Affaire Sarah Halimi : le cannabis n'a pas altéré le discernement de Traoré il l'a sublimé

Actualités, Alyah Story, Antisémitisme/Racisme, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
MELMAN Charles, affaire Sarah Halimi

Lacan avec Sarah Halimi

Le psychiatre Charles Melman, l’un des meilleurs cliniciens français, auteur de nombreux ouvrages de référence, qui a formé des générations de psy, bras droit du psychanalyste Jacques Lacan, estime qu’il n’y a pas de bouffées délirantes aigües dans le dossier Sarah Halimi.

Dans un édito publié sur le site de son association il dit que le cannabis n’a pas altéré le discernement de Traoré mais au contraire « il l’a sublimé ». Entendez Traoré était rendu hyper vigilant, sans inhibitions, apte à l’action violente. Zagury aura confondu excès et défaut de discernement.

Ce diagnostic est en ligne avec la réalité du dossier : préparation de l’acte criminel, exécution déterminée, rituel religieux ayant précédé le passage à l’acte, maîtrise de la famille voisine sans violence, agilité dans le franchissement des obstacles (le balcon).

Charles Melman va plus loin en écrivant : « Dans notre cas, par exemple, le meurtrier discernait parfaitement le texte de référence qui pouvait lui indiquer son action, et loin de le rendre confus le cannabis n’a fait que contribuer à lever les inhibitions ordinaires ».

C'est en effet le texte coranique qui lui sert de guide dans l'action.

D’ailleurs j’ajouterai que selon un témoin de la scène de crime, de confession musulmane, qui a livré son témoignage à la police, les sourates du coran qu’il récitait étaient parfaitement identifiables. Je cite le dossier : « Il parlait en arabe, il disait Allah Akbar. Il le répétait plusieurs fois. Il récitait des sourates : La El Fatiha qui est la première et une autre qui est la dernière, Al Ikhlas, qui dit qu’il y en a qu’Un et qu’il est le seul et l’Unique ».

Pour Charles Melman « Il est impressionnant de voir une collectivité s’organiser dans le consensus d’un mensonge partagé».

Lire sur le site de l’Association lacanienne internationale https://www.freud-lacan.com/getpagedocument/29052

Par Nathanaël Majster, Avocat à la cour

Sélection de Claudine Douillet pour Alliance Magazine 

Vous cherchez à communiquer efficacement sur vos services ?
Communiquez sur Alliancefr.com, le premier magazine juif sur le net 
Plus qu’un magazine, Alliance est une plateforme à destination de la communauté juive francophone concernée par Israël et le monde juif
Son ADN  : offrir  une information dans tous les domaines sur Israël 
Contactez-nouspour découvrir la formule de communication qui vous convient.
tel : 01 70 00 75 75

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi