Opération de séduction de Mohammed Dahlan à Gaza via Abou Dhabi

Actualités, Alyah Story, Antisémitisme/Racisme, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Opération de séduction de Mohammed Dahlan à Gaza via Abou Dhabi

Profitant de son exil doré à Abou Dhabi, Mohammed Dahlan semble être de toutes les tractations politico-business régionales - des Balkans à Israël, en passant par la Libye ou le Yémen - sans jamais sortir de l'ombre.

Le grand rival de Mahmoud Abbas préfère s'appuyer sur sa garde rapprochée et sur son imposant carnet d'adresses afin de distiller ses ambitions.

Et ce, jusqu'à mettre en ébullition la sphère politique palestinienne, à la veille de nouvelles élections. Eclairage sur les réseaux éclectiques de l'ancien maître-espion qui se rêvait président de la Palestine.

Homme de l'ombre de la scène régionale dans le Golfe, Mohammed Dahlan n'a cependant jamais perdu de vue la scène politique palestinienne sur laquelle il fait toujours planer l'ombre de son retour.

L'annonce d'élections en 2021 met en ébullition sa garde rapprochée et le pousse à réinvestir sa terre natale gazaouie, où il a entamé une opération séduction grâce à la livraison d'aide humanitaire financée par Abou Dhabi depuis le début de l'année 2021.

L'interdiction qui lui est faite de se présenter à tout futur scrutin, décrétée en février 2021 par son rival Mahmoud Abbas, démontre à quel point Mohammed Dahlan structure déjà la politique palestinienne - voire régionale.

Jugé tantôt trop proche des Egyptiens, tantôt des Israéliens, Mohammed Dahlan, qui convoite la succession du leader de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas, a perdu de sa superbe en Cisjordanie au début des années 2000.

Et ce jusqu'à être poussé à la démission en 2007 de son poste à la tête de la Sécurité préventive après la prise de pouvoir du Hamas à Gaza puis, en 2011, à l'exil.

Brièvement accueilli au Caire, c'est finalement à Abou Dhabi qu'il choisit de poser bagages avec sa femme Jalila Dahlan ainsi que leurs quatre enfants.

Observant à distance la politique palestinienne, celui qui est surnommé Abou Fadi s'investit surtout dans son nouveau rôle de conseiller spécial de la famille royale émiratie.

Il est très proche du désormais prince héritier et alors pilote de chasse Mohammed bin Zayed al-Nahyan. Incontournable relais des intérêts émiratis à l'étranger - notamment en Serbie où il y développera les affaires d'Abou Dhabi, ou encore au Yémen où il a supervisé le recrutement de sociétés combattantes privées - Mohammed Dahlan demeure par ailleurs le poisson-pilote des relations émiro-israéliennes, jusqu'à contribuer à l'avènement de l'actuelle lune de miel succédant à la normalisation d'août 2020

Depuis son exil d'Abou Dhabi, le gazaoui Mohammed Dahlan coordonne la livraison de convois humanitaires vers l'enclave palestinienne. Et en profite pour s'attirer des soutiens dépassant le cercle restreint de ses affidés traditionnels.

Vous cherchez à communiquer efficacement sur vos services ?
Communiquez sur Alliancefr.com, le premier magazine juif sur le net 
Plus qu’un magazine, Alliance est une plateforme à destination de la communauté juive francophone concernée par Israël et le monde juif
Son ADN  : offrir  une information dans tous les domaines sur Israël 
Contactez-nouspour découvrir la formule de communication qui vous convient.
tel : 01 70 00 75 75

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi