Covid-19 : Israël aurait trouvé LE médicament

Actualités, Alyah Story, Antisémitisme/Racisme, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Covid-19 : Israël aurait trouvé LE médicament

L'information lancée il y a une semaine tente à se confirmer et reprise par la plupart des quotidiens internationaux.
Lire notre article du 19 juillet

Trois médicaments existants auraient montré une efficacité de quasiment 100% en laboratoire contre la Covid-19

Après avoir examiné plus de 3 000 médicaments existants pour déterminer si l'un d'entre-eux était efficace contre le Covid-19, le professeur Isaiah Arkin, biochimiste de l'université hébraïque de Jérusalem, a découvert avec ses confrères que 3 médicaments déjà existants arrivaient à combattre la maladie à 100%

" Ils peuvent protéger les cellules de l'attaque du virus avec une efficacité proche de 100%, ce qui signifie que presque 100% des cellules ont survécu malgré l'infection par le virus", a déclaré le professeur Isaiah Arkin.

Il s'agirait du Darapladid qui traite l'athérosclérose, du Flumatinib, un médicament contre le cancer, et d'un médicament contre le VIH. Le professeur aurait également ajouté que ces médicaments pourraient résister aux variants.

La protéine Spike pas visée

Pouvoir disposer d’un traitement serait une nouvelle corde à l’arc de la lutte contre la Covid.

Nous avons le vaccin, mais nous ne devons pas nous reposer sur nos lauriers, et j’aimerais que ces médicaments fassent partie de l’arsenal que nous utilisons pour combattre le coronavirus”, ajoute Isaiah Arkin.

Ce dernier souhaite travailler avec une société pharmaceutique pour que les médicaments qu’il a identifiés soient rapidement testés cliniquement.

Les médicaments en question sont le darapladib, qui traite l’athérosclérose, le Flumatinib, un médicament contre le cancer, et un médicament contre le VIH. Aucun d’entre eux ne ciblent la protéine Spike.

Ils visent deux autres protéines : la protéine d’enveloppe et la protéine 3a. Celles-ci présentent l’avantage de ne pas être modifiées en fonction des différents variants, et même d’une maladie à l’autre de la famille des coronavirus. “La protéine d’enveloppe du virus SRAS-CoV-2 est identique à environ 95 % à celle de la première épidémie de SRAS de 2003, tandis que la protéine de pointe est identique à moins de 80 %”, précise Isaiah Arkin.

Sélection de Claudine Douillet pour Alliance magazine, premier média juif en ligne Magazine Juif

Vous cherchez à communiquer efficacement sur vos services ?
Communiquez sur Alliancefr.com, le premier magazine juif sur le net 
Plus qu’un magazine, Alliance est une plateforme à destination de la communauté juive francophone concernée par Israël et le monde juif  
Son ADN  : offrir  une information dans tous les domaines sur Israël 
Contactez-nous pour découvrir la formule de communication qui vous convient.
tel : 01 70 00 75 75

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi