Une synagogue slovaque transformée en café

Actualités, Alyah Story, Antisémitisme/Racisme, Contre la désinformation, International, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Une synagogue slovaque transformée en café

82% des Juifs résidant à Trnava, en Slovaquie, ont été assassinés dans l'Holocauste, annihilés avec leur héritage juif ancien remontant au 12ème siècle. Les synagogues de la ville ont également été démolies - ou converties à d'autres fins. Le voyageur israélien Meir Davidson a trouvé l'une de ces synagogues, reconvertie en café.

Au cours de ses voyages à Trnava - surnommée la «Rome de Slovaquie» en raison de la prolifération des églises - Davidson est tombé sur un café bondé qui tentait de se fondre dans l'espace architectural qu'il occupait sans l'éradiquer totalement.

"La rue principale avait une maquette de la ville contenant deux synagogues près de la basilique locale", a déclaré Davidson à Ynet. "Nous les avons cherchées et nous avons été choqués de trouver un café en activité, rempli de yuppies locaux."

La direction de la cafétéria, a-t-il ajouté, n'a fait aucun effort pour déguiser la désignation précédente de la structure comme lieu de culte et l'a même déclaré explicitement - le café s'appelle Synagóga Café et «l'histoire de la synagogue était imprimée au menu».

Le propriétaire du café était fier du fait que la structure - apparemment une synagogue appartenant à la dénomination Status Quo Ante et construite en 1897 - avait été classée monument historique parmi 18 autres édifices religieux.

Le menu du café

Le menu du café

"Je m'occupe moi-même de la préservation de structures à St Jean d’Acre et de leur transformation en maisons d'hôtes", a déclaré M. Davidson. "J'ai eu l'impression qu'il y avait des travaux de restauration vraiment incroyables et l'histoire de la préservation était elle-même intéressante."

Davidson a tempéré ses propos en ajoutant: «Rien n'est écrit au sujet de la communauté elle-même ou sur ce qui lui est arrivé, il n'y a même pas de monument à sa mémoire, nous avons été très secoués par l'expérience et nous avons ressenti des émotions mitigées ».

Le voyageur israélien a partagé son impression dans un message sur Facebook, dans lequel il a déclaré: «Nous nous sommes assis au Synagóga Café de Trnava, en Slovaquie, dans une magnifique structure vieille de 200 ans qui a commencé à s'effriter après le départ des Juifs.

"Sa restauration a réclamé des travaux de préservation expansifs, y compris de l'arche de la Torah, des peintures murales au plafond, l'emplacement de la bimah, des boîtes de charité, des symboles juifs et la section des femmes.

«Le travail est incroyable, les locaux restaurés ont été transformés en un café à la mode, un lieu culturel et un lieu de concert, le bar est excellent, tout comme les gâteaux.

Davidson, qui a fait la visite vendredi dernier, a ajouté cyniquement: "Je dois dire que je n'ai pas apprécié l'accueil du shabbat dans une synagogue depuis longtemps. Des sentiments certainement mitigés, car la communauté locale ne s'est pas contentée de disparaître".

"C'est vraiment assez complexe, une génération entière qui connote le mot" synagogue "et les lettres et symboles hébraïques avec des expériences agréables est apparue aujourd’hui. La nourriture dans le café n'est pas casher, cependant, et les étagères sont surchargées de centaines de livres qui n'ont rien à voir avec le judaïsme.

"L'une des plus grandes questions dans le monde de la préservation est de savoir s'il faut plutôt préserver la structure ou ses valeurs culturelles. Je ne peux pas répondre à cette question, mais cela a de profondes implications."

Source : Ynet

Copyright: Alliance

Cet article ne peut être repris par aucun autre média ni radio, ni presse écrite ni presse numérique sans l'autorisation de la direction.
Cet article vous a plu ? Nous aussi ! Nous avons eu beaucoup de plaisir à le traduire et à le partager avec vous. Si vous souhaitez à votre tour contribuer au développement de notre action engagée depuis 1997, vous pouvez faire un don "aux amis d'Alliance". Merci pour votre attention et votre fidélité.

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi