Un combattant du Jihad islamique tué par l'aviation israélienne

Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest

Un combattant du Jihad islamique a été tué et cinq autres blessés dans la nuit de mardi à mercredi lors de deux raids aériens israéliens sur la bande de Gaza, a indiqué ce groupe radical palestinien dans un communiqué.

Ces raids ont touché une zone située à l'est du quartier de Zeitoun, à la périphérie de la ville de Gaza, dans le nord du territoire palestinien, tuant Ismaïl Al-Areer, 22 ans, membre des Brigades Al-Qods, le bras armé du Jihad islamique, et blessant cinq autres brigadistes, selon le communiqué.

Dans un communiqué, l'armée israélienne a indiqué avoir visé deux équipes terroristes qui s'apprêtaient à lancer des roquettes contre des soldats israéliens à partir de deux sites différents dans le nord de la bande de Gaza.

Les cibles ont été touchées, ce qui a empêché les tirs de roquettes, a affirmé le communiqué militaire.

Une fragile trêve entre les groupes armés palestiniens de Gaza et Israël est observée depuis le dernier cycle de violences fin octobre, qui avait fait 13 morts, 12 Palestiniens et un Israélien. Elle a été conclue après une médiation de l'Egypte.

La dernière opération de l'armée de l'air israélienne contre Gaza --enclave contrôlée par le mouvement islamiste Hamas-- remonte au 27 novembre lorsque deux raids avaient été menés à la suite de tirs de roquettes, sans faire de victime.

La plupart des récents tirs de roquettes de Gaza contre le territoire israélien ont été revendiqués par le Jihad islamique, qui prône la poursuite de la lutte armée.

Le mois dernier, le chef d'état-major israélien, le général Benny Gantz, a averti qu'Israël pourrait mener une action agressive contre la bande de Gaza pour faire cesser les tirs de roquettes contre Israël.

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi