire le stress. La société a levé 8 millions de dollars, notamment auprès de Toyota.

  1. Protéger les personnes souffrant d'allergies alimentaires

Aux États-Unis seulement, 32 millions de personnes souffrent d'allergies à une variété d'aliments, ce qui entraîne quelque 300 000 visites annuelles aux urgencesAllerguard  , basé à Yokneam, développe un appareil capable de les détecter les aliments allergènes.

Agitez l'appareil au-dessus d'une assiette de nourriture dans un restaurant et vous recevrez les résultats (indiqués par une lumière verte ou rouge) en 60 secondes.
Chaque "sniff "nécessitera l'insertion d'une nouvelle "carte", dont le coût est de moins de 1 $, l'appareil lui-même coûte 150 $.

"C'est un appareil médical mais nous ne voulons pas que l'utilisateur soit étiqueté comme quelqu'un qui a un problème", a déclaré le PDG Shai Hershkovich  "Il doit être suffisamment simple à utiliser afin que même  un adolescent puisse l'utiliser."

  1. Renifler des explosifs

En 2014, le professeur Fernando Patolsky de l'École de chimie de l'Université de Tel Aviv a conçu un ensemble de capteurs et d'algorithmes capables de détecter et d'analyser les vapeurs de matériaux explosifs. La technologie a été transférée à la startup Tracense basée
à Herzliya .

Le dispositif TS100 de la société est connu sous le nom d'EVD - un «détecteur de vapeurs explosives électrochimiques». Il aborde le changement de tactique terroriste vers l'utilisation d'explosifs improvisés ou artisanaux qui génèrent des molécules vaporeuses plutôt que des traces de particules qui était la principale méthode de détection des explosifs jusqu'à récemment.

Les odeurs de nouveau-né changent leurs parents de manière surprenante

Des chercheurs du Centre national d'imagerie cérébrale et de recherche Azrieli de l'Institut Weizmann des sciences ont découvert que "l'odeur de bébé" sur la tête d'un nouveau-né a des objectifs étonnamment pratiques : elle incite les mères à être plus agressives et les pères à être plus doux.

Cela incite les mères à protéger leurs bébés et rend les pères moins enclins à agir de manière agressive envers leur progéniture.

Les chercheurs s'attendaient initialement à ce que l'odeur du nouveau-né réduise l'agressivité chez les deux sexes. "Les bébés ne peuvent pas communiquer par le langage, la communication chimique est donc très importante pour eux", explique le professeur Noam Sobel, du laboratoire duquel la recherche a eu lieu.

Reprendre conscience avec les senteurs

Si une personne inconsciente peut réagir à l'odeur, elle est susceptible de reprendre conscience, ont découvert des chercheurs de l'Institut Weizmann et de l'hôpital de réadaptation Loewenstein .

Selon les résultats, publiés dans la revue Nature , chaque patient cérébrolésé qui a répondu à un "test de reniflement" a repris conscience au cours de la période d'étude qui a duré quatre ans.
Les odeurs désagréables entraînent des reniflements plus courts et moins profonds. La réponse de reniflement peut se produire à la fois pendant l'éveil et pendant le sommeil. Les scientifiques ont conclu que l'intégrité du système olfactif fournit une mesure précise de l'intégrité globale du cerveau.

Boostez la mémoire avec des senteurs

L'odeur d'une rose piquante peut également aider à stimuler la mémoire, ont rapporté des scientifiques de l'Université de Tel Aviv et de l'Institut Weizmann des sciences dans la revue Current Biology . 

Les participants à l'étude ont été exposés à l'odeur des roses pendant qu'on leur demandait de se souvenir de l'emplacement des mots présentés sur les côtés gauche ou droit d'un écran d'ordinateur.

Le parfum était ensuite administré dans une seule narine à la fois. Cela a apparemment réactivé les souvenirs stockés dans l'hémisphère cérébral spécifique associé à cette narine.

L'hémisphère qui a reçu le parfum a révélé de meilleures signatures électriques de consolidation de la mémoire pendant le sommeil. Lorsque les participants se sont réveillés, ils ont été testés à nouveau et leur mémoire s'est avérée nettement meilleure pour les mots présentés sur le côté de l'écran d'ordinateur associés à l'odeur.

Un lien entre odeur corporelle masculine et une fausse couche ?

Sobel de l'Institut Weizmann a également découvert que l'odeur corporelle du compagnon d'une femme peut être liée à l'uRPL - fausses couches répétées inexpliquées .

"Il semble que ces fausses couches soient 'inexpliquées' parce que les médecins recherchent des problèmes dans l'utérus, alors qu'ils devraient également rechercher dans le cerveau, et en particulier le cerveau olfactif", explique Reut Weissgross, qui a co-dirigé l'étude.

Sobel n'a pas tardé à souligner que «la corrélation n'est pas la causalité, donc nos résultats ne prouvent en aucune façon que le système olfactif ou les odeurs corporelles provoquent une fausse couche. Mais nos résultats indiquent une direction nouvelle et potentiellement importante pour la recherche."

Vous cherchez à communiquer efficacement sur vos services ?
Communiquez sur Alliancefr.com, le premier magazine juif sur le net 
Plus qu’un magazine, Alliance est une plateforme à destination de la communauté juive francophone concernée par Israël et le monde juif
Son ADN  : offrir  une information dans tous les domaines sur Israël 
contactez-nouspour découvrir la formule de communication qui vous convient.
tel : 01 70 00 75 75

41 voisins de Naftali Bennett portent plainte contre leur illustre voisin

41 voisins de Naftali Bennett portent plainte contre leur illustre voisin

Les 41 voisins du Premier ministre, Naftali Bennett, ont déposé hier (dimanche) une requête auprès de la Haute Cour exigeant une enquête pénale et disciplinaire sur les personnes impliquées dans la construction de la "forteresse" du Premier ministre à Ra'anana dans le nord d'Israël,  considérée  illégale et qui a coûté des dizaines d'euros millions de shekels.
La sécurité a coûté 45 millions de Shekels

Les voisins exigent également que les frais de justice soient payés par les caisses de l'état.
Ceci en dehors d'une demande d'indemnisation de la part des voisins eux-mêmes.

L'avocat Hur Uriel Nizri, représentant les voisins, explique dans une interview à Channel 7 :

"La plainte comprend une demande d'enquête pénale, également sur la conduite de l'État devant la précédente Haute Cour.
Nous ne pouvions alors pas savoir que l'État allait prendre des mesures criminelles comme dissimuler des informations importantes dans l'affaire, perturber les procédures judiciaires, recevoir des pots de vins, ces événements se sont produits pendant la procédure elle-même. "

L'avocat Nizri ajoute en outre que la plainte est également requise concernant "la construction qui s'est avérée être une construction illégale".

Jusqu'à présent, la plainte a d'abord porté sur la construction, puis elle s'est étendue contre les manifestations qui avaient lieu et qui ont perturbé le voisinage."

Il a déclaré: " Cette requête est également là pour corriger l'injustice en payant à la fois à la municipalité les frais d'utilisation appropriés et les résidents pour l'expropriation de leur propriété privée en faveur de la transformation du site."

"Pour rétablir le statu quo ante, les voisins veulent retourner à leur vie d'avant, avant que leur liberté ne leur soit refusée, avant qu'ils ne deviennent résidents d'un centre de sécurité."

Et pendant ce temps que se passe-t-il à Balfour ?

Les autorités compétentes ont-elles pris soin de rénover les lieux afin de permettre au nouveau Premier ministre d'entrer dans sa résidence ?

"Selon les indications qui nous parviennent, Balfour a été délibérément négligé. La Cour suprême en a parlé dans l'arrêt. Le but de négliger Balfour était la justification de la construction à Raanana. ."

"Les juges ont déclaré il semble que tous les retards ont été pris dans la rénovation de Balfour", a déclaré Nizri. "Ils parlent d'un calendrier manifestement inapproprié, ce sont des retards délibérés dans la rénovation de Balfour. "

À la lumière de l'événement juridique public entourant la construction à Raanana, nous avons demandé à l'avocat Nizri ce qu'il recommanderait aux voisins du nouveau Premier ministre, Yair Lapid, il a répondu :

"La première recommandation est de se dépêcher de vendre la propriété et de déménager, parce que nous n'avons pas d'état de droit ici.
Pour ceux qui insistent pour continuer à vivre là où la loi ne s'applique pas, alors autant dire que ce sont des criminels comme l'a déterminé la Haute Cour, je recommanderais qu'ils se présentent à la Cour suprême avec les demandes appropriées. "

Le point de vue des femmes israéliennes sur le droit de l'avortement -vidéo-

Le point de vue des femmes israéliennes sur le droit de l'avortement

La décision de la Cour suprême des États-Unis sur la  question de l'avortement a provoqué une tempête ce week-end qui n'a pas non plus épargné Israël. Les femmes israéliennes ont commencé à partager sur les réseaux sociaux leur campagne pour l'avortement par choix.

"Il y a quinze ans, j'ai découvert que j'étais enceinte, une grossesse non planifiée, et à ce moment-là, la dernière chose que je pouvais faire était d'élever un autre enfant", explique Edith Eisner, qui a choisi de payer un médecin privé et pourtant, comme beaucoup, a dû fournir une explication alors que la loi israélienne autorise l'avortement.


"Une infirmière vous reçoit et vous demande : 'Pourquoi avez-vous choisi d'avorter ?'

La plupart des femmes qui souhaitent avorter en Israël pourront le faire. Mais selon la loi, ils sont toujours tenus d'obtenir une approbation et de comparaître d'une manière ou d'une autre devant un comité du ministère de la Santé.

"Assis dans une pièce, dans mon cas devant des  hommes", décrit Eisner. "Ils te posent toutes sortes de questions comme 'Comment es-tu tombée enceinte ?', 'Es-tu en couple ?', et tu dois les convaincre et leur prouver que tu veux avorter"

Le Dr Roni Chen, membre du Beilinson Hospital Termination Committee, explique :
« En tant que médecins, nous pensons qu'une femme devrait avoir ce droit. Mais nous ne fixons pas les règles. Nous travaillons selon les critères qui nous ont imposés. On ne critique pas ces femmes, on se contente de les écouter, d'écouter leurs revendications, et de décider oui ou non. »

Selon Dina Shalev, PDG de l'association Savoir pour choisir le droit, "Une femme qui veut se faire avorter est tenue de soumettre une demande même lorsqu'il s'agit d'une grossesse due à un inceste, un viol, et aussi en cas de malformation fœtale. L'interruption de grossesse est illégale. Je veux dire, la seule façon de subir un avortement, c'est si un comité vous autorise à le faire."

Shalev poursuit : "J'entends pas mal d'histoires de femmes à qui l'on pose des questions très intrusives au sein du comité, comme" Pourquoi avez-vous couché ? " ou des jugements "vous êtes Irresponsable "

Dans le questionnaire qui doit être rempli devant le comité, on peut trouver des questions qui n'ont aucune pertinence médicale, comme l'état civil et l'affiliation sectorielle.
Trois questions différentes sur la contraception : les avez-vous utilisées, lesquelles avez-vous utilisées ou pourquoi pas ?

Le ministre de la Santé, Nitzan Horowitz, a annoncé une réforme de la loi sur l'avortement en Israël. "L'interruption de grossesse est une procédure médicale et devrait exister en tant que telle", a-t-il déclaré. Finalement, cette réforme est dans le but de réduire la nature des questions auxquelles les femmes seraient tenues de répondre.
Maintenant, avec la dissolution de la Knesset et du gouvernement, ces changements ne seront probablement pas mis en œuvre non plus."

En Israël, un avortement initié ne peut être pratiqué qu'après avoir déposé une demande auprès d'un comité désigné et obtenu son approbation. Une femme peut demander une interruption de grossesse si le fœtus est âgé de moins de 24 semaines et si l'une des conditions suivantes est remplie :

1. Femme jusqu'à 18 ans ou 40 ans et plus.

2. Grossesse résultant d'une relation interdite par le droit pénal, comme le viol ou l'inceste.

3. Une femme célibataire ou enceinte hors mariage.

4. Grossesse au cours de laquelle l'enfant peut avoir un défaut physique ou mental.

La demande est soumise au comité d'avortement, après quoi le comité se réunit pour rencontrer la femme. Dans le cas où la grossesse a dépassé la 24e semaine, qui est définie comme le "stade animal", une demande peut être soumise à un comité spécial pour mettre fin à la grossesse au stade animal, conformément aux directives du ministère de la Santé .

L'interruption volontaire de grossesse, réalisée avec l'accord de la Commission d'interruption, est incluse dans le panier santé et financée par la HMO pour toutes les femmes jusqu'à l'âge de 33 ans, ou dans les cas suivants, si la grossesse est due à une relation interdite en vertu de droit pénal, malformation physique ou mentale, ou si la poursuite de la grossesse peut mettre en danger la vie de la femme ou causer des dommages physiques ou mentaux.

Vous cherchez à communiquer efficacement sur vos services ?
Communiquez sur Alliancefr.com, le premier magazine juif sur le net 
Plus qu’un magazine, Alliance est une plateforme à destination de la communauté juive francophone concernée par Israël et le monde juif
Son ADN  : offrir  une information dans tous les domaines sur Israël 
contactez-nouspour découvrir la formule de communication qui vous convient.
tel : 01 70 00 75 75

La découverte archéologique la plus importante d'Israël revient à la maison

La découverte archéologique la plus importante d'Israël revient à la maison

Cette pierre est considérée comme l'une des découvertes archéologiques les plus importantes de la Terre d'Israël.

En 2009, lors de la construction du Centre Magdala des découvertes archéologiques surprenantes ont été faites.

Tout un village de pêcheurs a été découvert presque intact avec une synagogue datant du premier siècle (période du Second Temple), la plus ancienne et la mieux conservée de la Galilée .

Lors des fouilles de l'Autorité des antiquités d'Israël, dirigée par Dina Avshalom-Gurni, une pierre unique a été découverte au centre de cette synagogue.

C'est un rectangle en calcaire, à quatre pieds. Il est décoré de reliefs schématiques représentant le temple et, selon les érudits, a été utilisé comme mobilier lié à la lecture de la Torah.

Sur le devant se trouve une lampe, qui est la plus ancienne trouvée dans une synagogue. Certains pensent qu'elle représente le Temple et les vases utilisés pour le culte, et semble avoir été réalisé par un artiste qui a vu le Temple dans sa vie.
La pierre indique le lien profond entre les Juifs de Galilée et le Temple de Jérusalem.

Suite aux découvertes sensationnelles de ces fouilles, les plans de construction du Tower Center ont été modifiés et le processus de construction a été retardé. 

Au fur et à mesure que les fouilles progressaient, cette pierre a été transférée à l'Autorité des antiquités d'Israël pour des recherches plus approfondies.
Feu Shuka Dorfman, PDG de l'Autorité des antiquités d'Israël, a promis que la pierre serait exposée sur le site, temporairement, une fois la construction du centre terminée.

Depuis lors, la pierre a été exposée dans le monde entier dans des expositions majeures comme, en 2017 dans une exposition conjointe du Musée juif de Rome et du Musée du Vatican intitulée : « Lampe : secte, histoire et mythe », puis dans le cadre du Moyen East Exhibition au Metropolitan Museum of Art de New York en 2018 et dans le cadre du Sanhedrin Trail, Chez Yigal Alon à Ginosar en 2021.

Les importantes fouilles dans la tour et les découvertes qui y ont été faites ont fait du site un point de repère international en Israël, qui est un centre d'attraction pour des milliers de visiteurs chaque année et est aujourd'hui identifié comme une «jonction judéo-chrétienne-historique».

Fin 2019, la construction de l'hôtel Migdal s'est achevée et à l'occasion de son ouverture, la direction de l'hôtel a contacté l'Autorité des antiquités concernant sa promesse de remettre la pierre à son emplacement d'origine.

Et la promesse s'est réalisée dimanche dernier, avec l'arrivée de la pierre.

L'archéologue en chef du complexe, Marcella Zapta de l'Université d'Anhok, a noté :
« Le fait que la pierre retourne à son emplacement d'origine est d'une importance historique et religieuse. Il s'agit d'une découverte unique et l'une des plus importantes trouvées en Terre d'Israël qui permet de comprendre l'identité juive de Migdalah ainsi que la manière dont les habitants de Migdalah ont préservé leur judaïsme et leur lien avec le Temple de Jérusalem. ".

Vous cherchez à communiquer efficacement sur vos services ?
Communiquez sur Alliancefr.com, le premier magazine juif sur le net 
Plus qu’un magazine, Alliance est une plateforme à destination de la communauté juive francophone concernée par Israël et le monde juif
Son ADN  : offrir  une information dans tous les domaines sur Israël 
contactez-nouspour découvrir la formule de communication qui vous convient.
tel : 01 70 00 75 75

Israël : Des millions de shekels seront attribués aux établissements d'enseignement ultra-orthodoxes

Israël : Des millions de shekels seront attribués aux établissements d'enseignement ultra-orthodoxes

Dans le cadre d'un accord entre les ministères des finances et de l'éducation, un programme a été lancé pour encourager les études de base dans les établissements d'enseignement ultra-orthodoxes.

Il s'agit des matières de base telles que, mathématiques, anglais et sciences dans les établissements où étudient les garçons et  qui ne sont pas budgétées.

Dans le cadre du programme, un montant total de dizaines de millions de shekels sera alloué aux institutions qui choisiront de rejoindre le programme et participeront à des tests externes.

Chaque établissement d'enseignement qui choisit de se joindre aura droit la première année à une subvention d'environ 6 000 NIS par étudiant.

En outre, l'établissement d'enseignement recevra une subvention annuelle sur une base régulière, en fonction de la proportion d'étudiants participant aux différents contrôles.

Les établissements d'enseignement qui adhèrent au programme seront accompagnés à travers une enveloppe professionnelle qui comprendra, entre autres: la formation professionnelle du personnel éducatif, l'emploi d'enseignants professionnels, l'ajustement des programmes et des manuels scolaires.
À cette fin, un montant supplémentaire désigné de 4,5 millions de shekels sera alloué chaque année.

Les ministères ont conclu qu'au besoin, le cadre budgétaire serait élargi.

Le ministre des Finances Avigdor Lieberman : "Depuis des années, je dis que l'intégration des ultra-orthodoxes sur le marché du travail passe par une étape importante et ce sont les études de base dans les écoles. Aujourd'hui, nous nous lançons enfin dans un programme important qui permettra aux ultra-orthodoxes Étudiants orthodoxes afin de pouvoir entrer sur le marché du travail."

'' Les subventions du programme seront accordées en fonction de tests externes objectifs. L'État d'Israël est en croissance économique et pourra atteindre le top dix de l'indice de qualité de vie si nous investissons précisément dans ces lieux d'intégration des populations dans la vi active. Il s'agit d'une première étape importante dans l'ensemble des mesures qui doivent être prises pour intégrer les études de mathématiques, d'anglais et de sciences dans de plus en plus d'institutions ultra-orthodoxes », a déclaré Lieberman.

Le ministre de l'Éducation, le Dr Yifat Shasha Bitton : "Les matières de base sont une partie importante de la boîte à outils que nous voulons donner aux élèves du système éducatif en vue de leur vie d'adulte. Le programme, qui s'est construit à travers le dialogue avec la société ultra-orthodoxe, permettra également aux étudiants ultra-orthodoxes d'acquérir ces outils, tout en conservant les valeurs qui sont importantes pour leurs modes de vie. »

Vous cherchez à communiquer efficacement sur vos services ?
Communiquez sur Alliancefr.com, le premier magazine juif sur le net 
Plus qu’un magazine, Alliance est une plateforme à destination de la communauté juive francophone concernée par Israël et le monde juif
Son ADN  : offrir  une information dans tous les domaines sur Israël 
contactez-nouspour découvrir la formule de communication qui vous convient.
tel : 01 70 00 75 75

Ivanka Trump se prélasse dans un hôtel de luxe à Tel-Aviv -vidéo-

Ivanka Trump se prélasse dans un hôtel de luxe à Tel-Aviv -vidéo-

Après que nous les ayons surpris en train de marcher ensemble dans les rues de Jérusalem portant des chapeaux et des lunettes de soleil, un paparazzi a mis en lumière la visite de la fille de Donald Trump en Israël, et cette fois en maillot de bain intégral au bord de la nouvelle piscine dans un hôtel de Tel-Aviv.

Ivanka Trump, la fille de l"ancien président américain Donald Trump , passe ses vacances en Israël, avec son mari Jared Kushner et leurs trois enfant,. Ils sont arrivés il y a plus d'une semaine.

La famille est venu faire un tour au marché de Mahane Yehuda à Jérusalem et maintenant il est probablement temps de faire une petite abdominoplastie sous le soleil de Tel Aviv.
Un résident anonyme du prestigieux et nouvel hôtel de Tel-Aviv, le Kempinski Hotel, a réussi à filmer Ivanka et Jared en maillot de bain au bord de la piscine.

C'est déjà le huitième jour du voyage familial Trump-Kushner en Israël, et après avoir parcouru la capitale, ils sont à  présent à Tel-Aviv. Si vous les cherchez vous les trouverez.

Vous cherchez à communiquer efficacement sur vos services ?
Communiquez sur Alliancefr.com, le premier magazine juif sur le net 
Plus qu’un magazine, Alliance est une plateforme à destination de la communauté juive francophone concernée par Israël et le monde juif
Son ADN  : offrir  une information dans tous les domaines sur Israël 
contactez-nouspour découvrir la formule de communication qui vous convient.
tel : 01 70 00 75 75