Israël: les gardiens de la prison de Gilboa auraient aidé à l'évasion des 6 terroristes

Actualités, Alyah Story, Antisémitisme/Racisme, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Israël: les gardiens de la prison de Gilboa auraient aidé à l'évasion des 6 terroristes

Les gardiens de la prison de Gilboa auraient aidé à l'évasion des 6 terroristes

La police dispose d'informations qui renforcent les soupçons selon lesquels les gardiens ont aidé les six terroristes à s'échapper de la prison de Gilboa.

La police devrait interroger demain deux membres de l'IPS qui ont été impliqués dans la prise de décision dans l'affaire. 

Cinq gardiens de la prison de Gilboa seront interrogés aujourd'hui pour la deuxième fois dans l'unité d'enquête de la police pénitentiaire.

A la suite des résultats de l'enquête, la police a ordonné à l'IPS d'arrêter l'enquête en interne, à l'exception des actions préventives contre une autre évasion dans un proche avenir.

L'enquête est coordonnée par une équipe dirigée par le chef de l'Unité des enquêtes pénitentiaires de Blade 433, le lieutenant-général Shlomo Meshulam. Il s'agit d'un officier expérimenté qui a mené l'enquête sur l'ancien Premier ministre Benjamin Netanyahu dans les cas 1000 et 2000.

Suite à l'évasion des terroristes, l'establishment sécuritaire a prolongé le bouclage imposé aux territoires et aux points de passage dans la bande de Gaza.

L'armée israélienne a rejoint les forces de police dans la poursuite des terroristes de trois bataillons de combattants et sept sociétés de collecte de renseignements.

Ce matin, des sources palestiniennes ont signalé l'arrestation de membres de la famille des prisonniers évadés. 

Suite aux opérations de l'IPS contre les prisonniers de haute sécurité, 
les prisonniers du Jihad islamique se sont révoltés dans les prisons de Ketziot et de Ramon.

La crainte d'émeutes dans les prisons de sécurité a commencé dès lundi, lorsque le commissaire des services pénitentiaires, le rabbin Gondar Kati Perry, a ordonné le transfert d'environ 400 prisonniers du Jihad islamique.

Le but de l'opération est de démanteler les centres de pouvoir de l'organisation terroriste dans les prisons et d'empêcher un autre scénario d'évasion.

Un haut responsable de l'IPS a annoncé plus tôt qu'ils se préparaient à la propagation des émeutes dans toutes les prisons de sécurité en Israël.

Dans le même temps, des appels ont été lancés sur les réseaux sociaux  pour manifester à la porte de Naplouse à la fin de la prière du soir contre "les attaques des gardes contre les prisonniers palestiniens". La portée de la manifestation n'est pas claire et la police connaît les informations.

Vous cherchez à communiquer efficacement sur vos services ?
Communiquez sur Alliancefr.com, le premier magazine juif sur le net 
Plus qu’un magazine, Alliance est une plateforme à destination de la communauté juive francophone concernée par Israël et le monde juif  
Son ADN  : offrir  une information dans tous les domaines sur Israël 
Contactez-nous pour découvrir la formule de communication qui vous convient.
tel : 01 70 00 75 75

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi