535 décès dus au corona en Israël pour le mois de septembre

Actualités, Alyah Story, Antisémitisme/Racisme, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
535 décès dus au corona en Israël pour le mois de septembre

535 décès dus au corona en Israël en septembre

221 patients COVID ventilés, la plupart depuis mars, dont deux nouvelles mères • Le cabinet des coronavirus ne doit pas se réunir avant mercredi • Les experts disent que les cas graves devraient diminuer dans quelques semaines.

Trente Israéliens seraient morts du COVID-19 entre vendredi matin et samedi soir, a indiqué le ministère de la Santé, alors que la quatrième vague continue de déferler à travers le pays, frappant durement les jeunes citoyens non vaccinés. Néanmoins, il est peu probable que le cabinet du coronavirus se réunisse avant mercredi.

535 personnes sont décédées depuis début septembre , 266 au cours des quatre mois d'avril à juillet, soit deux fois plus.

Quelque 627 personnes sont décédées en août. En septembre dernier, 651 personnes sont décédées. Le mois avec le plus grand nombre de décès était janvier 2021, lorsque 1 444 Israéliens ont succombé à COVID-19.

Des chercheurs de l'Université hébraïque de Jérusalem, qui conseillent le gouvernement depuis le début de la pandémie, ont partagé vendredi un rapport qu'ils ont présenté au Premier ministre Naftali Bennett, dans lequel ils prédisent une baisse continue du taux d'infection.

Ils ont également prédit que le nombre de cas graves diminuerait, mais qu'il faudrait encore une semaine ou deux avant que cette baisse ne se fasse sentir dans les hôpitaux du pays.

Ils ont déclaré que, étant donné que les cas graves ont tendance à être des personnes plus jeunes et non vaccinées, ils sont hospitalisés pendant de plus longues périodes et encombrent donc les unités de soins intensifs du pays.

« Le virus progresse à travers la population non vaccinée ou celles dont la vaccination est expirée », ont écrit les chercheurs.

Il y avait 694 personnes dans un état grave samedi soir, dont 221 sous respirateurs le nombre le plus élevé depuis mars.

Vendredi, il y avait 41 patients COVID-19 connectés à des machines ECMO cœur-poumon, dont la majorité n'étaient pas vaccinés, selon le ministère de la Santé, aucune de ces personnes n'étaient vaccinées avec la troisième injection contre le coronavirus.

Deux de ces jeunes étaient de jeunes femmes enceintes non vaccinées, âgées de 20 et 27 ans, hospitalisées au centre médical universitaire Hadassah d'Ein Kerem, dans un état grave.

En raison de la gravité de leur état, elles ont été contraintes d'accoucher tôt, à la 28e et à la 27e semaine respectivement.

La plus jeune est intubée dans un état critique et la seconde de 27 ans est dans un état grave et reçoit une assistance respiratoire. Les deux bébés, nés bien avant leur date d'accouchement, sont traités dans l'unité de soins intensifs néonatals prématurés de l'hôpital.

« Les prochaines semaines seront critiques », a déclaré un porte-parole de l'hôpital au Jerusalem Post.

mots clés : coronavirus, vaccin, deces israel, deces coronavirus, covid19, juifs, juives, israel 

Vous cherchez à communiquer efficacement sur vos services ?
Communiquez sur Alliancefr.com, le premier magazine juif sur le net 
Plus qu’un magazine, Alliance est une plateforme à destination de la communauté juive francophone concernée par Israël et le monde juif
Son ADN  : offrir  une information dans tous les domaines sur Israël 
Contactez-nouspour découvrir la formule de communication qui vous convient.
tel : 01 70 00 75 75,, 

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi