Entretien, sans langue de bois de Marc Lumbroso : Itinéraire d'un Juif français ordinaire

Actualités, Alyah Story, Antisémitisme/Racisme, Coup de coeur, Culture, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Entretien, sans langue de bois, de Marc Lumbroso : Itinéraire d'un Juif français ordinaire

Interview Alliance : Itinéraire d’un Juif Français

Marc Lumbroso auteur du livre "itinéraire d'un Juif français ordinaire" a bien voulu répondre à toutes nos questions, sans langue de bois, sur son identité "être juif et Français" aujourd'hui en France.
Communiqué de presse pour un Itinéraire d’un Juif français ordinaire-2-

Son avis, sans détour, sur la  politique ambigüe de la France vis à vis d'Israël, mais,
également de la menace musulmane qui plane sur la France, de la laïcité face au repli identitaire.
Une opinion forte, qui fera date et qui sera, sans aucun doute, rejointe par d'autres citoyens français.

Claudine Douillet : au vue des événements avez-vous plus de craintes pour la France ou pour Israël ? Et pourquoi ?

Marc Lumbroso : La France est un vieux pays enraciné dans son histoire, son identité, et tout son patrimoine culturel. Certes, aujourd’hui elle est menacée par une population musulmane importante, dont une part indéfinissable refuse de s’intégrer et combat l’ensemble de nos pratiques et surtout notre laïcité.

D’autre part, elle est menacée par des ennemis de l’extérieur, Turquie, Qatar, Arabie Saoudite qui entendent ré instaurer l’influence de l’Islam en Europe, afin de convertir les infidèles.
Nous sommes clairement dans une guerre de civilisation.

Ceci étant, la puissante Europe viendra à bout de cet avatar, mais au prix du sacrifice d’une part de son système démocratique, de l’abandon de ses valeurs humanistes, et de l’émergence de formes de nationalisme dont nous connaissons les dangers et les perversités.

Au total l’Islam risque de dénaturer cette France terre de tolérance et des droits de l’homme.

Pour Israël, pays qui est en permanence entre embellies et tourmentes, mes inquiétudes, sont d’une autre nature et mes craintes sur d’autres registres.

La reconquête de Canaan est en cours, nous gagnons batailles sur batailles, mais nous n’avons pas encore gagné la guerre.

Le chemin parcouru en 73 ans est gigantesque, mais nos ennemis irréductibles affûtent leurs armes en permanence, et Israël est le seul pays au monde que le monde musulmans rêve de rayer de la carte vu qu’il occupe « une terre musulmane »

La géopolitique y est d’une complexité sans nom et ce pays a du mal à réellement être une nation à part entière et actuellement c’est plutôt le « juif des nations ».

S’ajoute à cela un système social et institutionnel plutôt chaotique et qui encourage nos ennemis. Pour toute ces raisons le juif anxieux que je suis, tremble mais espère et croit dans ce pays de tous les miracles !!

Claudine Douillet : Vous dénoncez les menaces qui pèsent sur la France. Pensez-vous qu’il soit trop tard ? Si c’est le cas, que préconisez-vous ?

La présence en France de plusieurs millions de musulmans, hostiles à toute forme d’intégration, culturelle, linguistique et nationale et ennemis naturels de la laïcité, modifie en profondeur le tissus Français, et forcément va le dénaturer de façon durable.
Comment nos dirigeants présents et futurs traiteront ce difficile défi à nos valeurs fondamentales, et à notre civilisation ?

Personnellement, je pense que cette modification de notre population est irréversible, et plusieurs scénarios sont possibles :
-Faire aimer la France, à une majorité de musulmans, qui vont progressivement s’intégrer à notre culture, tout en gardant leur spécificité, d’où la nécessité de prendre garde aux amalgames.
Dans ce cas le radicalisme s’estompera progressivement.

Pour restaurer la République partout en France, et la sauver, il faudra nécessairement des mesures fortes voire violentes, et instaurer un système juridique, contraignant, et même répressif.

Ce rétropédalage de notre belle démocratie, donnera lieu à des formes de guerre civiles, qui ont déjà commencé, sans que le pouvoir actuel ne veuille l’admettre.

Soit enfin faire semblant de donner des coups de menton, style la loi séparatiste, qui ne résoudra rien, sur le fond et la France sera "libanisée "dans 15 ans.

Quoiqu’il en soit la situation des juifs en France est bien compromise. Nous savons ce qu’il en est de l’antisémitisme actuel, qui s’amplifiera et se banalisera.
Je fais confiance à notre intelligence collective pour réagir à cette situation, l’histoire est déjà en marche !!

Claudine Douillet : vous avez servi la France…..Est-ce un message pour les générations en manque de repères ?

Marc Lumbroso : J’ai toujours été fier d’être Français. J’aime la France pour son histoire, sa géographie, sa culture, ses valeurs Républicaines, et sa laïcité qui fut pour nous Juifs de France notre bouclier et notre rempart.

Cette France, je l’ai naturellement servie, soutenue et défendue, comme tout citoyen.
C’est là, que je défend ma liberté et celle de ma famille, et par tous les moyens ; je la sens actuellement menacée, par des obscurantismes venus d’ailleurs, mais ça n’est pas la première fois !

Mais loin de moi, la prétention de délivrer un quelconque message à qui que ce soit !
J’évoque une expérience, une vision, une philosophie de l’existence en sachant parfaitement que vu mon audience, peu de gens me liront et l’idée de laisser un microsillon, me convient parfaitement.

Claudine Douillet : Comment expliquez-vous que d’un côté la France ne se range pas du côté des juifs et d’Israël et d’un autre coté consulte régulièrement Israël dans différents domaines. ?

Marc Lumbroso :  Depuis le General De Gaulle, et sous l’impulsion de Couve de Murville et du Quai d’Orsay, la France a définitivement choisi d’avoir une politique étrangère pro-Arabe. Rien n’a changé depuis bien au contraire plus que jamais le Quai d’Orsay est farouchement anti Israélien, tel un Etat dans l’Etat, mène le jeu au moyen Orient.

Nous connaissons toutes les ambiguïtés de la France vis-à-vis des juifs et d’Israël qui feint de maintenir un « juste » équilibre !

D’une manière générale l’Etat Français protège et aime ses juifs, nous verrons jusqu’à quel point  mais aucun chef d’Etat n’a compris, qu’on ne pouvait aimer ses Juifs, et voter systématiquement contre Israël à l'ONU, et en toute occasion, manifester son hostilité à Israël.
La France est actuellement notre pire ennemie en Europe ! Pour plaire à qui et dans quel intérêt ?
À sa forte minorité musulmane en France ? Aux pays pétroliers ? Nous n’avons pas le temps ici de développer.
Parallèlement la France plaide pour l’intégrité d’Israël et entretien avec ce pays de bonnes relations scientifiques, culturelles, commerciales et surtout au niveau de la politique sécuritaire.

Enfin la France plaide inlassablement pour l’existence de deux états, sans rien comprendre à la réalité locale, et au fait que les arabes eux-mêmes n’en veulent pas.

La France n’est ni l’ami, ni l’ennemi d’Israël, en réalité c’est la pire des faux amis, sur qui il ne faudra jamais compter en cas de difficulté.

Claudine Douillet: Qu'avez-vous à dire sur la politique du président Macron et qu'elle est sa vision sur la laïcité ?

Marc Lumbroso :  Macron, qui se dit pragmatique, n’est pas un laïque convaincu. C’est un multi culturaliste à l’anglo-saxonne, il n’est pas à l’origine disposé à défendre la loi de 1905, qu’il considère comme non adaptée à la situation actuelle en France.

A ce titre, dès son élection il a reconduit Jean louis Bianco à l’observatoire de la laïcité.
Pour y avoir travaillé avec Claude Goasguen, j’ai pu mesurer à quel point Jean-Louis Bianco plaidait pour une adaptation de la loi de 1905, non adaptée à la présence de plusieurs millions de musulmans en France.

Telle était la vision de Macron qui affirme que la culture Française n’existe pas, et qui plaide en Algérie pour une repentance de la France.
Autrement dit, la France doit s’adapter à l’Islam, et non l’inverse.

Conscient que sa position est très impopulaire, il a profondément modifié son discours, plaide , au vue de la réalité, pour une laïcité renforcée, à démis en Avril 2021 Jean-Louis Bianco de ses fonctions, et aujourd’hui, plus « laïque que Macron tu meurs » ceci pour couper l’herbe sous les pieds à Marine Le Pen en vue des prochaines élections !!

Claudine Douillet : Est-il possible d’envisager la loi séparatiste en France ? Si non quelles solutions ?

Marc Lumbroso : La loi relative au séparatisme comporte incontestablement, des aspects positifs : rappels des strictes principes Républicains, auxquels tout le monde est soumis, sans exception, rappel de la liberté de culte placée sous contrôle des discours des Imams, obligation de la fréquentation scolaire jusqu’à 16 ans et interdiction du port du voile pour les accompagnatrices scolaire.

La question est de savoir quel dispositif sera mis en place, pour l’application de cette loi. Comment rétablir la République dans les cités Islamisées, comment contrôler les réseaux sociaux porteurs de haine et de guerre civile.
Je pense que cette loi est une manœuvre électorale, qui sera impossible à imposer à ceux pour qui la loi coranique transcende les lois de la République.

Sans contrainte, sans répression, sans sanctions dissuasives, rien ne se passera, la France perdra de nouveaux territoires, le multiculturalisme s’imposera de lui-même , autrement dit la culture Française partira dans un shaker culturel et progressivement la France comme je l’ai déjà dit se "libanisera".

Claudine Douillet : Que pensez-vous du nouveau gouvernement en Israël ?

Marc Lumbroso :  Dès l’instant où il s’agit de politique israélienne, j’y vais sur la pointe des pieds !
Je suis un citoyen israélien et non résident, je n’y vis pas, et j’ai beaucoup de mal à comprendre le système parlementaire, qui est toujours et partout générateur de divisions et de chaos . En France nous avons l’exemple de la 4ème République !

Israël vit une situation particulière, de dangers permanents, et qui justifie des options politiques de circonstances. Bien qu’allié aux Orthodoxes, j’ai soutenu Netanyahou qui a su donner à son pays une autre dimension et une autre image.

Le principe de son remplacement s’imposait, mais il n’a pas préparé sa succession et s’est accroché à son siège, dommage pour lui qu’il ne se soit pas retiré plus dignement !!

Le rassemblement hétéroclite, anti-Netanyahou ne me semble pas raisonnable, mettre dans une même marmite un religieux nationaliste, centristes, communistes, socialistes et parti Islamiste, tout cela pour 61 sièges fragiles !

A présent les jeux sont fait. J’espère que ce gouvernement de transition, permettra l’émergence d’un nouveau leader, dans un moment délicat de l’histoire d'Israël, qui saura traiter une bonne fois pour toute l’inextricable problème Iranien et Palestinien, et qui saura s’imposer au plan international.

La tâche sera rude et j’espère une réforme du système électoral à la fois démocratique et stabilisateur, à l’heure actuelle Israël est discrédité, en raison de son hyper démocratie génératrice de chaos !

Claudine Douillet : Peut-on envisager Israël sans la promesse divine faite à Avraham ? Quel serait sinon le sens du retour à Sion donc du Sionisme ?

Marc Lumbroso  : Quelle question difficile ! j’essayerai d’être le plus clair possible pour trouver les mots pour exprimer une pensée à la fois contradictoire et intuitive, un peu comme la foi.
Tout d’abord un agnostique n’est pas athée. Tout ce qui découle de la métaphysique, de Dieu et du surnaturel, n’étant pas accessible à l’entendement humain, je considère que toute spéculation sur ces sujets est vaine, n’ayant pas de certitudes, j’ai des doutes, et par conséquent je vis ma vie terrestre, en faisant confiance à mon créateur et sur la base de la notion de bien et de mal que je porte en moi comme un atavisme.

Ma conviction est que le créateur n’intervient jamais directement sur la terre, ce qui pour moi est du pur anthropomorphisme, il ne parle pas aux hommes.

N’intervient pas dans leur quotidien et ne façonne en aucun cas l’histoire, tout cela est une affaire strictement humaine, sans doute inspirée, et certains le sont plus que d’autres comme Avraham, Moïse, les prophètes, et les grands mystiques, les grands penseurs, qui sont plus que d’autres imprégnés du souffle divin.

Pour moi, toute la pensée Juive est création humaine, et les hommes ont éprouvé le besoin de l’attribuer à Dieu et de créer avec lui une relation spécifique, alors qu’il n’est qu’esprit.

Ceci étant je fais mien, tous les fondements du Judaïsme depuis l’Alliance Abrahamique, la sortie d’Egypte, la traversée du désert, sous la conduite de Moïse qui est le père des 10 commandements, toute sa pensée orale source de la thora, et je fais mienne toute l’histoire et la saga et l’errance du peuple Juif qui a eu le tort de tout comprendre avant les autres !
Le premier qui dit la vérité doit être exécuté.

Voilà très rapidement le fond de ma pensée.

Pour moi tous les mythes sont des symboles très forts, que j’ai transmis.et tout cela fait de moi un juif assumé et sioniste, mais conscient de ses limites, sans doute que ma pensée manque de profondeur, mais excusez-moi du peu c’est la mienne.

Marc Lumbroso : Itinéraire d'un Juif français ordinaire lire l'article sur cet ouvrage 
pour commander le livre sur Amazon cliquez-ici

Communiqué de presse pour un Itinéraire d’un Juif français ordinaire-2-

Propos recueillis par Claudine Douillet pour Alliance Magazine.
Magazine Juif

Pour toute demande d'interview avec l'auteur Marc Lumbroso veuillez me contacter
au 01 70 00 75 75

Vous cherchez à communiquer efficacement sur vos services ?
Communiquez sur Alliancefr.com, le premier magazine juif sur le net 
Plus qu’un magazine, Alliance est une plateforme à destination de la communauté juive francophone concernée par Israël et le monde juif  
Son ADN  : offrir  une information dans tous les domaines sur Israël 
contactez-nous pour découvrir la formule de communication qui vous convient.
tel : 01 70 00 75 75

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi