Israël : 11 ans après la manifestation de 2011, retour sur le boulevard Rothschild à Tel-Aviv

Actualités, Alyah Story, Contre la désinformation, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
11 ans après la manifestation de 2011, retour sur le boulevard Rothschild à Tel-Aviv

« Nous voulons sensibiliser le public » : 11 ans après la manifestation de 2011, les tentes sont revenues aujourd'hui (dimanche) sur le boulevard Rothschild à Tel-Aviv, à l'endroit même où la précédente manifestation avait eu lieu.

Lire un article précurseur sur ce phénomène cliquez-ici

Pour le moment, il n'y a que six tentes, et hier un manifestant est même venu de son campement depuis Pardes Hanna pour soutenir ses amis de Tel-Aviv.

Cette fois, tous les présents ont dit qu'ils avaient retenu la leçon de la manifestation précédente et qu'ils ne visaient pas la politique comme certains des leaders de la manifestation précédente puisque l'État les avait tout simplement abandonnés.

Les jeunes manifestants qui sont arrivés ont l'air très déterminés.
Pendant ce temps, la municipalité de Tel-Aviv n'a pas encore envoyé d'inspecteurs pour les évacuer.

Hadar Mukhtar, 20 ans, de Kiryat Ono, a déclaré : « Nous n'avons pas d'argent pour les tentes, nous allons dormir avec des sacs de couchage. Nous devons faire en sorte que le gouvernement soutienne les jeunes au lieu de créer des emplois pour les associés.
"Ils peuvent à peine payer le loyer. Si le gouvernement le veut, il peut baisser les prix des logements, non seulement pour l'achat mais aussi pour le loyer."

"Marché des logements catastrophiques"

Arthur Gabay, 35 ans, économiste vivant à Ramat Gan, a ajouté : "Le marché du logement est une catastrophe. Un plan amélioré est nécessaire pour freiner ce saccage. Nous devons être comme tout pays occidentaux, il doit y avoir une coordination des prix entre les propriétaires et les jeunes qui sont désespérés au point qui veulent quitter le pays."

Gil Sahar du campement Pardes Hanna . « La municipalité est invitée à essayer de nous évacuer. Je suis venu soutenir le campement de Tel-Aviv, j'ai emprunté une route difficile et je suis venu les soutenir, puis je retourne dans ma tente à Pardes Hanna »,

À Pardes Hanna ils n'ont pas envoyé d'inspecteurs pour nous évacuer. Ne les laissez pas vous brancher à l'électricité, « nous avons improvisé un groupe électrogène jusqu'à ce que quelque chose change. peut-être que grâce à cela, quelque chose va changer parce que la dernière fois en 2011, ils ont vendu la protestation à la politique et c'est ce qui l'a fait échouer, ne laissez pas vous parler, ne laissez pas vous embrouiller, tenez bon."

Vous cherchez à communiquer efficacement sur vos services ?
Communiquez sur Alliancefr.com, le premier magazine juif sur le net 
Plus qu’un magazine, Alliance est une plateforme à destination de la communauté juive francophone concernée par Israël et le monde juif
Son ADN  : offrir  une information dans tous les domaines sur Israël 
contactez-nouspour découvrir la formule de communication qui vous convient.
tel : 01 70 00 75 75

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi