Les paradoxes de l'identité juive en Israël - vidéos-

Actualités, Alyah Story, Antisémitisme/Racisme, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Les paradoxes de l'identité juive en Israël - vidéos

Comment peut-on déterminer qui est juif ?

Plus de 400 000 personnes se définissent aujourd'hui comme juives, mais selon Halacha, elles ne le sont pas.

Comment gérer ce paradoxe, et qui est considéré comme juif en 2021 en Israël.
Nous vous invitons au voyage entre la définition halakhique et la réalité israélienne.

La question « Qui est un juif » en Israël en 2021 s'inscrit dans l'atmosphère entre Roch Hachana et Yom Kippour, deux des dates les plus importantes de l'identité d'un juif.

Comment définissez-vous l'identité religieuse en général ?

En Israël, cette question « Qui est juif ? » a également une signification pratique : qui a le droit d'immigrer et de devenir citoyen, qu'est-ce que la conversion et qui est autorisé à se marier selon la religion de Moïse et d'Israël.

Tout commence par l'écart entre la définition halakhique et la réalité israélienne. Officiellement, l'État a adopté la définition halakhique en 1970. Mais dans le même souffle, l'État encourage également les petits-enfants de Juifs à immigrer en Israël et la Haute Cour a même étendu la loi du retour avec de nouvelles décisions.

Le premier épisode de la série -vidéos en dessous - revient sur l'affaire du "Père Daniel"*, qui illustre à quel point la question est confuse - un juif qui s'est converti au christianisme pendant l'Holocauste et a demandé la reconnaissance en tant que membre du peuple juif.

*Shmuel Oswald Rufeisen (1922–1998), plus connu sous le nom de Père Daniel, est un Juif polonais, survivant de l'invasion nazie de la Pologne.

Durant la guerre, il est amené à lire l’Évangile, après quoi il demande à se faire baptiser. Après la guerre, il entre dans l'ordre des Carmes déchaux.

En 1956, il part s'installer en Israël, et finit sa vie au couvent Stella Maris d'Haïfa. En Israël il s'investit dans l’Œuvre Saint Jacques, ainsi que dans le dialogue avec les populations hébréophones.

Sa vie aventureuse (durant la guerre il travaille dans la police pour les Allemands et en profite pour aider des Juifs à fuir les persécutions, après la guerre il contribue à l'arrestation d'anciens nazis ou collaborateurs des nazis), ainsi que sa conversion au catholicisme, son statut de « moine, prêtre catholique et Juif » font de lui un profil atypique qui a inspiré le romancier russe Lioudmila Oulitskaïa.

Au milieu de tout cela, il y a aussi un récent renouvellement des tests génétiques auxquels se réfèrent les éclaireurs juifs au nom de l'État, afin de déterminer qui est juif.

Le deuxième épisode de la série suit les Juifs de la loi du retour.

Ceux dont la citoyenneté est suffisante par la loi pour leur accorder la permission de représenter l'État dans les compétitions sportives et militaires, mais n'est pas accepté par la halakhah pour leur permettre de se marier ici ou d'être enterrés dans des cimetières juifs. Mais l'armée israélienne doit-elle être et peut-elle être la porte d'entrée du judaïsme ?

Le troisième chapitre de la série a entrepris un voyage entre les laïcs,  la génération fondatrice des kibboutzim qui ont créé le judaïsme sans religion et sans Dieu, et a examiné s'il existe des commandements que les laïcs observent également, et à la question : la nourriture juive nous fait-elle plus de juifs ?

Mots clés : juifs, conversion, identité juive, mariage, loi du retour

Vous cherchez à communiquer efficacement sur vos services ?
Communiquez sur Alliancefr.com, le premier magazine juif sur le net 
Plus qu’un magazine, Alliance est une plateforme à destination de la communauté juive francophone concernée par Israël et le monde juif
Son ADN  : offrir  une information dans tous les domaines sur Israël 
Contactez-nouspour découvrir la formule de communication qui vous convient.
tel : 01 70 00 75 75,, 

 

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi