L'imam de la ville de Lod accusé d'incitation à la violence envers la police d'Israël

Actualités, Alyah Story, Antisémitisme/Racisme, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
L'imam de la ville de Lod accusé d'incitation à la violence envers la police d'Israël

Cheikh Yussef Muhammad Elbaz, l'imam de la ville de Lod, a vivement critiqué ce matin (mardi) la décision de porter plainte contre lui pour incitation à la violence sur Facebook et menace faite adressée l'adjoint au maire.

Dans une interview au studio Ynet, il a affirmé : "L'acte d'accusation contre moi découle uniquement de motifs politiques. Il est très regrettable qu'un État illusoire accepte d'être l'agent d'extrémistes comme Ben-Gvir.."

Les détectives de l'Unité nationale des enquêtes internationales de Blade 433 l'ont arrêté le mois dernier avec l'approbation du bureau du procureur de l'État à la suite de la publication d'un article dans lequel il partageait une scène du film d'horreur "Wolf Creek".

Dans la section en question, un homme est vu en train de tuer deux policiers.
Elbaz a commenté la scène en ces termes  "la meilleure façon de lutter contre l'injustice".

Le 8 juillet, l'acte d'accusation a été déposé contre lui. "C'est très drôle de dire ça", a-t-il déclaré dans une interview à Ynet.

Il a expliqué: "L'État a ignoré les messages que j'ai publiés lors des émeutes de l'opération dans laquelle j'ai appelé au calme ,à la patience et à la tolérance."

Elbaz a affirmé qu'il n'avait pas l'intention d'inciter à la violence contre la police, mais a simplement partagé un extrait d'un film, sans intentions cachées.

Ynet - Mais ils disent que tu as appelé pour frapper les flics.

"C'est un mensonge. Je parlais de la vidéo du film, pas de la réalité. La police est une police d'apartheid dans un État d'apartheid, qui a un intérêt évident après tous ses échecs (policiers) terribles. Il a besoin d'un" récit " pour le réparer, il lui faut une chèvre en enfer." .« Vous, les médias, vous n'êtes pas différent, soit dit en passant, du pays."J'ai dit clairement : un présentateur assis à la télévision n'est pas différent d'un soldat assis sur un char devant la frontière de Gaza. C'est la même chose."Les Juifs, voient un cheikh comme un extrémiste, appelant à nuire à la police, vous l'avez montré comme ça."

Ynet - Nous n'inventons pas l'acte d'accusation tout de même 

"Pourquoi ne portez-vous pas à l'écran le message que j'ai écrit le 28 mai dans lequel j'appelais clairement le secteur arabe à être patient, tolérant, à rejeter et à condamner toute violence et tout préjudice causé à des innocents. Cela, a été ignoré. "

Ynet- Voulez-vous exprimer des remords pour ce post ?

"Je n'ai pas à exprimer de remords pour quelque chose que je n'ai pas voulu dire."
Pourquoi exprimer des remords ? Dites à la police de trouver les personnes qui ont poster des posts appelant à stériliser les femmes arabes et castrer et massacrer les hommes.Dites à la police de interrogez-les et dites-leur d'exprimer leurs remords.

L'acte d'accusation indique qu'Elbaz a publié un message contre le maire adjoint de Lod, Yossi Harush, dans le contexte de la construction d'un chemin d'accès à proximité d'une école à Lod.

"Je vous propose d'arrêter vos brutes, car votre provocation nous ramènera un mois en arrière (les émeutes lors de l'opération et vous paierez le prix de ces actions.
Et quant à la guerre, Yossi Harush, nous te promettons à moindre coût de t'éduquer et d'arrêter tes brimades."

Ynet - Tu penses qu'il est possible de vivre encore ensemble, à Lod ?

« J'ai des amis juifs et je resterai un de leurs amis. Je paie le prix de mon innocence au fil des années. Je pensais qu'il y avait une loi dans ce pays.

"Entre Juifs et Juifs la loi existe.  Il n'y a aucune loi entre Juifs et Arabes, c'est un État d'apartheid, qui distingue les gens uniquement sur la base de la race, de la nationalité et de la religion."

Sélection de Claudine Douillet pour Alliance magazine, premier média juif en ligne

Magazine Juif

Vous cherchez à communiquer efficacement sur vos services ?
Communiquez sur Alliancefr.com, le premier magazine juif sur le net 
Plus qu’un magazine, Alliance est une plateforme à destination de la communauté juive francophone concernée par Israël et le monde juif  
Son ADN  : offrir  une information dans tous les domaines sur Israël 
Contactez-nous pour découvrir la formule de communication qui vous convient.
tel : 01 70 00 75 75

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi