Pourquoi les fraudes aux options binaires se poursuivent en Israël

Actualités, Alyah Story, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Pourquoi les fraudes aux options binaires se poursuivent en Israël

Les reportages incessants de Simona Weinglass du Times of Israel ont conduit directement à l'adoption de la législation de la Knesset interdisant l'industrie des options binaires largement corrompue en Israël.

Simona Weinglass a dénoncé une arnaque vieille d'une décennie qui a vu des milliers d'Israéliens employés à voler des victimes dans le monde entier avec d'énormes sommes d'argent en les faisant croire qu'ils faisaient des investissements crédibles.

Ses reportages ont mis Simona Weinglass et le Times of Israel en conflit direct avec des fraudeurs qui ont utilisé des menaces juridiques et autres pour tenter en vain de contrecarrer leur travail.

Au final, l'adoption de la loi en octobre 2017,  a porté un coup dur contre la corruption en Israël et en provenance d'Israël, les futurs criminels de ce type ont été dissuadés et le fléau de la réputation d'Israël en tant que lieu sûr pour les affaires et l'investissement a été relevé.

Réconfortant, mais faux. Certains fraudeurs d'options binaires se sont tout simplement installés à l'étranger.

D'autres ont peaufiné leur escroquerie pour échapper aux dispositions restrictives de la législation. Israël n'a pas encore inculpé un seul des fraudeurs, abandonnant ce travail à des agences d'application de la loi plus efficaces à l'étranger, notamment aux États-Unis.

De plus, les rapports d'enquête en cours de  Simona Weinglass et de ToI sur les options binaires et autres transactions financières frauduleuses ont révélé l'impuissance plus large des forces de l'ordre israéliennes à lutter contre la fraude et la corruption, en particulier lorsque le crime est de nature transnationale, comme c'est le cas aujourd'hui.

La police israélienne est sous-budgétée et surchargée de travail, et, avec le ministère public, s'est montrée incapable ou peu disposée à s'attaquer efficacement à la menace.

Témoignant lors de l'une des sessions de la commission de la Knesset où la loi bientôt approuvée a été discutée, Simona Weinglass elle-même a déclaré aux législateurs réunis qu'en l'absence d'une application efficace de la loi pour garantir que les dénonciations journalistiques soient correctement suivies d'enquêtes et de poursuites policières, de moins en moins de journalistes et de publications seront prêts, désireux et capables de consacrer des heures et de prendre les risques qu'implique la dénonciation des escrocs.

 

C'est une bataille implacable et difficile, et nous sommes fiers de mener, dans le cadre de notre engagement plus large à faire des reportages sans crainte ni faveur sur Israël, le monde juif et le Moyen-Orient.

 

Mots clés : fraude, israel, options binaires, escroqueries, moyen orient

Vous cherchez à communiquer efficacement sur vos services ?
Communiquez sur Alliancefr.com, le premier magazine juif sur le net 
Plus qu’un magazine, Alliance est une plateforme à destination de la communauté juive francophone concernée par Israël et le monde juif
Son ADN  : offrir  une information dans tous les domaines sur Israël 
Contactez-nouspour découvrir la formule de communication qui vous convient.
tel : 01 70 00 75 75,, 

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi