L'Europe a versé 13 millions de dollars à Israël pour les migrants

Actualités, Alyah Story, Antisémitisme/Racisme, Contre la désinformation, International, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
L'Europe a transféré des millions de shekels pour aider les infiltrés à vivre en Israël

Alors que l'Europe est aux prises avec la pire vague d'immigration du continent, un nouveau document révélé par l'organisme Im Tirtzu révèle qu'entre 2012 et 2017, les gouvernements européens ont investi 46 309 024 NIS dans l'assistance aux organisations israéliennes qui aident les infiltrés.

Selon le document en question, les institutions de l'UE ont offert leur aide et fourni 16 874 460 NIS aux organisations. Après elles dans la liste, l’Organisation des Nations Unies, qui a donné 10 171.116 NIS. L'Allemagne est le pays d'Europe qui a offert la plus forte contribution, avec 6 663 828 NIS, suivie par la Norvège avec une concession généreuse de 4 520 249 NIS, la Suède avec 2 219 472 NIS, la Suisse, le Danemark et les Pays-Bas - 2 079 602 NIS (la Suisse avec 1.741.136 NIS à elle seule), l’Angleterre avec 934.803 NIS, les États-Unis avec 634.213 NIS, les Pays-Bas avec 427 145 NIS et la Thaïlande avec 93 000 NIS. En outre, le rapport révèle que depuis 2008, le Keren Hahadacha (New Israel Fonds) a participé au financement des organisations avec une somme cumulative de 12 485 032 dollars.

"Il semble que les pays bénéficiaires et les organisations aient trois objectifs cachés: le premier est une aspiration à naturaliser des milliers d'infiltrés, le second est un changement démographique de la majorité juive et donc une modification du caractère juif et démocratique de l'Etat et le troisième est le désir de marquer Israël comme Etat raciste», ajoute le rapport.

Benjamin Netanyahu en visite dans le sud de Tel Aviv jeudi

Benjamin Netanyahu en visite dans le sud de Tel Aviv jeudi

Le président de Im Tirtzu (une association étudiante dont le but est de défendre et promouvoir les valeurs du sionisme), Matan Peleg, a déclaré après les conclusions du rapport : «Les droits des résidents des quartiers sud de Tel Aviv sont foulés aux pieds à plusieurs reprises par ceux qui se prétendent défenseurs des droits de l'homme».

"Les organismes qui défendent les  infiltrés sont financées par l'ONU, les gouvernements étrangers et le New Israel Fund et font tout leur possible pour naturaliser les infiltrés qui ont repris les quartiers et ont transformé la vie des résidents en un cauchemar continu. Il est triste de voir comment la Haute Cour de justice coopère avec eux au lieu de prendre soin de la sécurité des résidents eux-mêmes ... Il semble que la Haute Cour de justice travaille au service des infiltrés et non au service des citoyens israéliens.

Le gouvernement doit agir pour empêcher l'intervention excessive de la Haute Cour de justice, expulser des dizaines de milliers d'infiltrés illégaux de partout dans le pays sans aucune condition et limiter le pouvoir des organisations qui défendent les infiltrés et veulent détruire l'État d'Israël de l'intérieur ».

Le New Israel Fund a répondu: "Le rapport d'Im Tirtzu répond à la définition d’une « Fake News » (une fausse information). Ce rapport est fondé sur des distorsions et des liens non pertinents d'organisations indépendantes afin de gonfler le soutien apporté aux organisations qui aident les réfugiés et pour servir les campagnes d'incitation du Premier ministre. En tant que peuple juif, nous avons l'obligation morale de protéger les réfugiés de guerre indépendamment de la couleur de leur peau, de leur race ou de leur religion. Nous ne serons jamais en mesure d’accepter que ce qui nous a été infligé tout au long de l'histoire le soit à quelque personne que ce soit".

Source : Israel HaYom

Copyright: Alliance

Cet article ne peut être repris par aucun autre média ni radio, ni presse écrite ni presse numérique sans l'autorisation de la direction.
Dans le cas contraire des poursuites pourront être engagées.

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi