En Bref : Actualité juive, israélienne et Internationale d'Albert Soued

Actualités, Alyah Story, Antisémitisme/Racisme, Contre la désinformation, International, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
L'actualité en bref d'Albert Soued

 

Autorité Palestinienne (AP)

- La confirmation par le président Biden de son soutien à la création d'un État arabe supplémentaire entre Israël et la Jordanie est le signal de son rejet clair d'un plan saoudien visant à fusionner la Jordanie, Gaza et une partie de la "Cisjordanie" en une seule entité territoriale appelée "Royaume hachémite de Palestine", plan appelé "La solution saoudienne". Ce plan venait d’être publié dans un organe de presse appartenant à la famille royale saoudienne.

La décision de Biden de poursuivre la politique ratée adoptée par le président Obama a été confirmée à Bethlehem : « La solution à deux États reste le meilleur moyen d'assurer la paix et la démocratie pour les Israéliens et les Palestiniens. Néanmoins, je ne vois pas d'horizon proche pour cette solution »

Sans aucun horizon en vue pour parvenir à une solution, Joe Biden s'assure ainsi que le conflit non résolu vieux de 100 ans entre Juifs et Arabes continuera indéfiniment.

- Freddy Eytan, politologue, rappelle les propos d’Itshak Shamir z’l ex-1er ministre : « Yasser Arafat ne changera jamais », me disait-il avec conviction, fronçant ses sourcils et en martelant la table du bureau d’un poing énergique. Il ne s’agit pas d’un sentiment, mais de la connaissance profonde d’un dossier, de faits et de preuves sur le terrain. Qu’un Etat change de politique, je le conçois, mais l’OLP n’est pas un Etat, c’est un mouvement politique et terroriste, avec une philosophie et une idéologie claires, qui ont pour but l’anéantissement physique de l’Etat d’Israël.

C’est leur stratégie. Une telle organisation ne peut changer du jour au lendemain.
Les Européens ne comprennent pas que leur admiration à l’égard de l’OLP encourage les extrémistes arabes, éloigne la paix et écarte les hommes de bonne volonté et modérés, les Palestiniens désireux de trouver une solution pacifique
 »

- 33 % des Palestiniens pensent que le Hamas devrait diriger la lutte palestinienne, avec seulement 23 % optant pour le Fatah et 38% ont déclaré qu’aucun des deux groupes ne méritait un rôle de leadership.

Si des élections avaient lieu aujourd’hui, Abbas obtiendrait 33 % des voix, contre 55 % exprimant leur soutien à Ismail Haniyeh, son rival du Hamas. Cependant, seuls 49% des répondants ont déclaré qu’ils prendraient la peine de voter dans un tel sondage.

L’enquête a révélé que « la grande majorité, soit 78 %, croit que le Coran contient une prophétie sur la disparition de l’État d’Israël, tandis que 17 % disent que ce n’est pas le cas.

77% des habitants de Gaza, qui est dirigé par le Hamas, ont déclaré qu’ils considéraient positivement les attaques contre les Israéliens, contre 46% de ceux de Cisjordanie.

- On constate en Occident une complaisance avec le narratif mensonger, falsificateur et calomnieux palestinien et son attitude victimaire, notamment le narratif de l’occupation de territoires, la colonisation, l’expulsion, la « naqba » et l’apartheid.

Or selon la définition opérationnelle de l’IHRA « International Holocaust Remembrance Alliance » adoptée par la France et votée par le parlement, Mahmoud Abbas et l’Autorité palestinienne sont les plus grands pourvoyeurs de haine et d’antisémitisme dans le monde. Ils sont aidés par l’Unrwa, rouage de transmission dès l’enfance de la haine antisioniste et antisémite. Et par la propagande internationale d’Ong financées par des groupes qui ont pris la relève des nazis quant à leurs théories.

Dans un rapport d’Amnesty international, on lit « les autorités palestiniennes de Cisjordanie et le gouvernement de facto du Hamas dans la bande de Gaza ont réprimé la dissidence, notamment en ayant recours à la détention arbitraire, à la torture et à d’autres formes de mauvais traitements » - Voir aussi en anglais : Torturing-Palestinians.pdf (franceisrael.fr)

Pierre Rehov : « Quel espoir pour la paix et la stabilité tant que les chancelleries du monde et la communauté internationale maintiendront l’illusion que la dictature en faillite qu’est l’Autorité palestinienne qui promeut la haine et le terrorisme, peut incarner une solution d’avenir pour la prospérité des Palestiniens et l’avenir de la paix au Moyen-Orient ? »

Iran

À Natanz, le régime iranien est en train de creuser une installation nucléaire souterraine qu'on peut difficilement bombarder. Fordow est déjà considéré comme profondément enfoui et presque impossible à détruire par une attaque aérienne.

C’est là où les ayatollahs enrichissent une quantité substantielle d'uranium - d'une pureté allant jusqu'à 60 % -- soit une courte étape technique avant d'atteindre le niveau de pureté de 90 % requis pour fabriquer une arme nucléaire. Les responsables de l'administration Biden ont reconnu que l'Iran n'est qu'à quelques semaines de l'obtention d'une capacité d'armement nucléaire.

 

Liban

Le chef du Hamas Ismail Hanyeh a déclaré à Beyrouth: "La normalisation avec Israël est un crime car elle nuit à la Palestine et aux Arabes ; c'est une tentative d'intégrer l'entité sioniste dans les alliances de la région. Cette manœuvre vise la résistance en Palestine et au Liban. Le peuple palestinien a besoin d'une profondeur stratégique et de l'unité de la nation arabe et islamique."

Haniyeh et Nasrallah cherchent à utiliser le Liban comme une rampe de lancement non seulement pour attaquer Israël, mais aussi comme base pour intimider l'Arabie saoudite et d'autres pays arabes pour qu’ils ne s’allient pas avec Israël contre l'Iran.

Dans l'inquiétude croissante suscitée par l'ingérence de l'Iran dans les affaires intérieures du Liban, plusieurs politiciens et dirigeants politiques et religieux libanais ont exhorté la communauté internationale à confronter le Hezbollah. Ils ont exigé que le Hezbollah remet ses armes à l'armée libanaise et ont rappelé que la milice terroriste était derrière l'assassinat de Rafic Hariri. Ils ont également demandé que l'armée libanaise soit déployée le long de la frontière avec Israël afin d'éviter une nouvelle guerre.

Arabie

Gil Tamari, rédacteur en chef à la 13ème chaîne d’Israël, a réussi à entrer dans la  « ville sainte de la Mecque » et à se filmer devant la Grande Mosquée, video qu’il a diffusée.

Aussitôt on a vu apparaître sur les réseaux sociaux un flot de critiques, comme ces tweet : "Mes chers amis en Israël, un de vos journalistes est entré dans la ville sainte musulmane de La Mecque et a pris des vidéos sans honte. C'est comme si j'entrais dans une synagogue pour lire la Torah. Honte à vous, Channel 13, de blesser la religion musulmane comme ça. Vous êtes arrogants" ou "C'est une terrible insolence israélienne. A quoi pensiez-vous, la chaîne 13 et Gil Tamary ? Sont-ils devenus complètement fous ? Ils devraient avoir honte, de profaner notre ville sainte comme ça. Avez-vous déjà vu un musulman monter pour effectuer une bénédiction sacerdotale dans une synagogue ? Quelle chaîne et quel journaliste arrogant, il est une honte ambulante, pour la honte".

Turquie

Le ministre turc de la Défense, Hulusi Akar a annoncé que les forces turques ont tué 35 268 terroristes depuis le 24 juillet 2015, et a noté qu’elles ont tué 1 999 terroristes dans les régions du nord de l’Irak et de la Syrie depuis le début de 2022, ainsi que 277 terroristes dans l’opération Claw Lock contre les bastions du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) qu’Ankara considère comme un groupe terroriste. Cette opération se déroule dans le nord de l’Irak.

Les « terroristes » du pouvoir turc ce sont les kurdes, autonomes en Irak et cherchant à l’être en Syrie. Hulusi Akar a confirmé que les forces turques continueront à combattre le terrorisme à l’intérieur et à l’extérieur de la Turquie jusqu’à ce qu’il soit totalement éliminé et à restaurer la sécurité à la frontière turque.

Israël 

- Juifs éligibles à immigrer en Israël venant de :

. Russie : 180 000 - immigration estimée en 2022 : 10%

. Ukraine : 200 000 - immigration estimée en 2022 : 5%

- L’Archevêque orthodoxe Theophilos III se plaint des juifs religieux à Jérusalem et diffuse des calomnies à leur encontre. Alors que la population chrétienne en Israël a augmenté de 1,5% l'année dernière, et que 84% des chrétiens sont satisfaits de leur vie dans ce pays.

"L'exemple le plus flagrant de ce dénigrement partial est que la population chrétienne de Bethléem, lieu de naissance de Jésus, soit passée de 80 % à 12 % en 27 ans de contrôle de la ville par l'Autorité palestinienne", écrit Fleur Hassan-Nahoum, l'adjointe au maire de Jérusalem.

Etats-Unis

- Seth J. Frantzman, journaliste américain : « Les experts en droits de l'homme qui avaient critiqué Israël et qui étaient heureux de soutenir Riyad ont soudainement fondé des groupes "droitdel'hommistes" qui se concentrent sur les actions de l'Égypte, de l'Arabie saoudite, des Émirats arabes unis et du Bahreïn.
Pourquoi ? Parce que ce sont les pays en paix avec Israël…Ce groupe de personnes dévouées en Occident, dont certains anciens fonctionnaires, soutiennent l'Iran et sont contre tout pays qui fait la paix avec Israël… Ils pensent que la possession par l'Iran d'une arme nucléaire apporterait la stabilité au Moyen-Orient. Ils voulaient "équilibrer" Israël et miner tout pays ami de l'Occident
 ».

Ce groupe ne croit pas possible, ni nécessaire le rapprochement entre l’Arabie et Israël.

Mais d’autres, au sein de l’administration américaine, y voient la possibilité d'ancrer les États-Unis dans des États forts de la région pour ne pas avoir à agir comme un bouclier pour ces pays, libérant leur pays pour d’autres missions capitales à moyen et long terme.

On constate ainsi une double emprise de l’état comme du privé par des élites « qatarisées », par le biais des 2 cultes « climat  & IA virtuel » (réseaux, jeux, meta, …). Puis la pandémie est venue pour intensifier cette emprise.

- Les missiles hypersoniques sont plus difficiles à détecter, suivre et intercepter, en partie parce qu’ils manœuvrent pendant leur vol, contrairement aux missiles conventionnels qui se déplacent dans des couloirs prévus.

Les missiles hypersoniques de Russie et de Chine, qui ont une longueur d’avance dans ce domaine, sont considérés comme une menace importante par les États-Unis.
Le Pentagone a annoncé que les États-Unis investiraient un montant initial de 1,3 milliard $ dans le développement de satellites avancés capables de détecter des missiles.

Au cours de la dernière décennie, les États-Unis ont investi des milliards de dollars dans la modernisation et le rafraîchissement de leur système de détection de missiles par satellite.

- Joseph Manson, 62 ans, professeur d'anthropologie à UCLA depuis 1996, a déclaré qu'il quittait son poste en raison d'une culture « woke » omniprésente à l'Université de Californie, qui a ruiné la vie universitaire.
« Je soupçonne fortement que l'enseignement supérieur américain traditionnel est moralement et intellectuellement corrompu, au-delà de la possibilité d'autoréparation, et qu'il n'est donc plus un cadre digne d'intérêt dans lequel consacrer mon temps et mes efforts »

Petit à petit, une embauche à la fois, les praticiens de l'anthropologie postmoderniste d'extrême gauche, dont certains mentaient sur leurs convictions lors des entretiens d'embauche, ont fini par constituer la clique la plus influente du département. Ces professeurs militants ont recruté des étudiants diplômés encore plus militants pour travailler avec eux.

Manson écrit : « En dehors du département d'anthropologie, l'UCLA dans son ensemble montre tous les signes d’une capture woke  qui caractérisent l'université américaine contemporaine ».

Il a cité plusieurs personnes qui ont été licenciées ou bannies du campus. Il a également déclaré que « typique des universités américaines d'élite, l'UCLA est inondée d'antisionisme, c'est-à-dire d’une haine des Juifs à peine déguisée ».

France

Dans une émission consacrée à la circoncision, la chaîne franco-allemande Arte est partie en guerre contre la circoncision en présentant des arguments souvent fallacieux et en faisant des omissions regrettables. Oubliant qu’au moins un être masculin sur quatre dans le monde est circoncis, Arte assimile la circoncision des hommes à l’excision des femmes, deux opérations qui n’ont rien de commun.

Se basant sur de nombreuses « malfaçons » dans la suppression du prépuce qui entraînent des plaies, des lésions ou des traumatismes, notamment en Afrique, Arte, au lieu de développer la méthode de circoncision hébraïque, appelée « brit milah », se limite à vanter les mérites de son remplacement par la « brit shalom » ou alliance de la paix, qui est une cérémonie inventée à base de prière, que très peu de gens connaissent.

On aura vu tous les défauts constatés en milieu chrétien (Etats-Unis…), musulman ou païen (Afrique), mais pas la méthode hébraïque de circoncision qui pose peu de problèmes depuis des milliers d’années de pratique.

Russie

- Dans un langage percutant, l’administration Biden a accusé le gouvernement russe d’antisémitisme et d’exploitation de la souffrance juive en affirmant que sa guerre contre l’Ukraine est une opération de « dénazification ».

« Pour servir ses fins prédatrices, le Kremlin exploite la souffrance et le sacrifice de tous ceux qui ont vécu la Seconde Guerre mondiale et survécu à l’Holocauste », déclare le département d’État. « Dans le processus, le Kremlin détourne des efforts mondiaux d’une importance cruciale pour lutter contre l’antisémitisme et propage à la place l’une des formes les plus insidieuses de l’antisémitisme, la distorsion de l’Holocauste »

- Le journal britannique Express: « Il y a beaucoup de candidats pour le poste après la fin de l’ère Poutine, et un grand nombre d’entre eux rendront les relations de la Russie avec l’Occident et son peuple pires qu’elles ne l’étaient pendant l’ère Poutine de ces dernières années monde

Europe

- L’Europe qui prétend être le phare du monde, est en lambeaux. C’est une Europe qui se meurt.

L’Allemagne (PIB = 4,3 trillions $) première puissance européenne a perdu Mme Merkel et avec elle la stabilité politique et un cap. Le chancelier Scholz a du mal à fédérer derrière lui.

Le Royaume-Uni (PIB = 3,4 trillions $) est « out » avec un Premier ministre démissionnaire.

La France (PIB = 3 trillions $) n’a pas de majorité de gouvernement avec un président rejeté par les français.

L’Italie (PIB = 2  trillions $) pays en voie de perdition avec le départ de Mario Draghi.

L’Espagne (PIB =1,4  trillions $), ultra-endettée n’est pas dans une meilleure situation.

Perdu dans le droit-de-l’hommisme, philosophant sur des concepts foireux, incapable de défendre ses intérêts, sa culture et son identité, elle se réveille du jour au lendemain avec un conflit majeur en plein cœur de son continent, sans être capable de se défendre après s’être bercée d’une paix facile. Elle a pensé acheter la paix, en ayant des échanges commerciaux avec ses ennemis (Russie et Chine) ; en se rendant tributaire d’eux sur un bon nombre de sujets stratégiques majeurs. Tout cela démontre un niveau intellectuel médiocre, une incapacité à analyser le réel, une méconnaissance de l’histoire et celle de ses interlocuteurs. L’Europe c’est l’union des prétentieux, qui perd son identité, son rang, et dont la monnaie indique bien la direction de son avenir. La fin de l’ère de Mario Draghi en Italie, un choc pour toute l’Europe. (JForum)

- Guy Millière, politologue : « Il manque cruellement en Europe occidentale un dirigeant à même de tenir un discours churchillien et d’oser dire qu’il y aura de la sueur et des larmes, du sang peut-être, mais que seule l’opiniâtreté, et la capacité de garder les yeux ouverts et de faire ce qui doit l’être, permettra d’éviter le pire et de ne pas voir l’Europe sombrer, sortir de l’histoire, et se laisser asservir par les ennemis du monde occidental ».

 

Monde

- En 2021, 589 actes antisémites ont été recensés en France. Dans le monde, les actes antisémites ont atteint un niveau record avec plus de 10 incidents par jour. Et près de 50% de ces actes se sont produits en Europe. En cause, la pandémie de Covid qui aurait « ravivé » les discours antisémites et donné lieu à « de nouveaux mythes et théories du complot, blâmant les juifs pour la crise sanitaire ».

« L’antisémitisme se nourrit de l’extrémisme. L’antisémitisme une maladie millénaire. A chaque fois qu’il y a des mécontentements sociaux, politique, dans le monde, l’antisémitisme séculaire renaît avec le thème du complotisme traditionnel, que les juifs dirigent le monde et que si le monde ne va pas bien, c’est à cause des juifs », explique Serge Klarsfeld.
En Europe, 9 juifs sur 10 estiment que l’antisémitisme a augmenté dans leur pays et les trois quarts d’entre eux évitent de porter un symbole religieux en public. Face à cette inquiétante hausse la commission européenne a présenté une stratégie en 3 axes: faire de la prévention contre l’antisémitisme, protéger et soutenir la vie juive et enfin promouvoir l’étude et la mémoire de la Shoah.

- Selon un rapport « History Under Attack : Holocaust Denial and Distortion on Social Media », rédigé conjointement par le Congrès juif mondial, l'UNESCO et les Nations unies, les principales plateformes de médias sociaux, telles que Facebook, Instagram, Telegram, Twitter et TikTok, sont devenues des sources de discours haineux et de discrimination, notamment en ce qui concerne l'antisémitisme et la négation de l'Holocauste.

« Alors que les négationnistes deviennent de plus en plus sophistiqués, il en va de même pour ceux qui s'efforcent de combattre ce mal », a déclaré le président du WJC (World Jewish Congress), Ronald S. Lauder.

Audrey Azoulay, directrice générale de l'UNESCO : « Le rapport révèle qu'il existe encore des réseaux sociaux où le négationnisme et la déformation de l'Holocauste se répandent sans modération, et que ces contenus sont utilisés pour alimenter la haine. Nous pouvons lutter contre ces phénomènes en agissant sur les contenus et en éduquant les utilisateurs … la société ne peut pas seulement compter sur la participation volontaire des plateformes. Nous avons également besoin de principes et de lignes directrices communs »

 

Islam

Jean-Bruno Renard, journaliste à la « Revue des deux mondes » présente le livre que Pierre-André Taguieff vient d’éditer aux éd. Hermann, coll. « Questions », un livre important « Liaisons dangereuses : islamo-nazisme, islamo-gauchisme » qui donne une clé permettant de comprendre la situation explosive au Moyen Orient et dans le monde.
« Une intellectuelle musulmane d’origine indienne, Saïda Savitri, admiratrice d’Hitler, publie à Paris en 1943 une brochure intitulée « L’Islam devant le national-socialisme », où elle prône une collaboration entre les nazis et les musulmans. Ils partagent, selon elle, un même esprit guerrier opposé à l’esprit juif. Albert Speer rapporte des propos d’Hitler sur une proximité plus grande entre l’islam et l’esprit germain qu’entre ce dernier et le christianisme. Une rumeur propagée par les Frères musulmans a même prétendu qu’Hitler s’était converti à l’islam. Ainsi s’établit une convergence idéologique autour de l’anglophobie, de la judéophobie, de l’antichristianisme et de l’anticommunisme ».

 

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi