Sous la bannière des LGBT se cache une organisation proche du BDS en Israël

Actualités, Alyah Story, Antisémitisme/Racisme, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Sous la bannière des LGBT se cache une organisation proche du BDS en Israël

"Al-Qa'us aus ne se bat pas pour le mouvement LGBT contrairement à ce qu'il prétend, il se bat contre Israël"

Al-Qa'us, qui prétend représenter la communauté arabe LGBT a gravé sur sa bannière une lutte pour « construire et renforcer la communauté LGBT dans toute la Palestine » et agit et parle comme un autre bras de résistance arabe contre Israël ou une branche du BDS.

Alors, comment une telle organisation ose-t-elle s'attaquer à Israël, alors que la société arabe le condamne, et quel est le rôle de la coalition des organisations LGBT israéliennes ?

Hypocrite sans frontières : masochiste et inconscient ne sont que quelques-uns des mots dans lesquels peut être décrit le dernier événement de protestation d'« Al-Qa'us , une organisation LGBT arabe opérant en Israël et prétendant représenter la communauté LGBT  de « toute la Palestine ».

Une centaine de manifestants ont pris part à la manifestation et ils ont marché de la place principale de la colonie allemande vers les jardins Baha'is.

Nous comprenons tous à quel point la situation des personnes LGBT arabes, et en particulier celles vivant dans les territoires de l'Autorité palestinienne et de Gaza, est difficile voire impossible, et oui - il est important d'entendre leurs cris.

Cependant le problème à  commencé lorsque « Al-Qa'us  » s'est enregistré auprès du Registre des associations en Israël en indiquant sa localisation en ces termes :
« sur la Place des Prisonniers et à Haïfa occupée » .

En d'autres termes, au cœur même de l'État d'Israël, il y a eu une manifestation contre son existence en tant qu'État juif et démocratique et contre les lois qui permettent aux manifestants de manifester en premier lieu, sous prétexte de lutter pour les droits des LGBT.

L'organisation promeut des messages clairement anti-israéliens.

Avec « une forte opposition à Sheikh Jarrah et à la porte de Naplouse à Jérusalem occupée », et les manifestants présents ont scandé des slogans contre « l'occupation et les institutions israéliennes ». 

Mais le plus choquant de tous - "Al-Qa'us a combiné les protestations des LGBT avec les violents troubles qui ont frappé Israël en mai dernier, avec l'opération "The Wall Guard".

Comme vous vous en souvenez peut-être, les émeutiers arabes lynchaient des Juifs, incendiaient des commerces appartenant à des Juifs et assassinaient trois citoyens juifs : feu Yigal Yehoshua à Lod, feu Abir Har-Even à Acre et feu Bête de Destau à Ramla.

« Lors de la dernière série de combats, nous avons été défiés en tant que peuple palestinien en raison de la division géographique coloniale », a déclaré l'un des membres de l'organisation dans une vidéo diffusée quelques jours avant la manifestation, dans ce qui pourrait encore être interprété comme un appel à action violente.

"Nous nous sommes révoltés contre le colonialisme et ses institutions. Nous nous révolterons à nouveau avec un cri pour la liberté. L'appel vient de Haïfa en collaboration avec les trans, les gays et les lesbiennes de toute la Palestine et sa voix atteindra Ramallah, Jaffa, Haïfa, Jérusalem, Gaza et toute la Palestine." 

En plus de soutenir la communauté LGBT dans la société palestinienne, Al-Qa'us travaille pour la libération de l'occupation colonialiste israélienne », a déclaré l'organisation de son siège en Israël . « Israël est un État colonial et n'accorde aucun droit aux files d'attente palestiniennes ou autres.

Les militants d'Al-Qa'us ne se contentent pas de parler haut et fort contre Israël, ils refusent obstinément de coopérer avec toute organisation israélienne qui pourrait  améliorer la situation des personnes LGBT arabes au sein de l'État d'Israël.

Al-Qa'us a adopté une rhétorique pleine de haine contre Israël, sans égard pour les droits LGBT de Palestine et ne peut pas aider les Palestiniens LGBT - sans l'État d'Israël.

Mots cles : LGBT, israel, palestinien, BDS, palestine, territoires occupés, 

Vous cherchez à communiquer efficacement sur vos services ?
Communiquez sur Alliancefr.com, le premier magazine juif sur le net 
Plus qu’un magazine, Alliance est une plateforme à destination de la communauté juive francophone concernée par Israël et le monde juif
Son ADN  : offrir  une information dans tous les domaines sur Israël 
Contactez-nouspour découvrir la formule de communication qui vous convient.
tel : 01 70 00 75 75,, 

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi