Pourquoi autant de Chrétiens en Colombie deviennent Juifs orthodoxes

Actualités, Alyah Story, Antisémitisme/Racisme, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Pourquoi autant de Chrétiens en Colombie deviennent Juifs orthodoxes

Lorsque j'ai déménagé à Cali, en Colombie, en 2003, pour suivre mon petit ami, un  homme d'affaires, c'était l'une des villes les plus violentes d'Amérique latine, assiégée par des cartels de la drogue.

Je me sentais perdue, énervée et pas à ma place.

Ayant grandie dans une famille juive conservatrice à New York, j'ai cherché la communauté juive de Cali, qui m'a accueillie.

Les juifs sont une infime minorité en Colombie; on estime que 4 000 seulement vivent dans un pays de 50 millions d'habitants, dont la majorité religieuse est catholique, avec un contingent croissant de chrétiens évangéliques.

Plus récemment, j'ai été surprise de trouver une communauté grandissante à Cali de «Juifs dits émergents», principalement des évangéliques qui ont abandonné leurs doctrines religieuses antérieures pour pratiquer le judaïsme orthodoxe strict.

Même si aucun d'entre eux n'était né juif, beaucoup avaient été exposés au judaïsme dans le cadre de leur foi chrétienne, à travers la vie de Jésus, qui était juif. Ils en sont venus à voir le judaïsme comme la seule vraie religion, m'ont dit plusieurs d'entre eux.

Mon projet de photographie s'est concentré sur des centaines de personnes qui ont établi leurs propres communautés de convertis en dehors des communautés juives traditionnelles.
Pourquoi autant de Chrétiens en Colombie deviennent Juifs orthodoxes

Il y a sept synagogues émergentes connues à Cali, alors que la communauté juive traditionnelle n'en compte que trois.

Il est difficile de ne pas remarquer les émergentes car elles embrassent les codes de l'orthodoxie. Je suis tombé dessus pour la première fois il y a plusieurs années lorsque j'ai repéré un chauffeur de taxi avec une kippa et le talit traditionnel (châle de prière).

Au fil des ans, j'ai photographié de nombreux Juifs émergents qui ont adopté la religion et sa culture - par exemple, des bains rituels et des couvre-chefs pour femmes.
Pourquoi autant de Chrétiens en Colombie deviennent Juifs orthodoxes

Ces nouveaux adhérents disent ne pas être satisfaits de leurs croyances antérieures. «Je voulais trouver la vérité», m'a dit Rivka Espinosa (anciennement Loida Espinosa), qui appartenait auparavant au mouvement évangéliste.

«J'ai commencé à étudier, de plus en plus, et à me poser des questions profondes: quelle était ma mission dans ce monde? Pourquoi étais-je ici? Et que devais-je faire? »
Elle a dit que son père était le pasteur de l'église évangélique dont elle était membre. Il s'est également converti.

Pourquoi autant de Chrétiens en Colombie deviennent Juifs orthodoxes

Pourquoi autant de Chrétiens en Colombie deviennent Juifs orthodoxes

 

«C'était un appel de l'âme», m'a dit Devorah Guilah Koren, qui s'est convertie du catholicisme avec son mari et ses deux enfants. «Plus qu'une religion, [le judaïsme orthodoxe] était une façon de penser et de se comporter qui répondait à tous nos besoins.»

Mais malgré ces croyances fortes, leurs conversions sont-elles valables?
Le judaïsme est décentralisé sur le plan organisationnel, différents organes supervisant les conversions. Et qui reconnaît quelles conversions ou pas est une question compliquée. Divers groupes et rabbins procèdent aux conversions en Colombie.

Les Juifs émergents ne sont associés à aucune organisation traditionnelle en Colombie ou aux États-Unis, selon Alfredo Goldschmidt, grand rabbin de Colombie. Mais il les conseille: «Les communautés émergentes me consultent sur tout», m'a-t-il dit. «Ils forment une communauté parallèle.»

Pourquoi autant de Chrétiens en Colombie deviennent Juifs orthodoxes

De nombreux rabbins émergents ont été formés en Israël et les communautés émergentes ont formé leur propre organisation indépendante. «Nous sommes orthodoxes parce que [nous] suivons les mêmes lois que dans d'autres communautés orthodoxes dans le monde», explique Meyer Sanchez, assistant d'un rabbin à Medellín.

Au cours de mon projet, j'ai eu un accès quotidien intime à ceux qui ont adopté ce mode de vie. Mon travail m'a obligé à confronter mes propres points de vue sur l'identité. J'ai commencé à voir les juifs émergents de Colombie comme un exemple de la liberté croissante que nous avons tous de choisir comment nous nous étiquetons - du sexe à l'orientation sexuelle en passant par la religion.

Qu'est-ce que l'identité? Est-ce quelque chose dans lequel nous sommes nés? Est-ce quelque chose que nous sommes libres de créer? Que signifie être accueilli et accepté sans jugement indépendamment de la génétique, de l'histoire ou du contexte? Telles sont les questions que je voulais soulever et l'histoire que je voulais raconter à travers mes photos.

Heidi Paster Harf pour le Washington Post

Traduit de l'anglais par Francky Perez

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi