Kol-Elles : l'école qui enseigne le Talmud aux femmes

Actualités, Alyah Story, Israël, Judaïsme - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Kol-Elles : l'école qui enseigne le Talmud aux femmes

Des Françaises fondent une école talmudique en ligne.

Ces femmes juives françaises se sont senties exclues.

Bien que la France abrite la troisième plus grande communauté juive du monde, Tali Trèves-Fitoussi, 29 ans, et Myriam Ackerman Sommer, 25 ans, n’avaient aucun endroit pour étudier sérieusement la Torah et le Talmud avec d’autres femmes.

Elles recherchent la rigueur, et les quelques programmes organisés pour les femmes juives dans le passé ont été éphémères, ou offrent peu d’opportunités d’approfondissement.

Elles ont donc fondées leur propre école

Elles l’appellent « Kol-Elles », un jeu de mot avec le mot kollel qui en hébreu signifie une école d’études avancées de Torah et de littérature rabbinique.. Une école qui embrasse une perspective orthodoxe, mais aussi féministe.

« Je voulais créer un espace où je pourrais trouver des femmes à qui parler, qui aiment la Torah autant que moi », a déclaré Trèves-Fitoussi, qui travaille dans le marketing numérique.

Aujourd’hui après un an, Kol-Elles, basée à Paris, est composé de 200 femmes de toute la France, de différents niveaux d’observance juive, âgées de 20 à 70 ans.
Les enseignants sont des hommes et des femmes dont Tali et Myriam

En 2017, Myriam et son mari, Emile Ackerman, qui étudie pour devenir rabbin à New York, ont fondé Ayeka à Paris, un groupe d’étude mixte pour les jeunes professionnels juifs.
Mais Myriam et Tali savaient que de nombreuses femmes juives souhaitaient avoir leur propre école, une école consacrée à l'étude de la Torah pour les femmes.

« Tant de femmes sont venues nous voir et nous ont dit merci d’avoir créé un espace où nous pouvons apprendre ensemble et créer un sentiment de communauté. », a déclaré Tali

Parmi les offres du calendrier scolaire de cette année, il y a un cours de Daf Yomi – une étude quotidienne du Talmud – et des cours sur le leadership des femmes juives et les enseignements de Maïmonide.

Depuis sa fondation, l’école a accordé des bourses à huit femmes. Le prérequis pour tous les étudiants : une solide formation de l'hébreu ancien.

Kol-Elles enseigne également via les réseaux sociaux, avec près de 2 000 followers sur Instagram et Facebook.

Bien que ses conférences et ses sessions d’étude soient sérieuses, le programme adopte souvent une approche plus légère sur Instagram.

Un quiz sur une partie de la Torah, par exemple, comprend des personnages de dessins animés et de la musique populaire.

L'objectif est de faire grandir l’école, de constituer un corps d’enseignantes juives françaises et d’aider les élèves à partager leur apprentissage le plus largement possible. Myriam Ackerman Sommer souhaite que ses étudiantes publient des articles dans des publications savantes, mais aussi créent des podcasts et des posts Instagram.

Elle a noté que les salles d’étude juives traditionnelles sont dépourvues d’œuvres de femmes.
« Cela aurait pu être le cas dans n’importe quelle bibliothèque il y a un siècle ou deux siècles, la plupart des livres étaient écrits par des hommes, mais la société laïque a depuis rattrapé son retard mais les femmes juives orthodoxes sont encore laissées pour compte », a-t-elle déclaré.

Mais cela pourrait changer.

« Le premier Kol-Elles était censé compter 10 de nos amies mais finalement c'est devenu un mouvement », a déclaré Tali Trèves-Fitoussi.

Vous cherchez à communiquer efficacement sur vos services ?
Communiquez sur Alliancefr.com, le premier magazine juif sur le net 
Plus qu’un magazine, Alliance est une plateforme à destination de la communauté juive francophone concernée par Israël et le monde juif
Son ADN  : offrir  une information dans tous les domaines sur Israël 
contactez-nouspour découvrir la formule de communication qui vous convient.
tel : 01 70 00 75 75

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi