Traité de "juif voleur"...Jean Sarkozy porte plainte

Antisémitisme/Racisme - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest

Le 08/08/08,Jean Sarkozy porte plainte après avoir découvert un tag "Sarkozy, juifs voleurs" sur la façade du tribunal d'instance de la ville de Neuilly-sur-Seine, département des Hauts-de-Seine (92)

"Sarkozy, juifs voleurs" est une inscription découverte par Jean Sarkozy dans la nuit de mercredi à jeudi 7 août 2008 à Neuilly-sur-Seine, département des Hauts-de-Seine (92). Cette information a été révélée jeudi 7 août 2008 par le quotidien "Le Parisien".

Jean Sarkozy, Conseiller général UMP des Hauts-de-Seine, est le fils cadet de Nicolas Sarkozy, Président de la République. Connu de la justice pour "délit de fuite", Jean Sarkozy, au coeur de la polémique de l'Affaire Siné, a découvert cette inscription "peinte en lettres noires" sur le mur du tribunal d'instance de Neuilly-sur-Seine.

Le fils du Président a déposé plainte jeudi matin 7 août 2008 au commissariat de police de Neuilly. Immédiatement la police locale de Neuilly a arrêté un suspect, un homme de 63 ans, qui avait "déjà exprimé son antisémitisme" à l'égard de "certains commerçants" de la ville de Neuilly révèle "Le Parisien".

Neuilly-sur-Seine est une commune de France qui compte une très forte population juive. Jean Sarkozy, Conseiller général UMP, y est également Président de la commission des transports, de la voirie, de la circulation, de l'environnement, de la qualité de vie et de l'assainissement du département. Membre de la commission permanente, il a fait son entrée en politique en qualité de Président du groupe Majorité Départementale UMP. - Nouveau Centre & Apparentés.

Son père, l'actuel Président de la République, Nicolas Sarkozy, a occupé les mêmes fonctions, dans ce parti UMP et dans le même département, considéré comme le plus riche de France et dans la même ville, Neuilly-sur-Seine, limitrophe de la ville de Paris. Neuilly-sur-Seine est la première ville de France pour la proportion d'assujettis à l'impôt de solidarité sur la fortune (ISF). Dans cette affaire nous attendons la réaction du Bureau National de Vigilance Contre l'Antisémitisme BNVCA, présidé par Sammy Ghozlan.

 

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi