Israël devient le premier pays à pouvoir limiter le pouvoir de Facebook -vidéo-

Actualités, Alyah Story, Antisémitisme/Racisme, High-Tech, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Stop à la haine pour le profit : liste des entreprises qui boycottent Facebook

Israël vs Facebook : la nouvelle initiative du ministère des Communications d'Israël contre les géants de la technologie

Le ministère des Communications d'Israël travaille actuellement sur une action de grande envergure contre Facebook et autres, dans laquelle une équipe d'experts examinera si Facebook est  légalement responsable des publications qui y sont publiées.

Une telle décision aura de lourdes implications pour les entreprises géantes du monde entier.

Parmi les membres de l'équipe : celui qui a défini les réseaux sociaux comme « l'injection de poison dans la conscience », l'auteur Micha Goodman qui n'a publié un livre sur le sujet que récemment, le Pr Karin Nahon et d'autres.

Le ministre des Communications, Yoaz Handel , s'apprête à annoncer la constitution d'une équipe d'experts qui examinera une série de mesures drastiques contre les réseaux.

Entre autres, l'équipe sera autorisée à examiner la possibilité d'exiger que Facebook soit transparent quant à sa politique de censure et de blocage.
Aujourd'hui, si quelqu'un est bloqué, il n'a aucun moyen de savoir pourquoi ni qui contacter.

Israël deviendra-t-il l'un des premiers pays au monde à l'avant-garde pour limiter le pouvoir des géants de la technologie ?

Pour la première fois en Israël - et assez inhabituellement dans le monde entier également, des mesures sont prises pour imposer des taxes très importantes aux géants de la technologie, dont Google - mais la principale victime sera Facebook.

L'autre chose est d'imposer également une responsabilité légale à la plate-forme - et c'est déjà une véritable révolution  : si quelqu'un a calomnié ou incité dans un journal quelconque vous pouvez légalement poursuivre le journal. Mais Facebook ou Instagram ne peuvent pas être poursuivis. L'équipe étudiera également cette option. Les conclusions seront remises dans un délai de trois mois.

Il s'agit d'un développement au potentiel très important, en partie dû au fait que cette question est actuellement discutée dans de nombreux pays à travers le monde.

Le mandat très large confié à cette équipe et sa composition vise probablement à amener également des représentants de Facebook à la table des négociations, par volonté de dire : soit vous offrez  plus de transparence et plus de responsabilité de votre propre initiative - soit nous avançons sans vous.

Mots clés : magazine juif, actualité juive,  facebook, google, GAFA, liberté d'expression, antisemitisme, haine raciale, diffamation

Vous cherchez à communiquer efficacement sur vos services ?
Communiquez sur Alliancefr.com, le premier magazine juif sur le net 
Plus qu’un magazine, Alliance est une plateforme à destination de la communauté juive francophone concernée par Israël et le monde juif
Son ADN  : offrir  une information dans tous les domaines sur Israël 
Contactez-nouspour découvrir la formule de communication qui vous convient.
tel : 01 70 00 75 75 

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi