Les touristes vaccinés entreront librement en Israël d'ici début novembre

Actualités, Alyah Story, Antisémitisme/Racisme, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Les touristes vaccinés entreront librement en Israël d'ici début novembre

Les touristes vaccinés entreront librement en Israël d'ici novembre, mais les États-Unis pourraient être exclus

Le ministère de la Santé décidera si un rappel sera nécessaire pour les personnes vaccinées avec le vaccin Moderna, a déclaré le directeur général du ministère, Nachman Ash.

La plupart des touristes qui souhaitent visiter Israël n'auront probablement plus besoin de demander une autorisation spéciale pour entrer dans le pays dès le mois prochain, a déclaré le directeur général du ministère de la Santé, Nachman Ash, au Jerusalem Post .

"L'intention est d'ici début novembre d'autoriser l'entrée complète des touristes qui répondent à nos exigences pour être complètement vaccinés", a déclaré Ash. « N'importe qui pourrait entrer. Il n'y aurait plus de comités spéciaux ou quoi que ce soit. Ils achèteraient un billet et entreraient s'ils répondaient aux critères à savoir être doublement vacciné"

Il a déclaré que les derniers détails du plan étaient encore en cours de décision et qu'une annonce est attendue dès la semaine prochaine.

La définition de complètement vacciné telle qu'elle existe actuellement en Israël s'applique aux personnes qui ont été vaccinées avec deux injections au cours des six derniers mois ou qui ont été doublement vaccinées avant cela mais qui ont reçu une dose de rappel. Les personnes qui ont eu le virus au cours des six derniers mois ou qui l'ont eu et ont reçu une injection de rappel ou 3ème vaccination répondraient également aux critères.

Quelque 40 pays font partie de cette décision et il y a, bien sûr, d'autres pays qui offrent également des certificats de vaccins vérifiables numériquement. Cependant, un pays qui ne le fait généralement pas est les États-Unis.

En d'autres termes, si le nouveau schéma exigeait un certificat de vaccination numérique, la plupart des Américains ne seraient pas éligibles pour entrer librement en Israël.

"Nous n'avons pas décidé de quels pays exactement le tourisme sera autorisé", a déclaré Ash, "mais en général, au moins dans la première phase, nous recommandons que seuls ceux qui ont des certificats de vaccination numériques [peuvent entrer librement] afin que nous puissions gérer efficacement l'entrée.

"Mais ce n'est pas finalisé si seuls les pays numériques seront inclus dans la première étape", a-t-il ajouté.

Il existe quelques États américains qui offrent des enregistrements numériques.
. En tant que tel, a déclaré Ash, pour les pays non numérisés, un système informatisé devrait être développé qui pourrait efficacement accepter et déchiffrer les certificats de vaccination papier.

"Parce que cela nécessite une programmation, notre recommandation est que cela prendra quelques semaines de plus, mais ce n'est pas encore sûr."

Un autre défi est celui des voyageurs qui ont été inoculés avec un vaccin autre que Pfizer.

Avant septembre, les voyageurs autorisés à entrer n'avaient qu'à prouver qu'ils avaient été inoculés avec un vaccin approuvé par les États-Unis ou l'Union européenne – Pfizer, Moderna, AstraZeneca ou Johnson and Johnson.

Cependant, avec l'exigence de rappel, la situation est devenue plus compliquée. En effet, tout le monde n'est pas admissible à un rappel dans son propre pays et tous les vaccins n'ont pas encore de rappel approuvé.

Alors que la Food and Drug Administration des États-Unis a approuvé le rappel de Pfizer, elle ne l'a fait que pour les personnes de 65 ans ou plus, ou celles qui courent un risque élevé de contracter un coronavirus ou de développer un cas grave. De plus, la FDA n'a pas encore approuvé de rappel Moderna, et il n'y en a pas non plus pour les autres vaccins.

Des études ont montré que l'efficacité du vaccin Moderna diminue plus lentement que celle de Pfizer, ce qui signifie qu'il devrait toujours être efficace à six mois.

 

Mots clés : magazine juif, actualité juive, coronavirus, israel, vaccins, 3eme dose

Vous cherchez à communiquer efficacement sur vos services ?
Communiquez sur Alliancefr.com, le premier magazine juif sur le net 
Plus qu’un magazine, Alliance est une plateforme à destination de la communauté juive francophone concernée par Israël et le monde juif
Son ADN  : offrir  une information dans tous les domaines sur Israël 
Contactez-nouspour découvrir la formule de communication qui vous convient.
tel : 01 70 00 75 75 

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi