Les Palestiniens de Jérusalem-Est deviennent désormais résidents non-israéliens

Actualités, Alyah Story, Antisémitisme/Racisme, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest

Le Département d'État a qualifié les Palestiniens vivant à Jérusalem-Est de «résidents arabes» et de «citoyens non israéliens», abandonnant le terme traditionnel «résidents palestiniens» dans le but de poursuivre la reconnaissance par l'administration Trump de Jérusalem comme capitale d'Israël. .

Reuters a annoncé pour la première fois mercredi le changement, qui était évident dans la langue du dernier rapport du Département d'État sur les droits de l'homme. Les habitants de Cisjordanie sont toujours décrits comme palestiniens dans le rapport.

Pourquoi est-ce important:

L'écrasante majorité des Palestiniens de Jérusalem, au nombre de 340 000, préfèrent être appelés «palestiniens». Les Palestiniens recherchent depuis longtemps Jérusalem-Est comme capitale d'un futur État palestinien.

Cette décision intervient dans le sillage du plan de paix au Moyen-Orient récemment publié par le président Trump , qui verrait Israël incorporer des terres qu'une grande partie de la communauté internationale considère comme occupées illégalement.

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi