La vipère israélienne : son venin ne connaît pas d'antidote à ce jour

Actualités, Alyah Story - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
La vipère israélienne : son venin ne connaît pas d'antidote à ce jour

Israël a fait d’une espèce appelée, en anglais et en latin, la vipère d'Israël son serpent national.
Ce serpent, dont le nom en hébreu est ‘vipère commune’ ou ‘vipère des terres d’Israël’, a été désigné serpent officiel de l’Etat juif,par la Société de protection de la nature et par l’Autorité des parcs suite à un vote en ligne.
C'est un serpent venimeux extrêmement dangereux et agressif. Il n'y a pas encore d'antidote connu contre son venin.

Un professionnel de l’espèce a enlevé un Hemorrhois nummifer – espèce non-venimeuse qui imite la vipère pour se défendre et prédateur de cette dernière – des fissures du mur Occidental de Jérusalem. Le serpent a causé la panique lorsque les fidèles l’ont vu émerger des fentes des pierres anciennes du lieu saint.

Cependant, il y a deux ans un habitant de Bat-Yam a attrapé une de ces vipères avec un piège à colle -et a été poursuivi par les autorités locales.

Un représentant du procureur général a déposé un acte d'accusation contre N., , après qu'il ait saisi l'animal protégé contre la loi puis l'ait gardé chez lui. Son procès devrait commencer dans les prochaines semaines

Le suspect est accusé d'avoir illégalement capturé une vipère sur une promenade à Tel-Aviv.
L'incident s'est produit il y a environ deux ans, lorsque N., a attrapé l'animal protégé après lui avoir tendu un piège. Selon les accusations, l'homme de 57 ans a placé un piège adhésif anti-rongeurs sur le reptile et a attrapé la vipère au bout de quelques instants.

N. a libéré le serpent du piège après y avoir versé de l'huile et de l'eau chaude, et l'a mis dans une boîte en carton à l'aide d'un crochet - une perche spéciale pour soulever les serpents.

A., un passant qui a été témoin de l'incident, a signalé ses agissements à l'Autorité de la nature et des parcs (RTG) et peu de temps après, N. a été localisé et interrogé pour avoir capturé la vipère et l'avoir détenue en violation de la loi.

Vous cherchez à communiquer efficacement sur vos services ?
Communiquez sur Alliancefr.com, le premier magazine juif sur le net 
Plus qu’un magazine, Alliance est une plateforme à destination de la communauté juive francophone concernée par Israël et le monde juif
Son ADN  : offrir  une information dans tous les domaines sur Israël 
contactez-nouspour découvrir la formule de communication qui vous convient.
tel : 01 70 00 75 75

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi