Catastrophe de Miami : le téléphone qui appelle au secours sous les décombres

Actualités, Insolites, International - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest

Catastrophe de l'effondrement d'un immeuble à Miami : le petit-fils d'un couple qui vivait dans l'immeuble partiellement effondré à Miami, dit avoir reçu depuis vendredi plus d'une douzaine d'appels depuis le téléphone fixe de leur appartement, qui était placé juste à côté de leur lit . Les membres de la famille attendent avec impatience et ne savent pas s'il s'agit d'un dysfonctionnement ou d'un signe de vie.

"Nous essayons actuellement de trouver une explication logique à ce qui se passe ici" : un Américain dont les grands-parents font partie des disparus dans la catastrophe de l'immeuble qui s'est effondrée à Miami a récemment déclaré avoir reçu plus d'une douzaine d'appels depuis leur téléphone fixe.

Jake Samuelson a déclaré aux correspondants de WBLG News qu'il avait reçu 16 appels téléphoniques depuis vendredi dernier de l'appartement 302 des tours Champlain - la maison d'Ernie (87 ans) et de Miriam Notkin (81 ans). Il a affirmé avoir répondu à chacun des appels et n'avoir entendu à chaque fois qu'un "bruit blanc".

"Le premier appel est arrivé jeudi soir, quelques heures après la catastrophe", a déclaré Jake. "Nous ne savons pas exactement quoi en penser, car tout ce que nous entendons, ce sont des bruits statiques. Nous sommes depuis assis dans le salon avec toute la famille, complètement abasourdis qu’une telle chose se produise."

Ernie et Miriam Notkin (née Caspi), se sont mariés il y a environ 20 ans après le décès de leurs conjoints respectifs. Le couple a vécu ces dernières années dans les tours Champlain et a été vus principalement lors d'événements de la communauté juive cubaine de Floride, auxquels Miriam a été invitée.

Fortuna Smeckler, originaire de la région où ont grandi les trois filles de Miriam, a déclaré qu'elle était toujours gentille avec elle lorsqu'elles se rencontraient. "Elle et ma mère étaient de bonnes amies", a-t-elle déclaré. "Ma mère est décédée il y a 40 ans et depuis lors, chaque fois qu'elle me voyait, elle disait de grandes choses sur ma mère. À ce stade, après tant de temps passé depuis la catastrophe, je suis très pessimiste. Seul un miracle les sauvera."

La presse a récemment rapporté que le nombre de morts de la catastrophe est passé à cinq, avec plus de 150 personnes toujours portées disparues. Pendant ce temps, les membres de la famille d'Ernie et de Miriam attendent toujours de savoir ce qui leur est arrivé et de trouver une explication aux appels du téléphone qui se trouvait juste à côté de leur lit.

Source : mako.co.il

Sélection de Judith Douillet pour Alliance magazine juif
Premier Magazine juif sur le net

Vous cherchez à communiquer efficacement sur vos services ?
Communiquez sur Alliancefr.com, le premier magazine juif sur le net
Plus qu’un magazine, Alliance est une plateforme à destination de la communauté juive francophone concernée par Israël et le monde juif
Son ADN : offrir une information dans tous les domaines sur Israël
Contactez-nous pour découvrir la formule de communication qui vous convient.

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi