Comment fonctionne le cerveau de Elon Musk ? L'homme qui vaut 170 milliards

Actualités, Alyah Story, Antisémitisme/Racisme, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Elon Musk révèle avec humour être atteint du syndrome d’Asperger

Elon Musk révèle avec humour être atteint du syndrome d’Asperger

Dans l’émission « Saturday Night Live », où il a enchaîné les sketchs, le patron de Tesla a révélé qu’il souffrait d’une forme d’autisme.

ien ne vaut une émission populaire pour redorer son image. Pendant la pandémie de Covid, Elon Musk avait essuyé une volée de bois vert pour avoir déclaré que la panique autour de ce virus était « stupide ». Il était même allé jusqu'à comparer le confinement à « une détention à domicile ». Un an plus tard, le voilà invité d'honneur du Saturday Night Live, l'une des plus anciennes émissions des États-Unis, où les célébrités enchaînent confessions et saynètes parodiques. Entre deux sketchs potaches, le patron de Tesla et SpaceX a justifié ses comportements parfois instables en expliquant qu'il était atteint du syndrome d'Asperger, une forme d'autisme rendant parfois difficiles les interactions sociales.

« Je sais bien que je dis ou que je poste parfois des choses étranges, mais c'est la façon dont travaille mon cerveau », a-t-il reconnu dans un long monologue où il s'est targué d'être la première célébrité souffrant de cette pathologie à participer à cette émission – « en tout cas, la première à l'admettre ».

Et d'ajouter qu'il regrettait d'avoir pu blesser certaines personnes par ses actions ou ses propos : « À tous ceux que j'ai pu offenser, je veux juste dire : j'ai réinventé la voiture électrique et j'envoie des humains sur la planète Mars à bord d'une fusée. Vous pensez vraiment que je suis un gars calme et normal ? »

Déguisement et ironie

Tout au long de l'émission, on l'a vu multiplier les déguisements, notamment celui du méchant Wario, l'ennemi de Super Mario, rappelant qu'il n'était pas « diabolique mais seulement incompris ».

Le milliardaire de 49 ans, à la tête d'une fortune estimée à 170 milliards de dollars, est également revenu avec humour sur plusieurs polémiques le concernant, comme celle qu'il avait suscitée en fumant un joint pendant un podcast : « Souvent, les gens sont réduits à la chose la plus stupide qu'ils aient jamais faite », a-t-il relevé. Musk a également plaisanté sur le prénom imprononçable donné à son dernier garçon, X Æ A-XII, écrit « comme si un chat avait marché sur un clavier d'ordinateur ».

Visionnaire génial pour les uns, mégalo capricieux pour les autres, Elon Musk est coutumier des coups d'éclat médiatiques qui virent parfois aux dérapages, adorant faire parler de lui, abusant des réseaux sociaux, quitte à se contredire, un peu dans le sillage d'un Donald Trump – son compte affiche plus de 50 millions d'abonnés.

Une quête du buzz à tout prix qui l'avait poussé à proposer un mini-sous-marin pour sauver les enfants thaïlandais prisonniers dans une grotte en 2018, ou à ferrailler récemment dans les médias avec Johnny Depp au sujet d'Amber Heard…

Ses comportements fantasques lui ont souvent valu des problèmes, comme ce jour de mai 2018 où il a refusé de répondre à des analystes qui l'interrogeaient sur la santé financière de Tesla : il bottait en touche en évoquant « une question stupide », si bien que l'action a chuté de 5 % dans la foulée… Voilà désormais journalistes et investisseurs prévenus : les prochaines sautes d'humeur ou frasques du patron seront à mettre sur le compte du syndrome d'Asperger.

Source : LePoint

Sélection de Claudine Douillet pour Alliance Magazine

Vous cherchez à communiquer efficacement sur vos services ?
Communiquez sur Alliancefr.com, le premier magazine juif sur le net 
Plus qu’un magazine, Alliance est une plateforme à destination de la communauté juive francophone concernée par Israël et le monde juif  
Son ADN  : offrir  une information dans tous les domaines sur Israël 
Contactez-nous pour découvrir la formule de communication qui vous convient.
tel : 01 70 00 75 7

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi