L'homme qui veut éradiquer la mafia dans le nord d'Israël

Actualités, Alyah Story, Antisémitisme/Racisme, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
L'homme qui veut éradiquer la mafia dans le nord d'Israël

Ce commandant du district du nord d'Israël lutte contre un phénomène qui rend les habitants fous, la mafia, la guerre des gangs, le racket des entreprises à toute les échelles.

Shimon Lavie, le chef de la police du district nord, a reçu des propositions de promotion.
Il les a rejetés au motif que tant qu'il n'aura pas éradiqué les maux, ici, il n'irait nulle part

Cependant, on se souvient de lui comme celui qui été aux commandes lors de la tragédie de Méron où 45 personnes ont perdu la vie où Il a immédiatement reconnu sa responsabilité

Aujourd'hui alors que cette affaire est sous enquête, il refuse toujours d'aborder ce sujet.

Il aimerait qu'on se souvienne, plus tôt, de lui comme celui qui a déclaré une guerre acharnée à ceux qui empoisonnent le plus la vie des habitants du Nord:  la maffia, le racket des petites entreprise, les luttes entre les gangs .

Rien que le mois dernier, près de dix cas ont été dénombrés, dont des fusillades dans des restaurants et des incendies criminels de véhicules .

Ces dernières semaines, les incidents criminels liés au phénomène de perception des frais de parrainage - protection privée/mafia  se sont multipliés dans le nord du pays.

Il y a deux semaines, la police s'est vantée de l'arrestation d'un ancien policier qui possède aujourd'hui une entreprise de sécurité et des restaurants, mais il a été relâché.

Regardez l'interview complète avec le chef de police du district nord, le sur-intendant Shimon Lavie

"Rien n'est accidentel. Le motif principal est de dire à la police : "lâchez-nous", a déclaré le chef Lavie à News Here.

« L'ADN des organisations à Tuba est très simple. Une fois que la police a mené une importante activité de répression contre elles, ce sont les civils qui paient les frais"

Selon lui, la tentative des auteurs est de provoquer une pression publique.

"Il y a un combat très important ici. Une fois que vous essayez de changer le point d'équilibre, vous devez comprendre que vous recevrez des coups dans les ailes Ce que nous avons eu au cours des deux dernières semaines est le même coups d'aile dont je vous parle."

Récemment, la police a fait une descente à Tuba-Zangaria et y est restée plusieurs semaines. Lavie a déménagé son bureau à Rosh Pina, à proximité, pendant plusieurs mois.

Malgré cela, le crime ne s'est pas arrêté. Ces jours-ci, il promeut un changement dans la législation : "ce qui ne va pas par la force, ira par l'esprit."

"Ce que nous proposons en tant que législation, c'est d'introduire la loi sur la protection des entreprises comme une infraction à la source, pour lutter contre le crime organisé, et ne pas attendre la guerre des gangs pour les arrêter ", a déclaré Lavi.

En d'autres termes, déclarer la protection des entreprises par des tiers comme un délit, qui sera sanctionnée jusqu'à un an de prison

 

Sélection de Claudine Douillet pour Alliance magazine, premier média juif en ligne Magazine Juif

Vous cherchez à communiquer efficacement sur vos services ?
Communiquez sur Alliancefr.com, le premier magazine juif sur le net 
Plus qu’un magazine, Alliance est une plateforme à destination de la communauté juive francophone concernée par Israël et le monde juif  
Son ADN  : offrir  une information dans tous les domaines sur Israël 
Contactez-nous pour découvrir la formule de communication qui vous convient.
tel : 01 70 00 75 75

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi