Après l'évasion des 6 terroristes, des émeutes ont éclatées dans des prisons israéliennes -vidéos-

Actualités, Alyah Story, Antisémitisme/Racisme, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Après l'évasion de 6 terroristes, des émeutes ont éclatées dans des prisons israéliennes

Après des émeutes dans les prisons israéliennes.
Des détenus des prisons de haute sécurité à Ketziot et Ramon brûlent des cellules.

Les prisonniers de la prison de la sécurité de Ketziot dans le sud se sont révoltés aujourd'hui (mercredi) après le transfert des prisonniers du Jihad islamique dans une autre prison.

Un incendie s'est déclaré dans l'aile des prisonniers appartenant à l'organisation terroriste, sept cellules sur douze ont été incendiées.

Des soldats de la base voisine de Givati ont dû intervenir pour aider  ainsi que d'autres forces des services pénitentiaires - qui ont pris le contrôle des incendies.
Tous les prisonniers ont été retirés de l'aile.

Plus tard, les détenus de Ramon ont également incendié deux cellules dans des ailes différentes en signe de protestation. Les équipes de l'unité d'intervention "Masada" sont intervenus et pris en charge les prisonniers émeutiers.

Un haut responsable du service pénitentiaire a déclaré qu'ils se préparaient à des émeutes dans les prisons à travers le pays.
"60 prisonniers du jihad sont détenus dans la prison d'Ofer", a expliqué le haut responsable. « Hier, dans le cadre du transfert des détenus, ils ont refusé d'entrer dans leur nouvelle cellule et ont été placés à l'isolement et nous poursuivons les transferts.

Troisième jour de la chasse aux terroristes évadés de la prison de Gilboa, 3 suspects ont été arrêté soupçonné d'avoir aidé les terroristes en fuite.

Reconstitution de l'évasion des six terroristes c'est ainsi qu'ils se sont évadés

La recherche des six terroristes évadés de la prison de Gilboa mardi se poursuit.

Ce matin, des sources palestiniennes ont signalé l'arrestation de membres de la famille des prisonniers évadés.

Hier soir, il a  été rapporté que de hauts responsables pénitentiaires seront convoqués dans les prochains jours pour témoigner devant l'Unité nationale d'enquête pénitentiaire.

Jusqu'à présent, 14 gardes ont témoigné, dont la plupart étaient de service au moment de l'évasion.

Par ailleurs, des sources palestiniennes ont rapporté que trois jeunes hommes du village de Na'ura, situé à environ 10 kilomètres de la prison, ont été arrêtés parce qu'ils étaient soupçonnés d'avoir aidé les fugitifs.

Il a également été signalé que des points de contrôle ont été déployés dans le village et que la police et le SGS ont confisqué des caméras de sécurité. Hier, la branche militaire du Jihad islamique a tenu une conférence de presse à Jénine et a mis en garde Israël contre le harcèlement des prisonniers de sécurité dans les prisons en réponse à l'évasion.

 

Vous cherchez à communiquer efficacement sur vos services ?
Communiquez sur Alliancefr.com, le premier magazine juif sur le net 
Plus qu’un magazine, Alliance est une plateforme à destination de la communauté juive francophone concernée par Israël et le monde juif  
Son ADN  : offrir  une information dans tous les domaines sur Israël 
Contactez-nous pour découvrir la formule de communication qui vous convient.
tel : 01 70 00 75 75

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi