Le baron de la drogue franco-israélien du dark web bientôt incarcéré en France ?

Actualités, Alyah Story, Antisémitisme/Racisme, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Le baron de la drogue franco-israélien du dark web bientôt incarcéré en France ?

Le baron de la drogue du dark web bientôt incarcéré en France ?

 Le Franco-Israélien Gal Vallerius a été condamné à vingt ans de prison aux Etats-Unis.
Cet habitant d’une bourgade bretonne était accusé par les autorités américaines d’être un baron de la drogue.
Né en Israël, à Haïfa (Israël), en 1982, de parents aujourd’hui morts – son père était policier.

Des prédispositions pour l’informatique et ses talents de polyglotte. N’assure-t-il pas maîtriser cinq langues et « dix-sept langages informatiques » ?

Un article datant de 1999, publié dans le journal local Haïfa Colbonews, en Israël, affirme qu’après avoir piraté le réseau de son lycée pour modifier des notes, il s’est fait embaucher à 17 ans par une grande entreprise d’informatique, avec plusieurs milliers d’euros de salaire à la clé.

Le journal rapporte aussi qu’il aurait vendu au prix fort à un géant du disque une technologie permettant de protéger les CD de la copie. « Je nageais dans le fric quand j’étais ado », écrit-il en 2014 sur un forum, revendiquant des revenus annuels de 85 000 euros, « une secrétaire personnelle »« un chauffeur »« des voyages en hélicoptère » et « des clubs prestigieux ».

Toujours en Israël, il tente de vendre sur un forum spécialisé, en 2010, une centaine de noms de domaines, au motif qu’il s’est « marié » et qu’il a « besoin de cash » ? Mais faut il le croire ?

La revente de noms de domaines, pratique commune dans ce milieu, occupe une partie de sa « retraite » et lui vaudra quelques ennuis, notamment après son achat du nom de domaine « Skype.co.il ». L’entreprise éponyme le lui reprochera, et l’Israel Internet Association, régulateur des extensions liées au pays, tranchera en faveur de Skype.

Habitant depuis plusieurs années Plusquellec, l’homme de 36 ans opérait notamment sur le forum Dream Market.

Il avait plaidé coupable en juin de cette année de trafic de stupéfiants et blanchiment d’argent, et reconnu avoir lui-même vendu de la drogue et encadré d’autres transactions sur ce forum, l’un des plus populaires à l’époque.

Il avait été condamné à vingt ans de prison par la justice américaine. Incarcéré en Floride depuis son arrestation alors qu’il se rendait au concours de la plus belle barbe du monde en 2017, Gal Vallerius pourrait venir purger la fin de sa peine en France.

D’après Le Télégramme, celui que l’on surnommait le baron breton du darknet, aurait demandé à être transféré en France.
Ce Franco-Israélien de 38 ans se cachait derrière le pseudo OxyMonster pour écouler de la drogue sur le Net. Avant d’être interpellé à son arrivée aux Etats-Unis, le barbu vivait paisiblement avec sa compagne à Plusquellec, un petit village des Côtes d’Armor.

Lors de son arrivée aux Etats-Unis en 2017, l’agence fédérale de lutte contre les trafics de drogue avait saisi son ordinateur. Elle y avait découvert le navigateur TOR (qui permet de naviguer de façon anonyme), mais aussi des codes pour pénétrer sur Dream Market, le « supermarché de la drogue en ligne », et « l’équivalent de 500.000 dollars en bitcoins ». En 2018, Gal Vallerius avait plaidé coupable devant le tribunal de Miami, qui l’avait condamné à vingt ans de prison.

Les trois domiciles connus du suspect, tous situés dans le département des Côtes d’Armor, avaient été perquisitionnés par la justice française. Les policiers avaient découvert « des restes d’emballage de produits stupéfiants » permettant de peser et doser de façon individuelle la cocaïne. Les enquêteurs n’avaient trouvé « aucun laboratoire de production ou lieu de stockage » de la drogue.

Vous cherchez à communiquer efficacement sur vos services ?
Communiquez sur Alliancefr.com, le premier magazine juif sur le net 
Plus qu’un magazine, Alliance est une plateforme à destination de la communauté juive francophone concernée par Israël et le monde juif  
Son ADN  : offrir  une information dans tous les domaines sur Israël 
Contactez-nous pour découvrir la formule de communication qui vous convient.
tel : 01 70 00 75 75

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi