Film : Hallelujah les mots de Léonard Cohen -vidéo-

Actualités, Artistes, Coup de coeur, Culture, International, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Film : Hallelujah les mots de Léonard Cohen -vidéo-

Il a créé une des chansons les plus mythiques de l’histoire.
À la fin des années 60, Leonard Cohen signe, comme Bob Dylan, chez Columbia, et devient une légende.

Mais sa carrière prendra un tournant inattendu. Découvrez l’histoire qui l’amènera à se reconstruire et à s’affirmer comme l’un des artistes les plus iconiques de notre époque. Une inoubliable balade à travers la chanson qui a marqué nos vies.

Le grand public connaît « Hallelujah », « Suzanne » et quelques autres chansons.
Mais l’œuvre de Leonard Cohen est bien plus vaste et variée. Poète, romancier, chanteur, mystique, homme à femmes, juif, bouddhiste, Canadien, citoyen du monde... qui était exactement cet artiste qui nous a quitté en novembre 2016 ?.
Ce film, en filigrane, tente de percer son mystère.
Petit fils d'un rabbin, à qui il est très attaché, à qui il doit certainement, sa quête de sens à travers son oeuvre, ainsi que le sens et le poids des mots.
Il parle de  Kabbale et également des prières de Kippour, ses mélodies s'entendent comme une plainte lointaine et lancinante,  un cantique en l'honneur d'un Dieu qu'il ne cessera de questionner jusqu'au jour où il parviendra à saisir l'essentiel : le plus important ne sont pas les réponses mais les questions.

Cette âme juive, a dû s'exprimer à travers son art et son scepticisme légendaire.
À noter son remarquable attitude, lorsqu'il perd tout, volé jusqu'au dernier centime par son agent. Pas de cri, pas de colère, l'acceptance comme un oui au divin.

Il lui aura fallu 7 ans pour écrire cette chanson, plus de 180 couplets ont été écrit, pour n'en garder que 5 et 40 ans pour qu'elle devienne à son tour un mythe. 40 ans l'âge autorisé pour étudier la Kabbale. Alors pourquoi cette chanson est devenue un hymne universel?

Les paroles ont souvent été modifiées selon les interprètes sans en changer sa puissance.

Le sens des paroles reste encore un mystère, peut-être une complainte adressée à Dieu pour un amour brisé, ou l'illusion de la vie sur terre ?  Dieu seul le sait.

Vous découvrirez les différents couplets qu'il a écrit , la souffrance et le chemin tortueux qu'il a dû emprunter pour qu'elle vienne enfin au monde.

L'humilité de l'artiste fait partie de cette recherche, une quête mystique qui loin de le quitter se renforcera tout au long de sa carrière.

Son message, sa philosophie de vie en font un troubadour de la Parole, du verbe.
Comme il dit ,"dans le judaïsme le verbe est créateur. "
Peu importe le temps et le rejet de son propre label pour cette chanson, il a emprunté un chemin initiatique, peut-être, à son insu pour donner naissance.

A travers les témoignages de ses proches, de ses collaborateurs et d'autres artistes vous pourrez appréhender la personnalité exceptionnelle de l'homme qui est indissociable de celle de l'artiste. Il remontera sur scène à l'âge de 75 ans, vous découvrirez aussi pourquoi.
(J'ai eu la chance de le voir sur scène en 2009 à Paris .)

Mais la plus émouvante représentation est celle qui a eue lieu à Tel-Aviv
Léonard Cohen s'adresse au public israélien et fait la bénédiction des Cohen en tendant ses mains vers son public si réceptif.

Un film remarquable qui a su respecter la pudeur de l'artiste, tout en dévoilant son lien authentique à sa culture à sa religion qu'il a toujours su, transmettre de façon subtile, à travers ses chansons.
Toute l'oeuvre de Léonard Cohen pourrait se résumer à un Allelujah meurtri ou flamboyant.

Une captivante histoire sur la vie et la carrière d’un des artistes les plus mémorables de notre époque!  LE 19 OCTOBRE AU CINÉMA 

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi