Un Israélien que sa banque empêche de partir, à cause de Madoff

Actualités, Alyah Story, Antisémitisme/Racisme, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
la banque Piguet Galland en Suisse

A la suite de deux erreurs sur des sommes créditées sur son compte, un client de la banque Piguet Galland en Suisse souhaite le clôturer depuis 2015 mais cette banque refuse de clôturer son compte.

Un client israélien de la banque Piguet Galland souhaitait fermer son compte, après avoir repéré deux erreurs dans les sommes créditées sur ce dernier.

La banque refuse car ces avoirs pourraient être rattrapés par l’affaire Madoff, 13 ans après l’arrestation de l’escroc du siècle

La banque de gestion refuse, car cet entrepreneur israélien a investi dans le passé dans un fonds lié à Bernard Madoff.

Or Piguet Galland estime qu’elle pourrait devoir rembourser l’intégralité de l’investissement réalisé par ce client au liquidateur chargé de récupérer des fonds confiés à Madoff. Fait rare, le client, qui s’est confié au Temps, a libéré la banque du secret bancaire, ce qui permet d’avoir les deux versions de cette histoire.

Les es deux versions,divergent largement. La banque explique qu’elle privilégie la prudence dans cette affaire, tant que la justice américaine n’a pas définitivement tranché la façon dont l’argent distribué par Madoff avant son arrestation doit être récupéré.

Le client  quant à lui estime que la banque bloque une partie de ses fonds – un peu plus d’un demi-million – pour le punir de vouloir fermer son compte. Et s’étonne que l’établissement lui ait proposé de ne plus geler ce demi-million s’il laissait 3,5 millions sur son compte pendant au moins quatre ans.

De la négligence et de la malhonnêteté. C’est ce que reproche cet entrepreneur israélien à la banque Piguet Galland, chez qui il a déposé entre 4 et 5 millions de dollars en 2003. Prenant lui-même les décisions d’investissement sur les conseils de la banque, l’homme qui a fait fortune dans les nouvelles technologies investit de manière conservatrice, notamment dans des obligations d’Etat américaines indexées sur l’inflation.

Vous cherchez à communiquer efficacement sur vos services ?
Communiquez sur Alliancefr.com, le premier magazine juif sur le net 
Plus qu’un magazine, Alliance est une plateforme à destination de la communauté juive francophone concernée par Israël et le monde juif  
Son ADN  : offrir  une information dans tous les domaines sur Israël 
Contactez-nous pour découvrir la formule de communication qui vous convient.
tel : 01 70 00 75 75

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi