Israël : la colère des familles des enfants disparus -vidéos-

Actualités, Alyah Story, Antisémitisme/Racisme, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Israël : la colère des familles des enfants disparus

La commission de la santé de la Knesset a discuté aujourd'hui (lundi) de l'implication du personnel médical dans la disparition d'enfants yéménites, orientaux et balkaniques dans les premières années du pays.

Hier, le ministère de la Santé a annoncé qu'il s'apprêtait à ouvrir la  tombe du bébé Uziel Khoury , dont la mort a été signalée, et sa famille affirme qu'il a été enlevé. Le ministère effectuera un test ADN sur son corps pour vérifier son identité - conformément à la décision de la Cour suprême en la matière.

Les parents ont immigré de Tunisie et il est décédé en Israël et a été enterré il y a 70 ans dans un cimetière de Petah Tikva.

La Commission d'État chargée d'enquêter sur l'affaire de la disparition d'enfants yéménites a déterminé qu'il est décédé et qu'il est enterré au cimetière de Sgula à Petah Tikva.


Mazal Barko, la sœur d'Uziel Khoury, a déclaré dans une interview  : "Il a contracté la poliomyélite et a été soigné à l'hôpital. Les infirmières n'ont pas permis à mes parents de l'approcher lors de la visite. "Une semaine plus tard, ils ont été informés que l'enfant était décédé et n'ont pas accepté de donner le corps. Même si des restes sont retrouvés, nous ne croirons pas que c'est mon frère, on ne peut pas faire confiance au système."

A lire aussi les articles traitant de cette affaire en cliquant-ici

Vous cherchez à communiquer efficacement sur vos services ?
Communiquez sur Alliancefr.com, le premier magazine juif sur le net 
Plus qu’un magazine, Alliance est une plateforme à destination de la communauté juive francophone concernée par Israël et le monde juif
Son ADN  : offrir  une information dans tous les domaines sur Israël 
contactez-nouspour découvrir la formule de communication qui vous convient.
tel : 01 70 00 75 75

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi