Les fondateurs de Ben & Jerry's : ce que fait Israël est illégal

Actualités, Alyah Story, Antisémitisme/Racisme, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Les fondateurs de Ben & Jerrys : ce que fait Israël est illégal

Les fondateurs de Ben & Jerrys : "Notre décision ne boycotte en aucun cas Israël"

Après la tempête survenue en juillet, Ben Cohen et Jerry Greenfield, les fondateurs actifs de la chaîne de crème glacée, ont déclaré dans une interview que "ce que fait Israël est considéré comme illégal mais nous ne le boycottons pas".

« Ne boycottez pas Israël » : en juillet, le géant de la crème glacée Ben & Jerry's a annoncé qu'il cesserait de vendre ses produits « dans les territoires palestiniens occupés » – ce qui a provoqué une violente tempête en Israël.

Après que l'affaire se soit un peu calmée, les fondateurs du réseau Ben Cohen et Jerry Greenfield ont commenté, hier soir, la décision dans une interview accordée à Axius sur HBO :
« Ce que fait Israël est considéré comme illégal, mais nous ne le boycottons en aucun cas. manière."

Les deux entrepreneurs juifs de 70 ans ont fait de la politique un synonyme de leur marque. Bien que Cohen et Greenfield ne contrôlent plus l'entreprise, ils ont maintenu leur droit d'être sa conscience sociale ces dernières années.

Lorsqu'on lui a demandé pourquoi ils continuaient à vendre au Texas, état où il été décidé d'adopter une loi qui empêche les avortements :
"C'est une question intéressante. Je ne sais pas. Mais nous travaillons également sur de telles questions.  J'ai des problèmes avec ce qui se fait dans presque tous les pays et l'état."

" Ce que fait Israël est considéré comme illégal en vertu du droit international », a déclaré Cohen, faisant référence à la décision de ne pas vendre dans les territoires. "Je pense donc que c'est une considération à prendre en compte" a ajouté Greenfield.

"Bien que nous n'ayons plus de contrôle opérationnel sur l'entreprise que nous avons fondée en 1978, nous sommes fiers de cette décision et pensons qu'elle est du bon côté de l'histoire", ont écrit Cohen et Greenfield dans un document conjoint défendant la décision de l'entreprise suivi par quatre États aux États-Unis, sur 35 États qui ont des lois interdisant le boycott contre Israël.

« Les décisions de ces pays sont basées sur des informations erronées selon lesquelles Ben & Jerry's et Unilever sont caractérisés comme boycottant Israël – et ce n'est pas du tout le cas », a expliqué Greenfield dans une interview. "Il ne boycotte Israël d'aucune façon.

"Nous avons trouvé des moyens d'augmenter la justice tout en augmentant également les ventes de notre crème glacée", ont ajouté les deux. "Ben & Jerry's a publiquement soutenu les manifestations" Black Lives Matter "et" Occupy Wall Street ", et au fil des ans, la société a continué à vendre plus de glaces et à prospérer."

En juillet, la chaîne a annoncé qu'elle cesserait de vendre ses produits « dans les territoires palestiniens occupés ». Suite à l'annonce, le ministère israélien des Affaires étrangères a déclaré qu'il avait l'intention de combattre l'entreprise dans le cadre des lois contre le BDS qui ont été adoptées dans divers états des États-Unis.

"Le boycott ne fonctionne pas et ne fonctionnera pas, nous le combattrons de toutes nos forces", a déclaré le Premier ministre Naftali Bennett.

"Il y a beaucoup de glaces mais un seul pays pour les Juifs. Ben & Jerry's a décidé de se présenter comme une glace anti-israélienne. C'est une décision moralement mauvaise, et je pense que cela s'avérera également être une erreur commerciale.
Le boycott d'Israël , la  seule démocratie entourée d'îles terroristes, reflète la perte d'une manière absolue. "

Mots clés : magazine juif, actualité juive,  ben & jerry, boycott israel, territoires occupés, palestiniens,

Vous cherchez à communiquer efficacement sur vos services ?
Communiquez sur Alliancefr.com, le premier magazine juif sur le net 
Plus qu’un magazine, Alliance est une plateforme à destination de la communauté juive francophone concernée par Israël et le monde juif
Son ADN  : offrir  une information dans tous les domaines sur Israël 
Contactez-nouspour découvrir la formule de communication qui vous convient.
tel : 01 70 00 75 75 

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi