L'iran aurait arrêté une expédition d'armes du réseau d'espionnage du Mossad

Actualités, Alyah Story, Antisémitisme/Racisme, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
L'iran a arrêté une expédition d'armes du réseau d'espionnage du Mossad

Le ministère iranien de la Défense a annoncé aujourd'hui (mardi) qu'il avait arrêté l'expédition d'armes de grande taille du réseau d'espionnage du Mossad -service des renseignements secrets d'Israël.

Selon l'annonce, les arrestations ont été effectuées après que les "agents" soient entrés dans dans le pays.

Selon les Iraniens, les armes saisies comprennent des fusils, des pistolets et des grenades pour "créer des émeutes".

Il s'agirait plutôt d'armes expédiés devant servir aux manifestants iraniens qui veulent renverser le régime suite aux moults manifestations déferlant dans le pays pour manque d'eau entre autres.

Le régime iranien a fait face ces derniers jours à des protestations contre une pénurie d'approvisionnement en eau dans le pays , qui a commencé dans les villes de la province pétrolière du Khuzestan, dans le sud de l'Iran.

Au moins 5 millions de personnes souffrent de pénuries d'eau, et la grave pénurie, qui est survenue même les jours de fortes vagues de chaleur, a porté l'indignation du public à son paroxysme. Ces derniers jours, des foules ont été vues dans la rue pour protester contre l'incompétence des autorités.  

Des documents diffusés sur les réseaux sociaux montrent de graves affrontements entre manifestants et forces de sécurité. Selon l'un des enregistrements publiés sur le réseau, certains habitants de Tabriz ont été vus appeler lors de la manifestation de ce soir "renversez Khamenei!".

Le régime aurait également coupé Internet pendant de longues périodes et l'alimentation électrique de la région. Des documents supplémentaires montrent des manifestants menottés et les yeux bandés après leur arrestation.

Deux journalistes indépendants de la région ont déclaré anonymement à CNN que "le nombre de morts est bien plus élevé que ce qui est rapporté". Le régime iranien admet que seules trois personnes ont été retrouvées mortes pendant les jours de manifestation, mais accuse d'autres manifestants de meurtre ou prétend qu'il s'agit de meurtres basés sur un conflit familial local. Ceci malgré le fait que dans certains cas, la police iranienne a été documentée en utilisant des tirs à balles réelles contre les manifestants.

Sélection de Claudine Douillet pour Alliance magazine, premier média juif en ligne Magazine Juif

Vous cherchez à communiquer efficacement sur vos services ?
Communiquez sur Alliancefr.com, le premier magazine juif sur le net 
Plus qu’un magazine, Alliance est une plateforme à destination de la communauté juive francophone concernée par Israël et le monde juif  
Son ADN  : offrir  une information dans tous les domaines sur Israël 
Contactez-nous pour découvrir la formule de communication qui vous convient.
tel : 01 70 00 75 75

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi