Artiste juif : David Drebin et les madones des sleepings

Actualités, Artistes, Culture - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Artiste juif : David Drebin et les madones des sleepings

David Drebin et les madones des sleepings

Diplômé de la Parsons School for Design, David Drebin s’est rapidement fait un nom dans la photographie commerciale. Sa vision unique en des images remplies de tension fournissent une surface infinie à l’imagination qui s'en nourrit. Les photographies du New Yorkais sont souvent épiques, spectaculaires, dramatiques. Elles sont sources de sexisme, de rêve, d'élégance et de drôleries.

Il n'a cessé de travailler avec des particuliers, des célébrités et des marques mondiales ( de Davidoff, Mercedes, American Express, à MTV, Nike, Sony etc.) et a publié dans toutes publications de premier plan (Vanity Fair, Rolling Stone, GQ,  Elle). Ses photos sont désormais représentées et collectionnées dans le monde entier.

Il a compris depuis toujours que pout plaire en images il faut  raconter des histoires. Et si possible avec, des femmes fatales  et des paysages oniriques, qui évoquent des émotions, des perspectives psychologiques et des réflexions perspicaces sur les fantasmes, l’imagination et les expériences des spectateurs. Tous ses ingrédients Drebin ne cesse de les agiter.

jpgp

David Bredin, "Sea Gazing", Saint Barth Photo Festival, du 25 novembre au 2 décembre 2021

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi