L’élite palestinienne vit dans le luxe et le peuple palestinien dans des bidonvilles

Actualités, Contre la désinformation, International, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
L’élite palestinienne vit dans le luxe et le peuple palestinien dans des bidonvilles

Une militante Israélienne des droits de l'homme, Kay Wilson a récemment publié des photos prises dans les territoires de l'Autorité palestinienne qui mettent en évidence la façon dont l’élite palestinienne vit dans le luxe alors que les Palestiniens ordinaires vivent dans les camps de réfugiés de l'UNRWA et souffrent de la misère.

Sur l'une des photos, la Banque de Palestine est affichée. La photo montre un nouveau bâtiment moderne qui répond aux normes américaines avec des voitures de luxe garées à l'extérieur et un beau palmier qui pousse en face. L'école américaine de la Palestine, selon la documentation fournie par Wilson, est dans un immeuble récent et bien plus agréable que de nombreuses écoles israéliennes.

En outre, le bâtiment Centre de la Paix de Bethléem apparaît dix fois plus beaux que les bureaux de la plupart des organismes à but non lucratif sionistes en Israël.

Une autre image montre une grande villa de trois étages style Méditerranéen, avec un porche et deux balcons. La villa comprend un beau jardin que la plupart des Israéliens rêveraient d'avoir. Sur une autre photo, on peut voir des bijoux en or en vitrine dans l'Autorité palestinienne.

La vente de bijoux en or implique l'existence d'un marché qui est assez riche pour acheter des articles de luxe alors que les enfants sont affamés et pauvres et ne disposent généralement pas d'argent pour des produits de base comme des vêtements et de la nourriture, qui coûtent beaucoup moins que des bijoux en or. Wilson a déclaré ironiquement de la photo de la bijouterie: "Pensez combien de Gazaouis cela nourrirait."

Une autre photo montre le luxueux Hôtel César, où de nombreux journalistes occidentaux séjournent et vivent dans le luxe tout en "accusant Israël d'avoir commis un génocide contre les Palestiniens." L'hôtel ressemble étrangement au luxueux Hôtel Island de Netanya, en Israël, avec un sushi bar et des voitures garés à l'extérieur.

Le hall d'entrée à l'intérieur de l'hôtel sert une cuisine palestinienne délicieuse et de savoureux cocktails, fournissant aux journalistes un environnement sûr et agréable pour écrire sur «le génocide d'Israël commis contre les Palestiniens." La seule chose qui manque est belle vue du littoral de Netanya surplombant la mer Méditerranée.

Cependant, tout le monde dans l'Autorité palestinienne ne vit pas ce style de vie luxueux. Une des photos montre une école de l'UNRWA qui tombe littéralement en ruine.

Une photo des maisons à l'intérieur des camps de réfugiés de l'UNRWA est encore plus horrible que l'état de l'école de l'UNRWA. Les maisons semblent dix fois pires que les bidonvilles les plus horribles des États-Unis.

Une autre photo publiée par Wilson montre deux petits garçons palestiniens vivant dans la misère simplement parce que leurs grands-parents étaient des réfugiés et que personne n'a pris la peine de les installer dans des maisons appropriées:

"Contrairement à leurs homologues à Ramallah, Hébron et Bethléem, ces enfants pauvres sont maintenus dans la misère par la terreur, qui est soutenue par l'UNRWA ».Wilson a également montré que dans les camps de réfugiés sordides, l'AP se sert de la pauvreté de ses habitants afin de les inciter à devenir des terroristes.

Selon Wilson, elle a reçu ces photos de Palestiniens qui sont mécontents de la façon dont leur leadership les a traités, qui ont dilapidé tous les dons provenant d'autres pays pour vivre dans le luxe alors que le palestinien moyen dans l’AP souffre et des étrangers non-israéliens vivent dans la région:

"Ils veulent que les choses soient connues mais ont trop peur de le faire. L'un d'eux m'a dit qu’il manquait d'eau non pas à cause d'Israël, mais à cause de l’AP.

Ils ont des salaires très bas. Ils peuvent avoir un master et gagner 3000 NIS par mois.

C’est inférieur au salaire minimum. Ils montrent des photos de Ramallah pour montrer comment l'AP dilapide l'argent. Il a été arraché au peuple et gaspillé par l'AP. Cette personne en particulier souligne que tandis que les Palestiniens ne sont pas partisans d'Israël, ils ont autant, sinon plus, de ressentiment envers l'Autorité palestinienne qu’à l'égard d'Israël ".

Wilson a raconté que les Palestiniens qui lui ont envoyé cette information ne sont pas les seuls dans le monde arabe qui soient ouverts à avoir une relation avec Israël et critiquent fortement leur propre régime. Une femme saoudienne a également contacté Wilson et lui a envoyé une photo de solidarité avec Israël, soulignant: ".

Il y a beaucoup de gens dans mon pays qui sont pour Israël mais bien sûr, mais ils ont trop peur de notre régime despotique et de le dire publiquement" Selon Kay, «Ils craignent pour leur vie. Elle a dit que mon père me tuerait s’il savait. Je compare tout ceci au mouvement gay, qui vivait dans la peur et la honte.

Lorsque le monde les a soutenu, cela a changé. C’est ce qui se passe avec le monde arabe et si nous apprenons à ces Arabes à voir Israël comme une démocratie et si nous les aidons à se sentir en sécurité, alors nous pourrons avoir notre mot à dire dans le processus de paix.

Nous pouvons permettre à ces personnes de parvenir à une paix durable qui doit être basée sur la vérité. Si elle est basée sur des mensonges, elle s'effondrera. "

Selon Wilson, les photos que ses contacts au sein de l'Autorité palestinienne lui ont données montrent qu'Israël n’est certainement pas un état d'apartheid: "Ma critique est dirigée vers les journalistes occidentaux et autres qui accusent Israël de génocide. Ce n'est pas vrai. Cela doit être contestée et combattu. C’est une honte. C’est un appel au meurtre. Cela ne veut pas dire que la situation soit parfaite, mais ils prêchent de leurs canapés en velours vert et racontent des mensonges sur d'Israël. Ils vont dans des hôtels cinq étoiles de l’AP et parlent de génocide, des hôtels qui ont été construits avec l'argent qui a été gaspillé par l'AP. Les palestiniens qui vivent bien à Ramallah l’ignorent complètement et font des accusations de génocide. C’est scandaleux. "

Pour voir plus de photos cliquez ici

Source : jerusalemonline

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi