Comment la lutte permet aux Israéliens de réussir 

Actualités, Alyah Story, Antisémitisme/Racisme, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Comment la lutte permet aux Israéliens de réussir 

Comment la lutte permet aux Israéliens de réussir

Lorsque le charbon subit une pression intense pour extraire un diamant, on craint toujours que le charbon ne se brise. Mais sans pression, rien de substantiel ne peut être construit.

Les gens me demandent souvent comment construire un écosystème technologique ?

Ils veulent savoir comment nous construisons la prochaine Silicon Valley et quels sont les ingrédients dont une région a besoin pour le faire. Ils sont particulièrement intéressés par la façon dont ils peuvent imiter Israël dans son développement en tant que startup nation.

Mais je ne souhaite pas que d'autres pays  et d'autres personnes traversent la lutte que nous endurons en Israël.

Est-ce qu'Israël aurait pu construire autant d'entreprises en phase de croissance et de licornes sans le fait que tout est un combat et une lutte quotidienne ? Je ne le  pense pas. Ce qui peut sembler être un obstacle peut en réalité nous aider à grandir et à prospérer contre vents et marées.

Cela vaut la peine d'explorer non seulement les traits et les idées derrière les entrepreneurs qui réussissent, mais aussi comment la lutte nous permet de nous construire, de nous réaliser et de réaliser des choses difficiles.

Voici quelques réflexions sur la façon dont le conflit actuel, et ceux qui l'ont précédé, façonnent les entrepreneurs de ce pays.

Rêver en grand

Ce n'est un secret pour personne que travailler avec des Israéliens peut être difficile, mais cette agressivité et cette motivation font des Israéliens ce que nous sommes. Cette ténacité, cet état d'esprit que nous pouvons faire malgré les probabilités, a façonné Israël.

Les Israéliens comprennent qu'ils doivent rêver grand et qu'Israël est toujours le marché test.

Nous le voyons surtout aujourd'hui dans la façon dont les fondateurs collectent des sommes record de capital-risque et dans les nombreuses multinationales ayant des bureaux dans la Startup Nation.

Rêver de ce qui est possible pour contester la logique « évidente » ou le « bon sens » a parfois été le seul moyen d'y parvenir. Si les créateurs du Dôme de fer avaient cru et intériorisé l'idée qu'on ne pouvait pas arrêter les fusées dans les airs, nous aurions tous été dans une pire situation ces derniers jours difficiles.

La pensée globale qui se produit souvent en Israël est parallèle à la pensée globale typique de la Silicon Valley.

Nous sommes constamment insatisfaits et remettons en question le statu quo.

La pensée contraire était enracinée chez les fondateurs du pays, tels que David Ben Gourion, et chez les dirigeants modernes tels que Shimon Peres. Ils ont eu l'audace de rêver grand.

Les dirigeants du pays ont compris qu'il n'y avait pas d'autre choix, qu'ils ne pouvaient pas échouer. Ain brera (il n'y a pas le choix) n'était pas seulement un cri de ralliement, mais un rappel des menaces existentielles pressantes auxquelles ils étaient confrontés et auxquels nous sommes toujours confrontés.

Lorsqu'il y avait tant d'enjeux, les dirigeants du pays ont dû faire appel à leur force intérieure et à leur ingéniosité pour relever les défis, et nous voyons cette éthique chez les entrepreneurs de haut vol d'aujourd'hui.

Le don de la lutte

Quand j'étais un jeune soldat dans la brigade Golani de Tsahal il y a des années, traversant ce défi mental et physique épuisant, j'ai réalisé que c'était un cadeau. J'ai réalisé que passer par mon service militaire me préparerait mentalement aux défis qui m'attendaient.

Souvent, nous devons traverser l'enfer pour aller au paradis, mais ce qui est nécessaire, c'est la perspective. Vous ne pouvez pas avoir les deux; vous devez passer par la lutte pour grandir et vous développer et devenir la meilleure version de vous-même. Il en va de même pour une entreprise et pour un pays.

Sans les défis sécuritaires et les menaces sur la vie de ses citoyens, Israël n'aurait pas pu devenir la superpuissance technologique qu'il est devenu en contrant ces menaces. Ce n'est pas malgré ces défis qu'Israël est la Startup Nation, c'est à grâce à eux.

Bien que je ne souhaite cela à aucune personne ni à aucun État, nous pouvons interpréter les défis que le monde nous lance d'une manière qui nous aide à devenir de meilleures versions de nous-mêmes ou nous pouvons être pire en rejetant le blâme et en étant des victimes perpétuelles.

Cela implique de poser les bonnes questions et de réfléchir à la façon dont nous pouvons grandir et apprendre d'une situation de sécurité difficile.

La mythique débrouillardise intérieure

L'histoire d'Israël est l'histoire d'une startup atteignant presque sa disparition pour finir par gagner.

Le pays est rapidement revenu de près de défaites et a appris de ses erreurs, mais de nombreuses vies ont été perdues, à l'image d'une startup où les premières erreurs peuvent vous tuer.

L'idée de l'outsider ( David le berger face à Goliath ) fait toujours partie de l'ADN du pays. Malgré la façon dont le pays est dépeint, nous sommes toujours dans une position d'outsider, même si vous ne le croyez peut-être pas en voyant la haine écrasante sur les réseaux sociaux dirigée contre Israël.

Regarder la crise actuelle se dérouler sur les réseaux sociaux a été particulièrement difficile pour les membres de la communauté technologique, dont beaucoup ne sont pas toujours d'accord avec les politiques du gouvernement. Mais voir le monde des médias sociaux se retourner contre Israël en un clin d'œil a été difficile.

C'est là que la résilience joue un rôle. C'est savoir que vous pouvez surmonter ce défi et être dans un meilleur endroit grâce à cela.

Jonathan 'Yoni' Frenkel dirige les partenariats chez Atento Capital, basé à Tulsa .

Il dirige les efforts visant à aider les entreprises américaines et israéliennes à embaucher des travailleurs à distance hautement qualifiés à Tulsa.

Source : Israelc21.org

Sélection Claudine Douillet pour Alliance Magazine

Vous cherchez à communiquer efficacement sur vos services ?
Communiquez sur Alliancefr.com, le premier magazine juif sur le net 
Plus qu’un magazine, Alliance est une plateforme à destination de la communauté juive francophone concernée par Israël et le monde juif  
Son ADN  : offrir  une information dans tous les domaines sur Israël 
Contactez-nous pour découvrir la formule de communication qui vous convient.
tel : 01 70 00 75 75

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi