Artiste juif : Omer Halperin et ses portraits étranges

Artistes, Culture - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Les portraits étranges d'Omer Halperin

Les portraits étranges d'Omer Halperin

 

Pour Halperin, la peinture et le dessin sont des actes d’intimité. C'est par des nuages de charbon de bois que l'artiste crée des portraits étranges. Ils regardent souvent de biais sans générer d'émotion. Mais néanmoins ils fascinent.

 

L’artiste veut ainsi créer des épitaphes pour la fin du monde ou sa survie. Tout semble en prégnance. Halperin  pense l'art autant en terme d'être qu'en tant que signe. Pour autant le premier n'est plus un simple référent. De même que la verticalité parfois présente n’est en aucune manière une nostalgie pour le divin.

 

La "peinture" vit ici sans recours à la lumière. L'humain trop humain surgit à travers des figures immobiles. Surgit un espace où le rien laisse la place à une épaisseur paradoxale. La lumière se retire des choses pour apparaître sur les êtres comme une caresse : tactilement.

 

jpgp

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi