Artiste juif : Mark Seliger ou l'art du portrait

Actualités, Artistes, Culture - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Artiste juif : Mark Seliger ou l'art du portrait

Mark Seliger ou l'art du portrait

Mark Seliger, "A.galerie",4, rue Léonce Reynaud, 75116 Paris, été 2021.

Pour Mark Seliger la photographie en noir et blanc a toujours été une passion. Et ce, dès ses débuts en 1972 dans la chambre noire d’un centre communautaire juif lorsqu'il était âgé de 13 ans. C’est là que tout a commencé même s'il a réussi à percer dans l’éditorial grâce à ses images en couleur.

Mais sans cesse il revient  au noir et blanc pour son impact émotionnel. Pour lui "un simple portrait en noir et blanc peut résumer tous les aspects de la photographie." Elle transporte le regardeur dans un espace-temps et dans un lieu différent afin de créer l’illusion d’une expérience intemporelle. L'artiste cultive une certaine élégance et gravité et une forme de pureté en se concentrant simplement  des hautes lumières, des ombres et des tons moyens.

Seliger reste un des plus grands portraitistes de presse aux côtés d’Annie Leibovitz. En argentique ou en numérique, son travail est direct, créatif,  efficace. Chaque prise devient une narration profonde et mélancolique comme le prouva  son premier livre sur les rescapés de la Shoah  ("When They Came To Take My Father") ou  son livre  intime "Listen". De sa passion pour la musique sortent également une collection de portraits de musiciens réunis dans un superbe livre "The Music Book".

 

Jean-Paul Gavard-Perret

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi