Israël: la fête à Tel Aviv en l'honneur de l'investiture du nouveau gouvernement

Actualités, Alyah Story, Antisémitisme/Racisme, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
a fête à Tel Aviv en l'honneur de l'investiture du nouveau gouvernement

Avec l'investiture du nouveau gouvernement, les festivités ont eu lieu sur la place Rabin hier soir.
 La fameuse piscine n'a pas pu être investie quant à elle  car il n'y avait  pas d'eau, en remplacement un canon à mousse a été apporté.

L'hôtel de ville de Tel Aviv était illuminé par le drapeau israélien.
Achinam Nini est apparue et a appelé Netanyahu "Aman" dans une conversation avec Ynet, elle a précisé : "Je ne m'excuserai pas"

Des milliers de personnes sont arrivées hier soir (dimanche) sur la place Rabin à Tel Aviv pour célébrer l'investiture du nouveau gouvernement dirigé par Naftali Bennett et le remplacement du Premier ministre sortant Benjamin Netanyahu, ont ouvert du champagne et des confettis et ont fait signe de la main des dizaines de drapeaux sur la place. 

Une scène a été installée sur la place avec un orchestre.

L'eau de la fontaine devant l'hôtel de ville a été vidée en raison des travaux de tramway sur la rue Ibn Gvirol, et en remplacement les organisateurs ont apporté un canon à mousse et à confettis.

Avec la prestation de serment du 36e gouvernement, des centaines de personnes ont également manifesté leur soutien devant la Knesset.

Après les représentations et la célébration sur la place, des dizaines  de milliers de personnes ont continué jusqu'à la place Dizengoff.

Dans le cadre des célébrations, la chanteuse Achinam Nini s'est produite sur la place Rabin.

Elle a accompagné la manifestation contre le Premier ministre au cours de l'année écoulée et est montée sur scène .

Nini a chanté une chanson de protestation dans laquelle elle a appelé le Premier ministre "Aman". Dans une conversation avec Ynet, elle a précisé qu'elle ne s'excusait pas : « Je n'ai aucune raison de m'excuser. C'était très émouvant de se produire sur la place Rabin. Je suis heureuse, le nouveau gouvernement n'est pas mon rêve mais sa fondation est un certificat  d'honneur pour le pays et tous les dirigeants. " Le bien d'Israël avant leur bien personnel. "

Elle a déclaré : « Ils n'ont pas succombé aux terribles intimidations et incitations à leur encontre par Netanyahu. Je considère l'héritage de Netanyahu comme destructeur et terrible pour le monde. Il a causé de terribles dommages à l'État d'Israël."

Alon Abrami, qui a participé activement aux manifestations contre le Premier ministre Netanyahu et est venu place Rabin pour se réjouir de la formation du nouveau gouvernement, a déclaré à Ynet : « Tout d'abord, nous pouvons parler de la complexité de la situation. Une génération qui a grandi ici sans comprendre ce qu'est la démocratie." Il a évoqué la composition du gouvernement : "C'est un changement de politique, d'une union entre des partis qui ne s'attendaient pas à aller ensemble - c'est une révolution".

Nurit Gil, également active dans les manifestations contre Netanyahu et dans les marches à Tel Aviv, a déclaré qu'au cours de l'année dernière, elle pensait que cela se produirait.  Elle a déclaré: "Nous faisons partie de l'histoire. On dit que de nombreuses opinions différentes dans un gouvernement qui survient après une crise aussi majeure peuvent en fait conduire à un gouvernement fort qui apportera des changements et une amélioration de la vie des citoyens du pays.C'est un jour férié."

Amber Field est également venu faire la fête sur la place. "Je suis très heureuse de ce gouvernement qui a été formé, c'est un gouvernement qui va avoir du mal mais c'est mieux qu'il ne l'était", a-t-elle déclaré. Sadeh a ajouté: "C'est arrivé et c'est fou. Si vous m'aviez dit il y a un an que Bennett serait Premier ministre, j'aurais pleuré de rage mais là c'est différent."

Alors que beaucoup ne se souviennent pas de la dernière fois qu'un homme non-Netanyahu a dirigé le gouvernement, certains ne connaissent tout simplement aucune autre réalité.

Lior Lubarski, président de la Jeunesse travailliste, a déclaré : « L'ère de Netanyahu est révolue, notre génération, la jeunesse n'a connu aucun autre gouvernement. »

Il a noté : L'ère Netanyahu est terminée ! L'État d'Israël est un État démocratique, une fois la gauche au pouvoir et une autre fois la droite, comme dans un État démocratique réformé. »

Les manifestants ont également envoyé un message conciliant au public ultra-orthodoxe.

Une pancarte accrochée sur le parking de la place disait en yiddish et en hébreu : "Nos frères ultra-orthodoxes, nous vous voulons avec nous."

Le maire de Tel-Aviv a tweeté une photo de la mairie prise lors des célébrations et a écrit :

"Une époque est révolue - et c'est bien comme ça." « Israël fait un pas vers la formation d'un gouvernement d'unité qui reflète la volonté de la majorité et la fin du régime raté et corrompu de Netanyahu »,

"C'est le produit d'une protestation obstinée et déterminée qui a renversé le gouvernement et propulsé le changement historique. Le temps est venu pour l'unité parmi le peuple, pour un gouvernement qui travaillera pour nous, citoyens, réparera les divisions et mettra fin aux  bouleversements, à la séparation et au règne de l'ère Netanyahu."

Comme mentionné, lors des discours de Bennett et de Netanyahu, un petit nombre d'environ 20 partisans de droite ont manifesté devant la Knesset hier après-midi. Ils ont qualifié Bennett de « traître » et d'« escroc » parce qu'il a collaboré avec le parti antisioniste RAAM et a formé un gouvernement avec des partis de gauche.

« Bennett nous avons honte de vous », s'écrièrent les personnes présentes. "Nous vous souhaitons ce qui est arrivé à à Korach et à son comité, que la terre ouvre sa bouche et vous avale tous , vous le  gouvernement traître. Vous allez avec les Arabes. Vous avez dit aux familles endeuillées de ne pas aller avec les partisans du terrorisme. Vous êtes le mal corrompu ."

Des dizaines de partisans du nouveau gouvernement ont protesté contre eux.

Sélection de Claudine Douillet pour Alliance magazine juif
Premier Magazine juif sur le net

actualité juive
Actualité juive

Vous cherchez à communiquer efficacement sur vos services ?
Communiquez sur Alliancefr.com, le premier magazine juif sur le net 
Plus qu’un magazine, Alliance est une plateforme à destination de la communauté juive francophone concernée par Israël et le monde juif  
Son ADN  : offrir  une information dans tous les domaines sur Israël 
contactez-nous pour découvrir la formule de communication qui vous convient.
tel : 01 70 00 75 75

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi