Comment un avion de la Air Force devient une attraction touristique palestinienne

Actualités, Alyah Story, Antisémitisme/Racisme, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Un avion de l'Air Force est devenu une attraction palestinienne à Naplouse

Un avion de l'Air Force est devenu une attraction palestinienne à Naplouse

Un Boeing de l'Air Force qui a été mis hors service et acheté il y a plus de 20 ans par des jumeaux résidents à Naplouse abandonné durant plusieurs années , vient d'être rénové et transformé en restaurant et attraction touristique.

"Au moins, vous pouvez décoller avec lui dans votre imagination", disent le propriétaire, Atta et Khamis

Ce Boeing 707 qui servait à l'armée de l'air prend une tournure surprenante et devient actuellement une attraction touristique palestinienne.

Bon nombre d'Israéliens ont pu voir au cours des deux dernières décennies le squelette d'un avion Boeing placé sur le côté de la route d'accès nord à la ville de Naplouse.

Beaucoup se demandaient comment ce Boeing était arrivé là et pourquoi personne ne faisait rien avec.

Il s'avère qu'il s'agit d'un Boeing 707 construit au début des années 1960 et qui a servi d'avion à la compagnie aérienne française Air France.

À la fin des années 1970, l'avion a été acheté par IAI et transféré à l'Air Force - où il a été utilisé comme avion de transport dans le 120e Escadron.

En 1993, l'avion a été mis hors service et vendu à un entrepreneur israélien qui l'a placé près de Moshav Elifelet en Galilée.

En 1999, Ata et Khamis al-Sirfi, 60 ans, des jumeaux palestiniens à Naplouse, l'ont acheté "J'ai lu qu'il y a un avion qui est hors service en Israël, nous avons négocié avec son propriétaire et avons fermé pour l'acheter pour 100 000 dollars", dit Atta.

"Après une opération de transport complexe qui a nécessité une coordination israélo-palestinienne et a coûté 20 000 dollars, nous l'avons placé à l'entrée de Naplouse et avons prévu d'en faire une salle de bal et un café", ajoute Khamis.

Mais la réalité a balayé ce noble projet un an plus tard.
En effet, l'intifada d'al-Aqsa a éclaté accompagnée d'une grave crise économique et les a forcés à mettre de côté leur rêve.
Et c'est ainsi que ce boeing est devenu un  squelette rouillé au bord de la route pendant 22 ans.

Mais même après de nombreuses années, les frères al-Sirfi ont décidé de ne pas abandonner le vieux rêve et ces dernières semaines, ils ont commencé à travailler dur pour rénover l'avion, le peindre et le préparer pour l'ouverture d'un nouveau restaurant qui portera son nom ( long)

"Restaurant et Coffee Shop avion palestino-jordanien al-Sirfi, Naplouse ".

L'ajout jordanien là-bas, au cas où vous vous poseriez la question, est un hommage au fait que les Palestiniens décollent pour des vols à l'étranger depuis la Jordanie.

L'ouverture est prévue dans le mois à venir.

La rénovation du ventre de l'avion était complexe et lors de celle-ci tous les sièges de l'avion ont été démontés, il a été isolé et repeint à l'intérieur et à l'extérieur avec la partie extérieure décorée du drapeau palestinien dans sa queue et des couleurs le long du corps long. Pour donner aux passants l'impression qu'il s'agissait d'un avion, les frères ont conservé les fenêtres d'origine et il a même été placé avec sa proue inclinée vers le haut pour créer une impression d'apparence. Le lieu pourra accueillir 130 personnes et les serveurs du restaurant travailleront avec des uniformes Daily Air.

Les frères al-Sirfi disent qu'ils ont récemment acheté les escaliers d'embarquement à l'aéroport Ben Gourion.

« L'emplacement de l'avion-restaurant nous convient car il est proche d'un centre touristique visité par des Palestiniens de toute la Cisjordanie ainsi que des Arabes israéliens », explique Khamis. En plus d'améliorer la surface de l'avion, les frères entendent également aménager les abords de celui-ci, planter de nombreux arbres et aménager des attractions récréatives pour les enfants.

Sélection de Claudine Douillet pour Alliance le premier magazine juif en ligne 

Magazine juif 

Vous cherchez à communiquer efficacement sur vos services ?
Communiquez sur Alliancefr.com, le premier magazine juif sur le net 
Plus qu’un magazine, Alliance est une plateforme à destination de la communauté juive francophone concernée par Israël et le monde juif  
Son ADN  : offrir  une information dans tous les domaines sur Israël 
Contactez-nous pour découvrir la formule de communication qui vous convient.
tel : 01 70 00 75 75

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi