Judith Douillet

Judith Douillet vit à Jérusalem depuis 11 ans. Elle est traductrice et rédactrice notamment pour l'organisme Yad Lea'him. Sa grande passion? Les mots, tout simplement.

Les articles de Judith Douillet

Israël: élevé comme musulman, il célèbre enfin sa Bar Mitsva

Israël: après avoir grandi en tant que musulman, il célèbre sa bar Mitsva au Kotel

Après 12 ans de vie commune avec son mari arabe, Orli (nom d’emprunt), mère de deux enfants, a décidé de s’enfuir avec ses petits. Elle ne pouvait plus supporter les abus physiques, les lourdes difficultés économiques et les menaces de mort.

Immédiatement après avoir pris sa décision, elle s'est tournée vers l'organisation Yad Lea’him qui lutte contre l’assimilation pour demander de l'aide. Elle et ses enfants ont reçu tout ce dont ils avaient besoin pour s’organiser et entamer une nouvelle vie en commençant par une assistance pour trouver un appartement, une aide financière et juridique, ainsi que des conseils personnels pour aider les deux enfants.

Une Bar Mitsva particulièrement émouvante au Kotel

Une Bar Mitsva particulièrement émouvante au Kotel

Jeudi, Orli et ses enfants ont pour ainsi dire bouclé la boucle. Son fils âgé de 13 ans a mis ses Tefillins pour la première fois lors de sa cérémonie de Bar Mitzvah au Kotel Hamaaravi (Mur occidental) dans la vieille ville de Jérusalem.

Orli a demandé à l'organisation de s'assurer que la cérémonie, y compris la lecture de la Torah, serait accomplie conformément à la loi juive. Les mains tremblantes et les yeux pleins de larmes, Orli a raconté combien elle était excitée. Elle a expliqué que, avant de rencontrer Yad Lea’him, elle n'élevait pas ses enfants comme des Juifs. Elle n'avait jamais rêvé ne serait-ce qu’un instant que son fils célébrerait un jour une cérémonie de Bar Mitzvah en tant que Juif.

La famille proche d'Orli et les représentants de Yad Lea’him qui aident Orli et ses enfants ont participé à la cérémonie. Les participants ont été particulièrement émus lorsque le garçon a prononcé un discours sur les célébrations de Bar Mitzvah et la connexion spéciale du peuple juif à sa tradition.

À la fin de la fête, les représentants de Yad Lea’him ont offert au garçon un talit (châle de prière) et une paire de tefillin en guise de cadeau de Bar Mitzvah.

Source : Arutz 7

Sports: en 2017-18, Israël accueillera des championnats européens

Sports: en 2017-18, Israël accueillera des championnats européens

Le Championnat européen de basketball 2017, le Championnat du monde de crosse 2018 et Basketball sans frontières arrivent en Israël pour la première fois.

Israël a été annoncé comme hôte du Championnat du monde de crosse en juillet 2018, qui aura lieu au stade de Netanya.

La compétition sportive devrait attirer des athlètes de 50 pays et plus de 5 000 fans du monde entier.

L'équipe nationale de crosse d'Israël a occupé la deuxième place au championnat d'Europe de 2016 et la septième place dans le dernier championnat du monde en 2014.

L’intérêt pour la crosse croît rapidement en Israël, avec huit divisions et des centaines de joueurs, selon l'Israel Crosse Association, une organisation à but non lucratif qui représente Israël dans les fédérations internationales et européennes. Les Championnats d'Europe féminins auront lieu en Israël en 2019.

Le capitaine de l'équipe nationale d'Israël et le joueur de la NBA Omri Casspi, au centre, lors de l'annonce des championnats EuroBasket en Israël en août, avec les gestionnaires de Tel Aviv Hilton, Yossi Biton (à droite), Lior Kahana (deuxième à gauche) et Motti Verses, à la tête des relations publiques de Hilton Israel (à l'extrême gauche).

Le capitaine de l'équipe nationale d'Israël et le joueur de la NBA Omri Casspi, au centre, lors de l'annonce des championnats EuroBasket en Israël en août, avec les gestionnaires de Tel Aviv Hilton, Yossi Biton (à droite), Lior Kahana (deuxième à gauche) et Motti Verses, à la tête des relations publiques de Hilton Israel (à l'extrême gauche).

«Le succès de la crosse israélienne à l'échelle internationale, qui nous voit classés septième au monde, et l'infrastructure que nous avons établie ici en Israël, nous met en bonne place. Nous sommes ravis de présenter notre pays, nos installations et l'esprit d'Israël au monde ", a déclaré Scott Neiss, directeur exécutif de l'Israel Crosse Association.

Pendant ce temps, la Fédération internationale de basketball (FIBA) a annoncé qu'Israël accueillera le championnat européen de basketball EuroBasket pour la première fois du 31 août au 17 septembre 2017.

L'équipe nationale d'Israël - dirigée par le joueur de la NBA du Minnesota Timberwolves, Omri Caspi - se préparera alors aux éliminatoires de la Coupe du Monde de basket-ball FIBA de football de novembre 2019 . Ses adversaires au premier tour seront la Grande-Bretagne, la Grèce et un pays qui reste à déterminer lors des pré-qualifications.

L'Association nationale de basketball (NBA), la FIBA et l'Association israélienne de basketball ont également annoncé récemment que la 16e édition de Basketball sans frontières Europe se tiendrait du 13 au 16 août à l'Institut Wingate à Netanya, marquant une première. En effet, ce sera le première fois que ce tournoi mondial de basketball ainsi qu’un programme de sensibilisation communautaire sera organisé en Israël, ciblant les jeunes de Jérusalem et de Tel Aviv.

Source : Israel21c

Israël: Netanyahu réfléchit à une division probable de Jérusalem

Israël: Netanyahu réfléchit à un plan radical pour Jérusalem-Est

Un plan visant à séparer certains quartiers de Jérusalem-Est a été présenté au Premier ministre Benjamin Netanyahu au cours d'une réunion de travail par la députée Dr. Anat Berko du Likoud.

Berko a accompagné son plan d’une carte détaillée et de photographies aériennes. La carte en question était une carte des zones municipales de Jérusalem. Au centre, une nouvelle frontière que la députée Berko avait dessinée, dont le but était de supprimer la responsabilité municipale d'Israël sur une longue liste de quartiers palestiniens à Jérusalem-Est.

Il convient de noter que la plupart de ces quartiers n'ont jamais été dans la zone de juridiction de la ville.

Selon le plan de Berko, les Palestiniens finiraient par recevoir la responsabilité municipale de ces quartiers de Jérusalem-Est. Cette responsabilité inclurait les services municipaux, l'éducation, la santé, le bien-être, etc. L'étape suivante serait que l'État révoquerait la citoyenneté israélienne des habitants de ces quartiers et sauverait ainsi des centaines de millions de shekels.

Berko aurait travaillé sur le plan pendant de nombreux mois, impliquant son mari, l'expert en affaires du Moyen-Orient, le Dr Reuven Berko, ainsi qu'une équipe qu'elle avait créée.

A sa grande surprise, le Premier ministre ne l'a pas rejeté.

La députée Anat Berko

La députée Anat Berko

Selon des sources politiques proches de Netanyahou, sa réaction était inverse: il a demandé à Berko de lui laisser la carte illustrative. Sa seule demande était que Berko ne révèle pas sa stratégie aux médias.

Des sources diplomatiques qui ont été au courant des conversations intimes que Netanyahou et son équipe ont tenu avec le président américain Donald Trump et les fonctionnaires de son administration au cours des derniers mois ont déclaré que Jérusalem et Washington avaient introduit l'option de transférer la responsabilité municipale de certains quartiers de Jérusalem-Est aux mains des Palestiniens.

Les déclarations publiques de Netanyahou au cours des derniers jours, y compris lors des célébrations de Yom Yeroushalaim hier, ont réitéré des promesses selon lesquelles Israël continuerait à maintenir sa souveraineté sur le Kotel et le Mont du Temple. Il a  également exprimé la ferme conviction du gouvernement quant à l'importance de l'unité de Jérusalem.

Étant donné que le plan susmentionné serait introduit comme un déménagement municipal, et puisque les quartiers en question n'ont depuis le début jamais fait partie de Jérusalem, Netanyahu a laissé une échappatoire pour permettre un tel mouvement.

La députée Berko a refusé de commenter ce rapport.

Un confident de Netanyahu a déclaré à Maariv, que le projet déposé par Berko était organisé, détaillé et professionnel, et qu'elle avait rencontré Netanyahu à plusieurs reprises à ce sujet. Durant ces réunions, Berko aurait proposé à Netanyahou plusieurs plans différents concernant les relations avec les Palestiniens et proposé des options créatives pour parvenir à des accords sur différents domaines.

Mercredi soir, Channel 10 a signalé que le Conseil de sécurité nationale israélien discutait de la possibilité de déconnecter le camp de réfugiés de Shuafat et le quartier de Kfar Aqab de la zone municipale de Jérusalem et de créer un conseil régional distinct pour les deux quartiers. Ce plan n'est pas lié au plan de la députée Berko.

Le plan de Berko met en lumière le fait que Netanyahou et ses associés travaillent dur pour formuler des plans créatifs qui permettraient au premier ministre d'apaiser les Américains et de soulager certaines des pressions qu'ils ont exercées sur Israël pour démontrer plus d'ouverture à la table de négociation.

Le bureau du Premier ministre a formulé le commentaire suivant: «Il n'y a pas de changement dans la politique du Premier ministre. La députée Berko a proposé un plan et le premier ministre l'a entendu, car il écoute les suggestions. La politique n'a pas changé. "

Source : Jpost

Innovation israélienne: ce médecin fait marcher tous les bambins

Israël: ce médecin aide les tout petits à marcher

Le Dr. Izak Daizade a rencontré des milliers de nourrissons nés avec des pieds mal formés. Après sept ans de recherche, il a développé une orthèse qui rend l'intervention chirurgicale sur les nouveau-nés inutile. 

Eilon Daizade, PDG d'UNFO Med Ltd, cherche à "révolutionner le standard de traitement et le protocole thérapeutique officiel pour le Metatarsus Adductus (MTA) chez les nouveau-nés".

À l'heure actuelle, 4% des nourrissons naissent avec certains symptômes de Metatarsus Adductus (MTA), une déformation du pied commune notée à la naissance qui oriente la moitié avant du pied vers l'intérieur.

Selon le docteur Izak Daizade, il y a quelques années seulement, les pédiatres et les orthopédistes n'avaient que des réponses évasives pour les parents dont les enfants avaient été diagnostiqués.

"Ils ignoraient le problème et disaient que cela se résoudrait, faisaient peser la responsabilité sur les parents ou, dans des cas extrêmes, plâtraient les nouveau-nés", explique-t-il.

«J'ai décidé de rendre le rêve de mon père réalité»

Dr. Daizade a fondé l’Universal Neonatal Foot Orthotics (UNFO) en 2010 et en est le président. Ses deux fils y travaillent tous les deux, Eilon comme chef de la direction et Liron en tant que vice-président pour l'assurance et le contrôle de la qualité.

Avant et après l'orthèse

Avant et après l'orthèse

Le père est né à Téhéran, où il a fréquenté l'école de médecine, mais il a dû partir en 1979 lorsque la révolution islamique a éclaté. Daizade et sa famille ont déménagé en Israël, où il a terminé son internat en neurochirurgie, chirurgie vasculaire et générale, médecine d'urgence et chirurgie orthopédique à l'hôpital Beilinson.

Au cours des années, il a également traité les nouveau-nés et s'est rendu compte qu'il n'y avait pas de solution simple pour la MTA. Toutes les thérapies existantes étaient inutiles, gênantes ou invasives.

Quand Eilon a été libéré de Tsahal, père et fils ont décidé de réaliser ensemble le rêve du Dr. Daizade. Pendant sept ans, Dr. Daizade a développé son produit en laboratoire. Il fournit aux pieds des nouveau-nés la correction appropriée sans avoir besoin de plâtrer, au mieux, ou de subir une intervention chirurgicale, au pire.

Daizade explique que «en Israël, il y a un problème de diagnostic. Le traitement dépend de l'identification du problème dans les temps. Nous investissons donc la plupart de nos efforts pour sensibiliser le monde ».

"À l'heure actuelle, il est seulement possible de traiter par le MTA les enfants jusqu'à l'âge de six ou sept mois, avant qu'ils ne commence à marcher. Si le problème n'est pas traité, une intervention chirurgicale est nécessaire pour corriger la structure du pied ».

« Nous ne laisserons aucun obstacle nous arrêter »

Eilon dit que tout au long du processus, père et fils avaient un seul but à l'esprit.

"Ce qui est le plus important dans notre esprit, c'est d'aider les nourrissons dans le monde entier, et nous ne laisserons aucun obstacle nous arrêter ", dit-il. "Nous avons décidé que nous allions d'abord stabiliser l'entreprise en utilisant des entreprises coopératives avec des sociétés de distribution à cause de leurs contacts et de leur portée. Mais maintenant, nous sommes assez forts pour étendre notre produit à quiconque en a besoin, aux sociétés de distribution comme aux particuliers ».

Source : Ynet

Israël: après la start up nation, la dessalinisation nation

Israël: après la start up nation, la dessalinisation nation

Dans un Moyen-Orient brûlant et aride, l'eau propre est de l'or en barre. Face à des précipitations limitées et à un climat éprouvant, Israël est au fil du temps devenu de plus en plus dépendant de l'eau de mer.

Le pays a construit sa première usine de dessalement à Eilat dans les années 1960. Aujourd'hui, environ 60% de la demande d'eau domestique d'Israël est satisfaite par le dessalement - processus par lequel le sel et d'autres impuretés sont éliminés de l'eau de mer pour produire de l'eau potable.

«Nous avions suffisamment d'eau de la mer de Galilée et des aquifères souterrains. Mais dans les années 1990, nous avons commencé à ressentir plus douloureusement la pénurie d'eau », a déclaré Tomer Efrat, directeur de l'ingénierie chez Israel Desalination Enterprises (IDE) Technologies. "Chaque émission de télévision et de radio concluait par une mise à jour du niveau de l'eau dans la mer de Galilée".

Fort heureusement, le dessalement - avec l'irrigation par goutte à goutte, le recyclage de l'eau et les politiques durables de conservation de l'eau - a augmenté l'approvisionnement d'Israël en eau  et de manière incroyable, a transformé sa pénurie d'eau en un excédent. En fait, Israël est le seul pays où le désert diminue grâce à l'abondance de l'eau pour l'agriculture. "Aujourd'hui, personne en Israël ne connaît de pénurie d'eau", dit Efrat.

3 millions de mètres cubes d'eau potable par jour

La solution? Le dessalement

La solution? Le dessalement

Israël s'est avéré être un leader mondial du dessalement après des décennies de recherche et entrepreneuriat. Par exemple, l'osmose inverse - la technique par laquelle l'eau de mer est propulsée à travers des membranes ultra-fines qui filtrent des molécules de sel plus importantes - a été initiée par le scientifique israélien Sidney Loeb dans les années 1960 à l'Université Ben-Gurion (BGU), située dans le Negev , le plus grand désert d'Israël.

Beaucoup de crédit revient à IDE Technologies, qui a construit trois usines de dessalement à Sorek, Ashkelon et Hadera, le long du littoral israélien. La société de renommée internationale a été classée parmi les 19 entreprises les plus intelligentes du monde en 2016 par MIT Technology Review et est très recherchée à travers le monde. Selon IDE Technologies, les 400 usines de l'entreprise dans 40 pays (construites sur plus de quatre décennies) fournissent quotidiennement 3 millions de mètres cubes d'eau potable à travers le monde.

Le joyau de la couronne du génie israélien de l'eau

Lorsque vous visitez l'installation d'IDE à Sorek , il est facile de voir pourquoi cette usine de dessalement - la plus grande au monde - est saluée comme le joyau de la couronne de l'ingénierie hydraulique israélienne. Ce système complexe de pompes, de tuyaux et de filtres géants pompe l'eau de la mer Méditerranée pour produire suffisamment d'eau propre pour 1,5 million de personnes dans les régions qui l'entourent (environ 20% de la consommation des ménages d'Israël).

Au cœur de l’usine, deux grandes salles contenant des centaines de récipients suspendus à la verticale comme des tubes à essai de laboratoire. C'est là que se passe la magie de l'osmose inverse. Le bourdonnement des méga pompes domine à mesure que l'eau est poussée à travers les 16 000 membranes de dessalement. L'eau filtrée subit un traitement supplémentaire avant que les visiteurs ne puissent boire un verre d'eau fraîchement dessalée.

Le coût environnemental du dessalement

Avec la pénurie d'eau affectant plus de 40% de la population mondiale, selon l'ONU, il existe clairement un besoin urgent de solutions à grande échelle comme le dessalement. Mais les critiques décrivent la consommation d'énergie élevée  du dessalement, ce qui peut avoir un impact négatif sur l'environnement et sur nos océans.

Efrat affirme que l’IDE a pris plusieurs mesures pour réduire le coût et l'empreinte environnementale de ses usines. Par exemple, la société réduit la consommation d'énergie non seulement en réutilisant la chaleur perdue, mais aussi en maintenant les membranes à osmose inverse propres, de sorte qu'il faut moins de pression pour pousser l'eau à travers les membranes. «L’IDE est également la seule entreprise de dessalement qui offre un dessalement sans produit chimique, ce qui signifie un impact minimal sur l'environnement», dit-il.

Malgré les critiques, le dessalement est utilisé globalement comme une solution majeure à la pénurie d'eau. En tant que leader mondial des technologies de l'eau, les experts israéliens aident les communautés du monde entier à récolter de l'eau de l'océan : les Etats Unis (La Californie avec le comté de San Diego et bientôt Santa Barbara), l’Asie (Chine et Inde), le Moyen Orient (avec un projet de dessalement de l’eau de la Mer rouge réunissant israéliens, Jordaniens et palestiniens)

Israël a montré que l'innovation du dessalement réside non seulement dans sa technologie, mais dans son utilisation potentielle comme un pont entre les nations. À mesure que le changement climatique et la croissance démographique mettent la pression sur les ressources en eau de la Terre, Israël espère faire de grands progrès dans le dessalement et autres technologies de l'eau pour répondre à la demande croissante dans le monde.

Source : nocamels.com

Google publie le top 10 des termes utilisés pour Jérusalem

Google publie le top 10 des termes utilisés pour Jérusalem

Vous avez dit Jérusalem? Google a observé les recherches liées à la capitale.

Pour marquer la Journée de Jérusalem (Yom Yeroushalaim), Google, le géant de la recherche, publie une liste de termes liés à Jérusalem employés par les utilisateurs d'Israël et de l'étranger pour se rapporter à la capitale israélienne.

Voici le top 10 des recherches globales qui comprennent le mot Jérusalem (en hébreu sauf indication contraire):

  1. Cinéma City Jérusalem
  2. Météo de Jérusalem
  3. Municipalité de Jérusalem
  4. Yes Planète Jérusalem
  5. Al-Quds (جامعة القدس)
  6. Théâtre de Jérusalem
  7. Zappa Club Jérusalem
  8. Où est Jérusalem? (en anglais)
  9. Cinémathèque Jérusalem
  10. Heure de Shabbat à Jérusalem

Jérusalem à l'honneur sur Google

Jérusalem à l'honneur sur Google

Voici le liste des sites de Jérusalem classés par popularité de recherche (en hébreu sauf indication contraire):

  1. Le Mur de l'Ouest
  2. La vieille ville
  3. La Tour de David
  4. La colline des munitions
  5. Les Tunnels du Mur occidental
  6. Le quartier juif
  7. Mishkenot Sha'ananim
  8. Le Mont des Oliviers
  9. Yemin Moshe

Voici la liste des recherches qui comprennent le mot Jérusalem, en dehors d'Israël (en anglais, sauf indication contraire):

  1. Où est Jérusalem?
  2. Météo de Jérusalem
  3. Carte de Jérusalem
  4. Temps à Jérusalem
  5. Nouvelles de Jérusalem
  6. Jerusalem Post
  7. Temple de Jérusalem
  8. Trombetas em Jerusalem ("trompettes à Jérusalem", en espagnol)
  9. Attaque au camion de Jérusalem
  10. Jérusalem-Est

Et voici les principaux pays où les utilisateurs ont recherché le mot «Jérusalem» sur Google: Israël, la Jordanie, le Liban, le Costa Rica, l’Egypte, l’Algérie, le Maroc, le Kenya, la Roumanie et le Nigéria.

Les données ont été recueillies par Google entre le 1er mai 2016 et le 1er mai 2017.

Source : Ynet

James Bond : les liens secrets entre l'agent 007 et Israël

James Bond : les liens secrets entre l'agent 007 et Israël

Roger Moore a visité Israël trois fois dans sa carrière. En 2009, l'acteur a été invité d'honneur au Eilat Chamber Music Festival. Moore, qui était ambassadeur de l'UNICEF depuis 1991, était le narrateur de la pièce de l'orchestre, le Carnaval des Animaux de Saint-Saens au festival, qui a eu lieu au Forum d'Hérode à Eilat. Il a fait don de son cachet aux projets AIDS de Jérusalem et HIV en Afrique.

Lors d'une interview téléphonique avec The Jerusalem Post à l'époque, Moore avait déclaré qu'il s'intéressait de plus en plus à l'importance de la prévention de la santé et des maladies et avait ajouté que sa visite était destinée à promouvoir la sensibilisation au VIH et l'éducation.

"La prévention est le meilleur remède contre la maladie", a-t-il ajouté. Il a révélé qu'il avait été circoncis à l'initiative de ses parents à l'âge de huit ans. "C'était la coupe la plus singulière de tous", a-t-il plaisanté. "Mais en réalité, c'était pour des raisons d’hygiène. Mes deux fils [aujourd’hui âgés de 35 et 42 ans] ont également été circoncis. Ils ne se sont jamais plaints".

Moore a assisté au festival avec son épouse, Kristina Tholstrup.

My name is Bond, James Bond

My name is Bond, James Bond

"Bien que j'ai reçu une lettre ouverte d'une organisation qui me conseillait de ne pas visiter Israël, je n'y ai pas fait attention ", a-t-il déclaré.

Moore est retourné au même festival de musique de chambre l'année suivante, affichant son charme et son sens de l'humour.

Il était émerveillé par la façon dont le pays - en particulier sa capitale - avait grandi et s'était développé depuis sa première visite en 1972, lorsqu'il avait bénéficié d’une visite guidée personnelle offerte par le maire de Jérusalem, Teddy Kollek.

L’acteur Roger Moore s’est éteint hier en Suisse à l’âge de 89 ans des suites d’un cancer. C’est avec le cœur lourd que ces enfants ont annoncé la nouvelle. "L'amour qui l'a entouré dans ses derniers jours a été si grand qu'il est impossible de le quantifier par des mots", ont écrit sa fille Deborah et ses fils Geoffrey et Christian dans un communiqué.

En 2003, l'acteur avait échappé de peu à la mort après s'être écroulé sur une scène new-yorkaise, victime d'un arrêt cardiaque. L'accident lui avait valu d'être appareillé d'un stimulateur cardiaque, gadget que n'aurait pas renié 007.

Source : Jpost- the Huffington Post

Des américains offrent de nouvelles saveurs aux palais israéliens

Des américains ajoutent de nouveaux goûts au palais israélien

Il y a quelque chose de délicieux à Jérusalem, une ville depuis longtemps connue non seulement pour ses couches d'histoire et de religion entremêlées, mais pour ses souks sinueux parfumés par des épices odorantes et des fruits mûris au soleil.

Aujourd'hui plus que jamais, Jérusalem attire des innovateurs à la recherche de saveurs qui la voient comme un carrefour culinaire cherchant à s’assurer une place aux côtés des puissances modernes du monde alimentaire comme New York, Londres et Paris. Face au potentiel de croissance – et à l'appétit grandissant des Israéliens pour les plats qui remettent en cause le statu quo du palais local - certains immigrants américains et canadiens en Israël répondent à l'appel.

Ces cinq olim, immigrants en provenance d'Amérique du Nord, émeuvent la scène culinaire de Jérusalem.

Avi Moskowitz, copropriétaire de BeerBazaar à Mahane Yehuda

"Nous nous sommes installés il y a un et demi et avons introduit de nouvelles bières jusqu’ici inconnues des israéliens", a déclaré Moskowitz, un New Yorker natif qui a cofondé la franchise BeerBazaar suite à son déménagement à Jérusalem il y a trois ans.

Moskowitz, qui a travaillé pendant des années dans des start-up Internet en Amérique, a détecté ce scintillement familier de potentiel.  "La révolution américaine de la bière artisanale", pensait-il, "pourrait se produire en Israël".

Depuis sa fondation, BeerBazaar s'est développé en cinq endroits à travers Jérusalem et Tel Aviv. Il propose plus de 100 styles de bière locale, y compris plusieurs de ses propres produits brassés dans une installation de Kiryat Gat.

"J'ai toujours aimé les startups, c’est une opportunité incroyable pour nous", a déclaré Moskowitz. "Les Israéliens disent:" Nan, vous ne pourrez pas faire face à toutes les exigences de la réglementation. Et nous répondons: "Et bien si, nous allons le faire ".

Le travail acharné commence à être payant, avec de plus en plus d'Israéliens friands des breuvages toujours plus complexes et difficiles. La bière artisanale représente seulement 2% du marché israélien de la bière, mais Moskowitz voit un grand potentiel de croissance.

Simone Shapiro, sous-chef du Rooftop Restaurant au Mamilla Hotel

À l'âge de 21 ans, Simone Shapiro vivait en Californie et se cherchait. Après de brèves études culinaires à l'Art Institute de Santa Monica, Shapiro est entrée à la célèbre Bouchon Bakery de Thomas Keller à Beverly Hills, où elle a perfectionné diverses techniques françaises classiques. Shapiro en a conclu que son prochain arrêt, naturellement, devrait être les cuisines françaises.

Mais un voyage fatal à Jérusalem pour rendre visite à sa sœur, qui avait fait l'aliyah des années auparavant, a tout changé. Shapiro est tombé amoureuse de la ville et n'est jamais repartie.

Aujourd'hui âgée de 24 ans, Shapiro est installé dans la cuisine du Rooftop Restaurant chez Mamilla Hotel. Elle est depuis devenue citoyenne israélienne.

"Nous n'avons vraiment pas grandi avec des aliments épicés et toutes les choses que les Israéliens aiment, alors j'ai dû beaucoup apprendre ", a rappelé Shapiro.

"Il est intéressant de pouvoir créer un menu avec tous ces différents styles de cuisine", a-t-elle déclaré.

L’intégration de Shapiro n'était pas sans défis. Il est extrêmement rare de trouver un américain dans une cuisine israélienne, encore moins une femme, et Shapiro ne connaissait que quelques mots d'hébreu à son arrivée.

"J’étais littéralement muette", a-t-elle dit. "Mais c'est génial pour l'industrie. Donnez-moi un couteau et montrez-moi comment couper une tomate. Vous n'avez pas vraiment besoin de parler.

Harvey Sandler, chef / propriétaire / exploitant de Gabriel

Autrefois traiteur kosher à Vancouver, Canada, Harvey Sandler est monté en Israël en 2010, et deux ans plus tard, il travaillait chez Gabriel, un établissement gastronomique de Jérusalem.

Aujourd'hui le menu, axé sur les saisons, est tout aussi susceptible de présenter du saumon au curry avec de la salsa de mangue qu'une assiette traditionnelle de médaillons de bœuf nappés d'une sauce demi-glace riche.

"Je suis très concentré sur les ingrédients - c'est mon objectif principal", a déclaré Sandler.

Bien que la scène du restaurant à Jérusalem ait progressé à pas de géant depuis son arrivée, la chaîne d'approvisionnement reste un défi.

"Même si les produits saisonniers trouvés sur les marchés locaux sont fantastiques, il n'y a pas beaucoup de variété", a ajouté Sandler. "Il y a peu de produits exotiques et différents. J'essaie de travailler avec les fournisseurs pour améliorer les choses et obtenir une meilleure qualité. "

En ce qui concerne l'avenir immédiat? Sandler a des pommes de terre dans la tête.

"Ma femme a emmené les enfants dans une ferme agricole près de la frontière de Gaza un été, et elle est revenue avec des pommes de terre", a-t-il déclaré rêveusement. "Nous les avons mangées Shabbat, et c'était les meilleures pommes de terre de tous les temps."

Deb Houben, sommelière et barmaid au King David Hotel

Various liquor bottles sitting behind bar, backlit

"Boire bien est l'un des plus grands plaisirs de la vie", estime Deb Houben. Originaire de Boston, Houben a fait chemin vers Jérusalem en 2006 pour étudier l'art. Mais une période de travail au Golan Heights Winery a changé sa vie. Elle est tombée amoureuse du vin israélien et a fini par atterrir derrière le bar du célèbre King David Hotel de Jérusalem.

Aujourd'hui, Houben considère le fait de familiariser les palais israéliens aux meilleurs goûts possibles comme une mission personnelle.

"Je suppose que vouloir aider est dans ma culture américaine", a déclaré Houben. «J'aime aider les gens, qu'il s'agisse de vin ou de cocktails. Je leur demande: «Aimez-vous cette saveur?» Ou «Aimez-vous un goût sec ou plus doux?» Si je peux identifier un cocktail ou un vin pour eux, je peux un peu calibrer leurs goûts.

James Oppenheim, copropriétaire de Crave

Il n'y a pas beaucoup d’endroits à Jérusalem où trouver des tacos, des burritos et des mini-sandwichs - ou du bacon d’agneau (casher, bien sûr).

Mais Crave, un stand de rue d'esprit international qui a ouvert ses portes l'an dernier dans le souk Mahane Yehudah sert des saveurs du monde entier, depuis la Californie à New York et de la Corée jusqu'au Mexique.

«Nous faisons de la cuisine de rue gastronomique», a déclaré le copropriétaire James Oppenheim, originaire de New York.

Le restaurant s'inspire de Danny Meyer, le célèbre restaurateur basé à New York qui préconise une marque particulière d'hospitalité. Conformément à la doctrine de Meyer, le service chez Crave est chaleureux et attentif - "quelque chose qui va à l'encontre des stéréotypes israéliens", admet Oppenheim.

Le succès de Crave est dû en grande partie à sa cuisine. Il propose même un cheeseburger - kosher - fait avec du fromage végétalien.

"On nous a dit que c'est le meilleur cheeseburger en Israël", dit Oppenheim, ravi. "Il y a beaucoup de choses qui, vues de l'extérieur, pourraient être interdites, mais nous les produisons d'une manière qui ne l'est pas".

Source : Jpost

Percée israélienne pour le traitement de la maladie de Lou Gehrig

Percée israélienne dans le traitement de la maladie de Lou Gehrig

Les chercheurs de l'Université Ben-Gurion du Negev ont suggéré l'utilisation d'un médicament dans ce qu'ils appellent un traitement de «percée» pour améliorer la fonction et la longévité du cerveau chez les patients atteints de la maladie incurable de Lou Gehrig appelée également maladie de Charcot, ou sclérose latérale amyotrophique, SLA.

Les chercheurs ont annoncé mardi que le médicament proposé peut également améliorer l’état de patients atteints de la maladie de Parkinson et d'Alzheimer en aidant le cerveau à se débarrasser des toxines.

Le médicament améliore le fonctionnement immunitaire protecteur du système nerveux central en favorisant la récupération d'un environnement SNC sain.

La SLA est une maladie neurodégénérative mortelle progressive qui attaque les neurones moteurs. Lorsque les neurones moteurs meurent, la capacité du cerveau à contrôler le mouvement musculaire est perdue, entraînant une paralysie. Lorsque les muscles sont incapables de fonctionner, ils s'atrophient.

Finalement, tous les muscles sous contrôle volontaire sont affectés et, avec le temps, les patients perdent leur capacité de marcher, de parler, d'avaler et de respirer.

Au cours de ce processus inévitable, l'esprit reste complètement intact et conscient de la perte de chaque fonction. Lorsque les muscles du diaphragme et de la poitrine sont touchés, les patients cessent de respirer. La majorité des personnes souffrant de SLA meurent d'une insuffisance respiratoire dans les deux à cinq ans après avoir remarqué les symptômes. Les chances de contracter cette maladie à 100% mortelle sont une sur 1000.

Le célèbre astrophysicien Stephen Hawking était atteint de la maladie de Lou Gehring

Le célèbre astrophysicien Stephen Hawking était atteint de la maladie de Lou Gehring

Chaque année, plus de 100 000 personnes dans le monde sont diagnostiquées avec une SLA et c'est la cause du décès d'un nombre similaire de personnes chaque année. Les dernières estimations du nombre de personnes atteintes de SLA dans le monde dépassent les 600 000. La maladie non contagieuse affecte des personnes de toutes origines ethniques, généralement entre 40 et 60 ans, bien que des cas de personnes plus jeunes atteintes de SLA soient connus. En Israël, au moins 700 personnes sont condamnées à mourir de SLA - soit environ deux fois plus que le nombre annuel de décès dus à des accidents de voiture.

Le Dr Rachel Lichtenstein, du département d'ingénierie en biotechnologie de la Faculté de génie scientifique de BGU, a concentré ses recherches sur la réduction de la réponse immunitaire négative. "J'ai trouvé un moyen d'empêcher les cellules gliales d'attaquer et de tuer des cellules saines dans le cerveau", a-t-elle expliqué, en se référant aux cellules "isolantes" abondantes dans le système nerveux central.

La technique qu'elle a développée aide le système nerveux affaibli à améliorer ses tâches de nettoyage et d'élimination des cellules mortes et des déchets qui nuisent au système. Il permet aux souris malades de vivre mieux et plus longtemps, a déclaré Lichtenstein.

Étant donné que la cause exacte de la SLA est inconnue, l'étude a porté sur la prolongation de l'espérance de vie après le début de la maladie, qui varie actuellement de deux à cinq ans chez la plupart des patients.

"Bien que ce ne soit qu'une recherche précoce sur les souris, nous croyons que ce nouveau médicament peut avoir un impact significatif sur la durée de vie des patients atteints de SLA", a déclaré le Dr. Ora Horowitz, directeur général associé au développement commercial de BGN Technologies.

"Cela peut avoir des effets significatifs sur la durée de vie des patients atteints d'autres maladies neurodégénératives, comme la maladie d'Alzheimer et la maladie de Parkinson", a ajouté Horowitz. "Notre nouvelle proposition de médicament peut être efficace pour stimuler le mécanisme d'auto-purification du cerveau humain, améliorant ainsi la vie de millions de personnes".

Seuls deux médicaments contre la SLA ont été approuvés par la Food and Drug Administration des États-Unis, a-t-elle conclu, et ils ont beaucoup aidé les patients. Ce sont Riluzole (Rilutek) et l'edaravone (Radicava), qui augmentent l’espérance de vie de trois à six mois seulement.

"Étant donné que nous utilisons une composante de médicaments existants et approuvés, nous pensons que nous aurons besoin d'une quantité limitée de tests précliniques, et nous pouvons arriver au stade clinique plus tôt que dans d'autres cas", a conclu Lichtenstein, qui recherche maintenant une entreprise pharmaceutique pour coopérer dans ce domaine de recherche.

Source : Jpost

Israël : Mazal Tov Jerusalem!

Israël : Mazal Tov Jerusalem!

La soirée d'hier (mardi) a marqué officiellement l'anniversaire du demi-siècle de la réunification de la ville sainte de Jérusalem, événement qui a été célébré par des festivités au Mur occidental dans la vieille ville.

Les représentants des unités de Tsahal qui ont participé à la bataille pour libérer Jérusalem lors de cette guerre historique étaient présents à la cérémonie avec le chef d'état-major de l'IDF, Gadi Eizenkot, et le maire de Jérusalem, Nir Barkat.

Le président Reuven Rivlin a ouvert les cérémonies, en parlant du moment où les forces de défense israéliennes ont réussi à prendre le contrôle du site.

"Nous avons tout donné à Jérusalem parce que nous savions que nous devions insister. Nous insistons toujours sur Jérusalem. Il n'y a et n’y aura jamais d'autre réalité.

"Ici, entre ces pierres, bat le cœur du peuple juif. Jérusalem est le cœur de l'État d'Israël, et le Kotel (mur occidental) est le cœur de Jérusalem.

"Le jour de la libération de Jérusalem, le ministre de la Défense Moshe Dayan a écrit une note et l'a glissée entre les pierres du Kotel:" Que la paix soit sur Israël ", a déclaré Rivlin.

"Aujourd'hui aussi, nous continuons à porter cette prière. Que Dieu donne, et apporte la paix sur Israël. «Réjouissez-vous avec Jérusalem, et soyez heureux avec elle, tous ceux qui l'aiment.  Joyeux Yom Yeroushalaim ».

La marche des drapeaux de Yom Yeroushalaim

La marche des drapeaux de Yom Yeroushalaim

Voici une sélection d'événements de la Journée de Jérusalem dans la vieille ville:

PARADE «FLAG DANCE» - PRIÈRE ET ASSEMBLÉE AU KOTEL

Des dizaines de milliers de personnes du monde entier viennent chaque année à Jérusalem pour participer à ce défilé de danse, de chant et de drapeaux, produit par l'association "Am Kalevia". Le défilé se terminera par une cérémonie de fête qui comprendra une prière et un rassemblement. Le célèbre chanteur Yaakov Shwekey se produira au Western Wall Plaza à la fin du défilé.

: Point de départ - Agron Street; Arrivée - Western Wall Plaza

Quand: 24 mai 2017 16h30 (passage devant la grande synagogue, la rue Be'eri et la synagogue de Yeshurun); 18h30 (marche)

Gratuit

VISITES GRATUITES DE SAFRA SQUARE

Le Centre des visiteurs de la municipalité de Jérusalem vous invite à célébrer le 50e anniversaire de la réunification de Jérusalem. La tournée comprend la maquette de l'ancienne et nouvelle Jérusalem et un point d'observation offrant une vue imprenable sur les quartiers de la ville.

: Safra Square, Jérusalem

Quand: le 24 mai 2017, 11h00

Gratuit

Plus d'informations: Tél. 02-6295363

AUTRES ATTRACTIONS GRATUITES

L'Autorité de développement de Jérusalem invite le public à profiter de visites guidées gratuites autour de Jérusalem. Visitez l'édifice des institutions nationales, passez par Safra Square, promenez-vous autour de Teddy Park, admirez la vue depuis The Wall Builders Garden, visitez la vieille ville et terminez votre visite au Western Wall Plaza.

: Safra Square, Jérusalem

Quand: le 24 mai 2017

Gratuit

Plus d'informations: Tél. 1-800-350-550

LE CHŒUR DES CHANTRES DE JERUSALEM

En l'honneur de la Journée de Jérusalem, Heichal Shlomo accueillera le chœur des Hazanim (Chantres) de Jérusalem et sa performance spéciale. Le spectacle est composé de prières, de chants hassidiques israéliens et de la lecture chantée de chapitres décrivant l'amour et les sentiments envers la ville de Jérusalem.

Où: Heichal Shlomo, 58, King George St, Jérusalem

Quand: le 25 mai 2017 à 20h00

Coût: 60 NIS

Billets en vente sur le site officiel de la chorale

Source : Jewishpress