BNVCA : l'assassinat du député Sir David Amess par un islamiste

Actualités, Alyah Story, Antisémitisme/Racisme, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
BNVCA : l'assassinat du député Sir David Amess par un islamiste

Grande Bretagne

Sir David Amess, membre du parlement britannique de 69 ans, assassiné à coups de couteau par un somalien, dans une église méthodiste, avait cherché à honorer le diplomate suédois Raoul Wallenberg, qui a sauvé des dizaines de milliers de Juifs hongrois pendant l'Holocauste.

Une statue de Wallenberg pour laquelle il avait fait campagne sans relâche a été inaugurée à Londres par la reine Elizabeth II, le prince Charles et le président israélien Ezer Weizman. Amess a qualifié cet événement de "l'un des moments les plus fiers de ma vie" et a exhorté le gouvernement à redoubler d'efforts contre l'antisémitisme.

Il a déclaré dans un discours récent: "Bien que je ne sois pas moi-même juif mais catholique, il y a du sang juif dans chacun d'entre nous. J'aurais certainement été fier d'être né juif, et je suis solidaire de notre communauté juive locale"

Le BNVCA conteste les mots choisis par la police britannique pour désigner le lâche assassinat du député britannique David Amess :

« une motivation potentielle liée à l’extrémisme islamiste ». L’individu, selon la BBC, serait un ressortissant britannique d'origine somalienne. Le dénommé Ali Harbi Ali est connu pour avoir déjà suivi un programme de dé- radicalisation

Il a prémédité son crime. Il avait pris rendez-vous une semaine à l’avance pour rencontrer le député lors de sa permanence dans une église méthodiste à 60km à l’est de Londres. Le jour venu, il a patiemment attendu son tour pour se jeter sur le député et le poignarder à mort.

Il faut souligner que David Amesss était un membre senior de l’organisation « Les amis d’Israël au sein du parti conservateur ». Mais nous remarquons que cette relation amicale avec l'Etat juif est très peu rapportée par les médias dans leur présentation du député.

Le prédicateur musulman extrémiste Ajam Choudaria a de surcroit déclaré que les rumeurs selon lesquelles David Amess était pro-israélien, constitueraient le mobile de son assassin

Tous ces faits se déroulent alors qu'en France, des hommages sont rendus au professeur Samuel Paty, décapité par un islamiste.

Le BNVCA note avec satisfaction que sur la plaque du Square qui, désormais, porte le nom du martyre Samuel Paty, figure pour la première fois la mention « tué par un terroriste islamiste ».

Le BNVCA regrette et déplore que sur la plaque commémorative inaugurée ce matin dans le 11ème arrondissement, en mémoire à Mireille Knoll, poignardée et brûlée à son domicile par deux islamistes, la réalité des faits soit contournée par l'inscription prudente « victime innocente de l’obscurantisme et la haine antisémite ».

Les deux fils de Mireille Knoll, Daniel et Alain, ont tenu à insister dans leurs discours sur le fait que leur père avait été déporté à Auschwitz et leur mère « poignardée et brûlée, comme dans les camps ».

Le BNVCA demande aux autorités compétentes de faire face à la virulence de l’islamisme et de ses adeptes, sans complaisance ni indulgence aucune, pour tous ceux qui assassinent les tenants de la laïcité, et s'emploient à détruire les nations démocratiques. Pour cela, il convient d'abord de nommer clairement ce qu’ils sont et d’interdire les manifestations incitatives à la haine des pays démocratiques, France, Grande Bretagne, U S A et Israël organisées notamment par BDS, Palestine Vaincra, CAPJPO, etc

Il est à craindre que le meurtre d'un député, parce qu'il est ami d'Israël, ne serve d'exemple, ici aussi, en France, à des esprits islamistes manipulés.

Le BNVCA adresse ses sincères condoléances à la famille du député britannique AMESS, ainsi qu'au parlement anglais et transmet un courrier du président du BNVCA à l'Ambassadeur de Grande Bretagne.

Vous cherchez à communiquer efficacement sur vos services ?
Communiquez sur Alliancefr.com, le premier magazine juif sur le net 
Plus qu’un magazine, Alliance est une plateforme à destination de la communauté juive francophone concernée par Israël et le monde juif
Son ADN  : offrir  une information dans tous les domaines sur Israël 
Contactez-nouspour découvrir la formule de communication qui vous convient.
tel : 01 70 00 75 75 

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi