Les municipalités arabes israéliennes n'utilisent que 60% des budgets du gouvernement

Actualités, Alyah Story, Antisémitisme/Racisme, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest

Environ 90 % d'un budget spécial destiné à stimuler le secteur arabo-israélien a été alloué par le gouvernement, mais la Commission spéciale de la Knesset sur les affaires de la société arabe a appris que les localités arabes bénéficiaires du financement n'en avaient utilisé que 62 %.

La ministre de l'Égalité sociale Meirav Cohen a présenté les données lors d'une réunion de la commission spéciale lundi, présidée par le député Mansour Abbas du parti islamiste Raam. Le comité s'occupe de la mise en œuvre de la résolution gouvernementale 922 sur l'investissement des ressources dans la société arabe.

En 2016, le gouvernement dirigé par Benjamin Netanyahu a adopté la résolution 922, un plan de développement économique sans précédent de 12 à 15 milliards de shekels sur cinq ans pour la société arabe israélienne, faisant partie d’un nombre important de programmes et de projets de développement.

La ministre Cohen a fourni des données sur l'utilisation du budget de la résolution 922, qui ont montré que 90% du budget avait été alloué.

"La résolution 922 a alloué 10,7 milliards de shekels, pas 15. L'année dernière, nous avons été confrontés au dilemme de présenter un autre plan quinquennal ou de prolonger le plan existant, et nous avons décidé de prolonger le 922, car il y avait beaucoup de budgets non utilisés", mentionné.

« Suite à cette décision, 9,6 milliards de shekels sur 10,7 ont été alloués jusqu'à présent. Le défi est de préparer le plan de suivi, le 923, et d'aborder les domaines qui n'ont pas été abordés, tels que la santé, les services sociaux, la violence envers les femmes etc », a-t-elle déclaré.

La ministre Cohen a résumé en disant qu'elle s'attendait à ce que le nouveau plan « ouvre une nouvelle page » avec le public arabe en Israël et « réussisse à réduire les écarts ».

Le directeur de l'Autorité pour le développement économique du secteur des minorités, Hassan Tawafra, a commenté l'utilisation des budgets de développement.

Mr Tawafra a montré que le plan était budgétisé à 10,7 milliards de NIS, dont 9,7 milliards de NIS ont été alloués, et seulement un peu plus de 6 milliards de NIS ont été dépensés en espèces, soit environ 62 %, sans compter les budgets de l'éducation.

Le représentant du ministère des Finances, Maayan Spivak, a affirmé que les autorités locales arabes n'étaient pas habituées à recevoir des budgets de développement et ne savaient donc pas comment les utiliser.

Selon elle, il y a des autorités locales qui ne profitent pas des dizaines de millions de shekels qui leur sont donnés pour des projets.

Pour surmonter cet obstacle, les autorités ont été désignées comme agents de liaison pour les aider à utiliser les ressources.

Source : Jewish Press

Sélection de Judith Douillet pour Alliance magazine juif
Premier Magazine juif sur le net

Vous cherchez à communiquer efficacement sur vos services ?
Communiquez sur Alliancefr.com, le premier magazine juif sur le net
Plus qu’un magazine, Alliance est une plateforme à destination de la communauté juive francophone concernée par Israël et le monde juif
Son ADN : offrir une information dans tous les domaines sur Israël
Contactez-nous pour découvrir la formule de communication qui vous convient.

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi