Cette photographe juive a fait de son appareil une arme contre le régime nazi

Actualités, Alyah Story, Antisémitisme/Racisme, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Cette photographe juive a fait de son appareil une arme contre le régime nazi

Seule femme d’un groupe résistant, cette photographe juive a fait de son appareil une arme
contre le régime nazi.

Faye Schulman ne se déplaçait jamais sans sa trousse médicale, ni son appareil photo.

La légende semble bien coller à l’image de cette femme qui fit partie des "Jewish Partisans", un groupe de 20 000 à 30 000 combattant·e·s ayant participé à la résistance juive contre le régime nazi en Europe, durant la Seconde Guerre mondiale.

Seule femme de son groupe de "Partisans", Faye Schulman a documenté le quotidien de cette "armée irrégulière" ainsi que sa vie personnelle – elle qui a perdu dans les années 1940 son père, sa mère, ses quatre frères et sœurs, son beau-frère et deux neveux, "tous fusillés", et dont les horreurs de la guerre l’ont convaincue de résister.

La photographie pour étancher sa soif de justice

Née en 1925 en Pologne, Faye Schulman a reçu son premier appareil photo à 13 ans des mains de son grand frère, lui-même photographe. Ce dernier lui a appris à prendre des photos et les développer. Son beau-frère docteur lui enseigna des notions de médecine.

C’est ce bagage de connaissances qui lui permit de garder la vie sauve, rapporte le site Jewish News of Northern California, qui avait pu s’entretenir avec la photographe en 2013 – alors qu’elle était âgée de 94 ans.

Née en 1925 en Pologne, Faye Schulman a reçu son premier appareil photo à 13 ans des mains de son grand frère, lui-même photographe. Ce dernier lui a appris à prendre des photos et les développer. Son beau-frère docteur lui enseigna des notions de médecine.

C’est ce bagage de connaissances qui lui permit de garder la vie sauve, rapporte le site Jewish News of Northern California, qui avait pu s’entretenir avec la photographe en 2013 – alors qu’elle était âgée de 94 ans.

Pendant deux ans, Faye Schulman a caché son identité juive et a documenté la vie des partisan·e·s dans la forêt, de leurs entraînements au tir à des opérations chirurgicales en plein air. Dans des vidéos diffusées lors de l’exposition "Pictures of Resistance : The Photography of Jewish Partisan Faye Schulman", en 2013, Faye Schulman confiait être parvenue à conserver le même appareil depuis 1939 :

"Avec cet appareil photo, j’ai pris des photos de l’occupation russe, de l’occupation nazie et des partisans. J’ai souvent dû enterrer cet appareil lorsque les partisans se faisaient attaquer et malgré cela, il a toujours fonctionné."

La jeune femme prenait également des portraits de ses camarades, avant de leur offrir : "Ils chérissaient leur photo et me respectaient grâce à cela", soulignait-elle. Faye Schulman est décédée récemment, le 24 avril 2021, mais ses photos lui survivent, elle qui a mis sa vie en danger pour apporter des preuves de l’horreur nazie et venger son désespoir.

Alliance magazine juif

Vous cherchez à communiquer efficacement sur vos services ?
Communiquez sur Alliancefr.com, le premier magazine juif sur le net 
Plus qu’un magazine, Alliance est une plateforme à destination de la communauté juive francophone concernée par Israël et le monde juif  
Son ADN  : offrir  une information dans tous les domaines sur Israël 
Contactez-nous pour découvrir la formule de communication qui vous convient.
tel : 01 70 00 75 75

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi