Le procès qui a déclenché les affrontements à Jérusalem Est - vidéo-

Actualités, Alyah Story, Antisémitisme/Racisme, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Le procès qui a déclenché les affrontements à Jérusalem Est - vidéo-

Le procès de Sheikh Jarrah et les affrontements à Jérusalem Est

Les conclusions du procès devant le tribunal de Jérusalem sur la propriété légale d'une maison dans le quartier de Sheikh Jarrah à Jérusalem Est, ont été rendues, finalement,le mois dernier, en avril.

L'accusation, portait sur les fait que la famille palestinienne qui y vivait n'avait pas les titres de propriété légaux de la maison.

L'affaire a été entendue et gagnée par les nouveaux propriétaires juifs. Le risque d'expulsion est imminent pour une dizaine de Palestiniens.

S'ensuit, des affrontements violents à Sheikh Jarrah, où des dizaines de Palestiniens risquent d'être expulsés à la suite de cette longue bataille juridique avec des israéliens juifs qui tentent d'acquérir des propriétés dans le quartier, juste au nord de la vieille ville de Jérusalem.

הפרות סדר בשכונת שייח ג'ראח

Des résidents juifs armés de fusils à Jérusalem-Est lors d'émeutes
( Photo: Yedidya Epstein )

Jérusalem-Est comprend certains des sites les plus sacrés pour les Juifs, les Chrétiens et les Musulmans.

Ces dernières semaines, des manifestants palestiniens se sont également affrontés avec la police israélienne à Jérusalem au sujet des restrictions sur les rassemblements en plein air pendant le Ramadan.

Des vidéos du quartier de Sheikh Jarrah semblent montrer des manifestants des deux côtés se lançant des pierres et des chaises, des Palestiniens mettant le feu à une voiture et des résidents juifs se promenant avec des fusils.

Des manifestants pro-palestiniens se sont réunis pour des iftars nocturnes - le repas organisé après la rupture du jeûne d'une journée pendant le mois sacré musulman du Ramadan servi sur de longues tables installées à l'extérieur.

Jeudi, les colons ont installé une table et un auvent de l'autre côté de la rue. Ils ont été rejoints par Itamar Ben-Gvir, le chef d'un parti d'extrême droite avec des racines dans un groupe extrémiste anti-arabe violent.

Une vidéo diffusée en ligne plus tard a montré des manifestants des deux côtés se lançant des pierres et des chaises, et des Palestiniens démolissant l'auvent, avant que la police israélienne n'entre. Certaines vidéos montraient des résidents juifs brandissant des armes de poing.

Une voiture appartenant apparemment à un propriétaire juif a été incendiée par des manifestants arabes.

"La police et la police des frontières agissent pour éviter les frictions entre les côtés", a déclaré la police dans un communiqué. "A ce stade, l'événement est sous contrôle."

Il a indiqué qu'au moins neuf personnes avaient été arrêtées pour avoir troublé la paix et attaqué la police.

Israël a annexé Jérusalem-Est lors de la guerre de 1967, avec la  Judée Samarie  et Gaza.
Les Palestiniens veulent que les trois territoires forment leur futur État et considèrent Jérusalem-Est comme leur capitale.

Source : Ynet.
Sélection de Claudine Douillet pour Alliance Magazine

 

 

Vous cherchez à communiquer efficacement sur vos services ?
Communiquez sur Alliancefr.com, le premier magazine juif sur le net 
Plus qu’un magazine, Alliance est une plateforme à destination de la communauté juive francophone concernée par Israël et le monde juif  
Son ADN  : offrir  une information dans tous les domaines sur Israël 
Contactez-nous pour découvrir la formule de communication qui vous convient.
tel : 01 70 00 75 75

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi