Concours : Votre grand-mère à l'honneur

Reportages - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest

mamie.jpgConcours proposé par Claudine Douillet

Article sur l'OSE et la maladie d'Alzheimer

Aujourd'hui je voudrai vous demander à toutes de faire honneur à vos
grand-mère
, de leur demander si elles veulent bien livrer leurs
recettes pour vous, pour nous, et pour le plaisir de votre mari, de
votre famille, de vos amis ainsi que pour l'amour des vôtres...
Apprenez à refaire les mêmes gestes qu'elles, dans votre cuisine pour
que la cuisine juive de tous les horizons ne soit pas qu'un souvenir
mais une réalité grâce au virtuel...

Alors les filles à vos caméras ! Nous vous demandons de courir chez vos
grand-mères alors qu'il est encore temps, de les filmer dans leur
cuisine
, filmer la préparation d'un de vos plats préférés, pour les
remercier d'être là grâce à elles, pour vous souvenir que ce jour là,
elle l'a encore fait pour vous, par amour.

Le meilleur film sera récompensé , par son naturel, par son humour et qui donnera envie de préparer à notre tour ce plat.

La mémoire est l'essence, le sens de notre vie. Siège de nos souvenirs, de nos émotions, notre manière de préserver notre histoire.Sans la mémoire, il n'y a plus la conscience de soi, et sans la conscience de soi nous ne sommes plus...

Au lieu de courir après le temps nous faisions juste le contraire , une pause, une pause souvenirs, une pause mémoire collective, et enfin courir après notre passé, se rendre compte qu'en le rattrapant ce sont toute une foule d'émotions, de plaisirs, de délices. Le passé a quelque chose de supérieur au présent et au futur c'est qu'il ne peut plus nous faire de mal.

Notre passé est le baume de notre vie, notre culture, notre patrimoine, notre histoire, celle que l'on souhaite aussi transmettre à nos enfants.
Celui qui fait aujourd'hui que vous êtes là, il est le résultat de ce que vous êtes, il nous a construit jour après jour et bien avant notre naissance.

Nous avons pensé que la seule façon de rattraper ce passé, passe par les bons moments de notre enfance, de la chaleur et de l'amour reçues par une mère, parfois bien plus par une grand-mère et sans tomber dans le cliché de la fameuse madeleine de Proust , les saveurs de notre enfance ont quelque chose d'unique elles sont incomparables, nos grand-mères le savent bien , mais qui leur donne le temps de nous donner du temps ...

Nous venons les supplier de nous accorder ce temps que nous leur refusions par manque de temps, afin qu'elles nous livrent leurs secrets de cuisine, cette tradition orale se perd alors qu'elle représente l'héritage le plus précieux de nos traditions.

Nous devons faire, cette pause « souvenir », afin de contribuer d'une certaine façon, à jeter le pont entre nos générations et de nous apprendre notre futur, sans oublier, que si Dieu nous prête vie nous serons à notre tour grand-mère et le plus bel héritage reste l'amour.

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi