Israël révoque le statut de résident au terroriste antisémite Salah Hamouri

Actualités, Alyah Story, Antisémitisme/Racisme, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Israël révoque le statut de résident au terroriste antisémite Salah Hamouri

COMMUNIQUE

Le BNVCA redoute  le retour en France  du terroriste antisémite,  Salah Hamouri ,  ce  franco palestinien qui deviendra un  facteur de désordre public et de dangerosité accrue pour les citoyens  juifs de France

Le BNVCA salue la décision  démocratique des autorités d'Israël de retirer sa carte de résident, à Salah Hamouri, en raison "de ses actions violant son engagement de résident et d'abus de confiance à l'égard de l'Etat d'Israël"

Toutefois, comme tous nos correspondants, le BNVCA  s’inquiète de voir ce terroriste éventuellement autorisé à venir en France et à y résider.

Nous considérons  la mesure décidée par les autorités israéliennes ( retrait de son statut de résident permanent et expulsion du territoire), comme  juste et justifiée, mais nous appréhendons les menaces et les désordres que sa présence en France risquerait de générer.

Salah Hamouri est notamment connu pour sa tentative d’assassinat du Grand Rabbin d’Israël, rav Ovadia Yossef considéré comme le plus grand décisionnaire contemporain du judaïsme, de réputation internationale .

Hamouri, ce terroriste  qui avait reconnu les faits, est membre de l’organisation Front Populaire de Libération de la Palestine , organisation reconnue comme terroriste  par tous les pays de L’Union Européenne, par le Canada et les Etats-Unis. Le FPLP, spécialisé dans les détournements d'aéronefs, avait détourné l'avion d'Air France sur Entebbe en Ouganda

Alors que nous constatons une recrudescence d'actes antisémites commis par des délinquants d'extrême droite, à la "faveur" de la prochaine élection présidentielle, le BNVCA redoute que les officines islamo palestiniennes, mais aussi des élus de la République, '' palestinistes'' sans discernement, animés par  un antisémitisme antisioniste,   poussent des cris d’orfraie contre la décision d'Israël de révoquer son statut de résident permanent.

Salah Hamouri, né de mère française et de père dit palestinien, pourrait demander à revenir en France où il peut compter sur le soutien des communistes qui en font un objet de foire, en l'exposant à leur "Fête de l'Humanité"

Il peut compter aussi sur l'appui des mélenchonistes, des Insoumis, de même que de l'AFPS, Palestine Vaincra, Capjpo, de BDS et des officines proches des groupes terroristes armés de Gaza

Alors que le procès du Bataclan dévoile chaque jour la barbarie des terroristes islamistes, alors  que les commémorations pour le professeur martyr Samuel Paty ont rappelé la violence inouïe de gens nourris de haine contre les valeurs de la République, ajoutée à la haine des juifs et de l'Etat juif, le retour en France de ce terroriste palestinien mettrait les citoyens juifs en danger . L'assassinat récent du député anglais Damid Amess, tué à cause de sa sympathie pour Israël, constitue un avertissement dont nos autorités doivent tenir compte

Le BNVCA en appelle à la responsabilité de ceux qui chaque jour affirment leur engagement à lutter contre l’antisémitisme et l'antisionisme.
L’heure est venue de transformer les mots de ces promesses en actes.

Nous considérons que la France doit refuser le retour en France du franco palestinien Salah Hamouri. Rejeté par Israël pour ses activités terroristes,  il devra trouver refuge ailleurs qu'en France.

Vous cherchez à communiquer efficacement sur vos services ?
Communiquez sur Alliancefr.com, le premier magazine juif sur le net 
Plus qu’un magazine, Alliance est une plateforme à destination de la communauté juive francophone concernée par Israël et le monde juif
Son ADN  : offrir  une information dans tous les domaines sur Israël 
Contactez-nouspour découvrir la formule de communication qui vous convient.
tel : 01 70 00 75 75 

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi