Attrapez moi si vous pouvez ...ok vous pouvez : les terroristes en fuite capturés en Israël

Actualités, Alyah Story, Antisémitisme/Racisme, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Attrapez moi si vous pouvez ...ok vous pouvez : les terroristes en fuite capturés en Israël

Attrapez-moi si… ok, vous pouvez : près de deux semaines après avoir commencé par un bing bang, l'évasion de  6 détenus qui se sont échappés de la prison israélienne de Gilboa s'est terminée avec un peu plus qu'un gémissement.

  • Alors que les responsables ont été cloués au pilori par une série de révélations détaillant les ratés et les embûches lors de l'évasion de la prison, la capture des deux derniers évadés restants, qui obtient la première place dans la presse dimanche matin, est un soulagement bienvenu en Israël
  • Iham Kamamji et Munadil Nafiyat, tous deux membres du groupe terroriste Jihad islamique, ont été appréhendés dans la ville de Jénine en Cisjordanie, ont annoncé les Forces de défense israéliennes tôt dimanche, notant qu'ils se sont rendus sans aucune résistance. 
  • Ynet titre ce qu'il appelle un "truc" tiré par l'armée pour attraper les deux, rapportant que "de grandes forces sont ouvertement entrées dans le camp de réfugiés [Jénine], considéré comme particulièrement violent et saturé de personnes armées, vers 1 heure du matin afin de simuler une opération et de détourner l'attention sur ces forces, et non sur l'opération visant à attraper les terroristes se déroulant en secret." 
  • Il n'y a aucune preuve que quelqu'un ait été dupe, mais cela n'empêche pas ceux qui étaient chargés de les rattraper de les capturer. 
  • « Nous avons utilisé la tromperie et la ruse, ainsi que de nombreux outils de renseignement variés », a déclaré le porte-parole de Tsahal Ran Kochav à la radio militaire.« C'est formidable que cela se soit terminé sans que personne ne soit tué, même si nous faisions tout ce qu'il fallait pour les capturer. Qu'il n'y ait eu aucun échange de tirs et que nous ayons réussi à capturer les six terroristes est tout à l'honneur de nos forces de sécurité. »
  • « L’arrestation des terroristes a été effectuée après que des renseignements précis aient été reçus par le Shin Bet indiquant une maison spécifique où se trouvaient les terroristes en fuite », rapporte la radio israélienne, reprenant le même compte-rendu officiel que la plupart des autres organes de presse.

    « Les forces ont tiré des munitions légères en direction du bâtiment où se cachaient les deux détenus et ils sont sortis les mains en l'air."

  • « Au fur et à mesure que le temps passait, nous savions qu’ils étaient à Jénine », a déclaré Israel Hayom, citant le chef de la police Yaakov Shabtai, bien que d’autres sources rapportent que jusqu’à récemment, la police était à peu près sûre qu’au moins l’un des deux n’était pas là.

  • Pourtant, le père d'Iham Kamamji, qui a parlé à son fils une demi-heure avant l'arrestation pensait qu'il était au Liban ou à Gaza, rapporte Channel 12 News. « J'ai été surpris qu'il soit à Jénine », a déclaré la chaîne à Radio Nas de Jénine. « La conversation a été courte. Je pensais qu'il appellerait, mais pas de Jénine. Ce qui m'a calmé, c'est qu'il était très calme et pas stressé.

  • La Douzième chaîne rapporte que « selon le père, son fils lui a dit qu'il craignait que les soldats de Tsahal ne prennent d'assaut en tirant, mettant en danger la vie des proches dans la maison. C'est ce qui a poussé [les deux] à se rendre, a affirmé le père.
  • Alors que la plupart des rapports s'appuient simplement sur le compte officiel, certains vont au-delà avec des informations utiles, comme Walla, qui rapporte, sans source, que "l'un des deux présente des symptômes de coronavirus".

2. Une cuillère en préparation : Malgré la grande victoire, ceux qui ont permis l'évasion en premier lieu ne sont toujours pas sortis du bois.

  • « Le ministre de la Sécurité publique, Omer Bar-Lev, a déclaré que bien que tous les fugitifs aient été appréhendés, il demanderait une commission d'enquête gouvernementale sur l'évasion », rapporte Haaretz.
    « La chasse s'est terminée avec succès, mais la mission n'est pas encore terminée ; nous devons veiller à ce qu'un événement comme celui-ci ne se répète pas à l'avenir », a-t-il déclaré.
  • Hadas Shteif de la radio de l'armée note qu'« une série de gardes et de commandants témoigneront ou seront interrogés sous caution par la police ce matin.

    L'enquête policière s'arrêtera et les documents passeront à la commission gouvernementale qui sera créée si elle a le pouvoir de donner des recommandations personnelles, y compris qui inculper.

    Quoi qu'il en soit, la série de ratés du service pénitentiaire est trop importante. La question est de savoir jusqu'où iront ces recommandations personnelles.

  • La radio israélienne cite Khader Adnan, le chef du Jihad islamique en Cisjordanie, disant qu'il n'a pas oublié non plus toutes les grosses gaffes d'Israël qui ont permis aux six de s'évader en premier lieu. La capture « n'effacera pas la défaite d'Israël dans l'opération pour sortir de Gilboa ».

  • L'AFP rapporte qu'une affirmation selon laquelle l'un des prisonniers s'est frayé un chemin avec une cuillère a transformé l'ustensile en un symbole à la mode pour les Palestiniens et d'autres protestant contre Israël.
    "Avec détermination, vigilance... et ruse, et avec une cuillère, il était possible de creuser un tunnel par lequel les Palestiniens se sont échappés ", cite l'écrivain Sari Orabi citant sur le site Arabi 21.
  • Écrivant avant que les deux derniers détenus ne soient arrêtés, Amos Harel de Haaretz se penche en profondeur sur certaines des allégations troublantes contre le service pénitentiaire : « Il est clair que le mécanisme de promotion des officiers a été usurpé au service pénitentiaire par le Likud. Ces dernières années, de nombreuses nominations, y compris celles de niveau intermédiaire, ont été effectuées en raison de l'influence des membres du Likoud. Pendant ce temps, des officiers considérés comme trop indépendants, ou comme des gauchistes présumés (le ciel nous en préserve), ont été mis à la porte. »
    • Mots clés : israel, fugitifs, évasion, prison, sécurité, palestiniens, terroristes

Vous cherchez à communiquer efficacement sur vos services ?
Communiquez sur Alliancefr.com, le premier magazine juif sur le net 
Plus qu’un magazine, Alliance est une plateforme à destination de la communauté juive francophone concernée par Israël et le monde juif
Son ADN  : offrir  une information dans tous les domaines sur Israël 
Contactez-nouspour découvrir la formule de communication qui vous convient.
tel : 01 70 00 75 75,, 

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi