L'appel au boycott des grandes marques en Israël par le président de la Histadrout

Actualités, Alyah Story, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
L'appel au boycott des grandes marques en Israël par le président de la Histadrout

Le président de la Histadrut, Arnon Bar-David, a appelé les consommateurs à boycotter les marques suivantes : Shastovich, Diplomat et Kimberly - qui a elles seules recouvrent des centaines de produits courants - ceci, afin de lutter contre la hausse des prix et du coût de la vie.  

"C'est une tentative cynique de profiter du chaos politique et de permettre aux entreprises géantes qui essaient de prendre en otage les citoyens du pays et d'augmenter les prix.
Aujourd'hui, j'initie une initiative dont j'ai beaucoup débattu. Nous, les citoyens de l'État d'Israël et les travailleurs, ne sommes prisonniers de personne", a déclaré Bar-David dans un communiqué.

"Si la hausse se poursuit, nous n'hésiterons pas à agir.
Les entreprises devront faire face aux conséquences de leurs actions par un boycott des consommateurs que nous mettrons en œuvre à partir d'aujourd'hui."

Bar-David a également déclaré : "Shastovich, Diplomat, Kimberly, la fête est terminée. Ce sont les trois premières entreprises. Toute entreprise qui profite de la situation et augmente les prix de manière disproportionnée, nous les boycotterons."

"J'appelle les citoyens de l'État d'Israël à cesser d'acheter les produits de ces entreprises"   ajouté sur le même sujet : « Il y a des substituts à tout produit."

J'attends de nous que nous soyons des consommateurs avisés, et nous achèterons les substituts. Nous devons acheter intelligemment et arrêtons l'augmentation du coût de la vie. J'appelle les centrales d'achats à ne pas acheter les produits de ces entreprises. Renforçons l'industrie israélienne".

En outre, le président de la Histadrout a annoncé qu'il avait ordonné l'affectation de 40 millions de shekels à la lutte contre le coût de la vie, et a noté que dans les prochains jours, la Histadrut proposerait une campagne pertinente.  "Le coût de la vie " sera le slogan qui accompagnera la campagne. Il est impossible de continuer à fonctionner quand tout monte", a-t-il déclaré.

Selon Bar-David, le gouvernement doit s'occuper de faire baisser les prix du logement, de l'électricité, de l'éducation et plus encore.

"Si je n'obtiens pas de réponses du gouvernement, je me rapproche de la décision de sortir dans la rue et de fermer le pays à cause du coût de la vie. Je veux des solutions pour les travailleurs, je veux des extras pour les travailleurs en compensation du coût de la vie. 

Il a également noté: "J'ai dit lors de la conférence Histadrout: je ne permettrai pas qu'un pays riche existe avec une collecte excessive et des citoyens agenouillés sous le fardeau. En fin de compte, des actions doivent être prises et personne n'agit. J'ai mis les pieds dans le plat à Jérusalem pour chercher des solutions, je suis un homme de solutions, je veux apporter des fonds pour donner aux gens. Et je me heurte aux murs.

La déclaration a été faite dans le cadre d'une réunion spéciale de la direction de la Histadrut qui traitait de la lutte contre le coût de la vie en Israël.

Vous cherchez à communiquer efficacement sur vos services ?
Communiquez sur Alliancefr.com, le premier magazine juif sur le net 
Plus qu’un magazine, Alliance est une plateforme à destination de la communauté juive francophone concernée par Israël et le monde juif
Son ADN  : offrir  une information dans tous les domaines sur Israël 
contactez-nouspour découvrir la formule de communication qui vous convient.
tel : 01 70 00 75 75

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi